Le trimestre de tous les records pour le transport aérien?

Pour partager cette publication :

 

Alors que le festival des couleurs d’automne tire à sa fin, la deuxième moitié du mois d’octobre nous amènera son lot de bilans trimestriels dont ceux d’Aéroport de Montréal (ADM), Aéroport Jean-Lesage, Air Canada et Air Transat. Voici à quoi il faut s’attendre de ces quatre incontournables du transport aérien au Québec.

ADM

L’année 2016 est une année record pour le nombre de touristes ayant visité Montréal ainsi que la plupart des régions au Québec;  il n’y a pas de doute que cela va se refléter dans le nombre de passagers ayant transité à l’aéroport international de Montréal-Trudeau. Pour les six premiers mois de l’année 2016, l’augmentation moyenne de passagers était de 4,9%. La surprise est venue du trafic domestique qui a connu la plus forte hausse en pourcentage avec 6,9% d’augmentation dans la première moitié de l’année, contre 3,5% à l’international et 4,3% pour le transfrontalier. Comme plusieurs destinations transfrontalières et internationales se sont ajoutées au cours du deuxième trimestre, le plein effet se reflétera dans le troisième trimestre et une augmentation moyenne de 6% du nombre de passagers n’est pas à exclure. Le seul bémol, c’est le problème d’engorgement aux douanes qui pour l’instant n’a pas encore eu d’effet négatif mais il faudra cependant trouver une solution avant le début de la saison estivale 2017.

cyqb travaux

Pour les huit premiers mois de 2016, l’aéroport international Jean-Lesage de Québec a connu une croissance moyenne de 2,7% et là encore c’est le trafic domestique qui est le secteur en forte hausse alors que le nombre de passagers venant de l’international est à la baisse. Il faut préciser qu’un voyageur venant des États-Unis ou de l’Europe ayant transité par Montréal est considéré comme un passager du secteur domestique quand il arrive à Québec. Seuls les passagers arrivant à Québec directement d’un vol international ou transfrontalier peuvent être considérés dans l’une ou l’autre de ses deux catégories. En considérant la moyenne d’augmentation depuis le début de l’année, il serait fort surprenant que celle-ci dépasse le 3% quand les résultats du mois de septembre y seront ajoutés, mais cela sera quand même un nouveau sommet.  Des travaux sont actuellement en cours à l’aéroport Jean-Lesage afin de doubler sa capacité d’accueil en 2018. En 2015 l’aéroport avait accueilli 1, 539, 623 passagers; la direction aéroportuaire s’est donné comme objectif d’atteindre le 2 millions de passagers en 2020. Avec les données actuelles, il faudrait que la croissance moyenne de 2017 à 2020 soit supérieure à 5,5% ce qui n’est pas impossible mais représente toutefois un objectif très ambitieux, et ce malgré l’implantation d’un centre de prédédouannement américain à l’aéroport.

air canada b787-800

Pour Air Canada, comme pour les autres compagnies qui font des vols transatlantiques, le troisième trimestre calendrier est presque toujours le meilleur de l’année et 2016 ne risque pas d’échapper à la tendance. Au deuxième trimestre, la compagnie avait connu une diminution de ses profits bruts par rapport à 2015 ce qui s’explique par les coûts d’opération supérieurs pour soutenir la plus grande expansion de son histoire. Les nouvelles liaisons étant maintenant établies, le transporteur a certainement commencé à en retirer des dividendes. Pour l’instant, la saison touristique record des villes de Montréal, Toronto et Vancouver justifie pleinement les choix faits par Air Canada. Il est cependant difficile de prévoir quel sera le pourcentage de croissance du trimestre, mais qu’il atteigne les deux chiffres nous semble tout à fait possible.

Air transat b737-800

Pour Air Transat, le troisième trimestre de l’année calendrier est aussi le dernier de son année financière. Jusqu’à maintenant, elle a accumulé une perte de 20M$ que le trimestre estival est très capable de renflouer à lui seul afin de pouvoir fermer les livres à l’encre noire. 2016 est encore une année de transition pour Air Transat et la signature d’une nouvelle convention collective avec ses pilotes ainsi que ses agents de bord sera une incertitude de moins en 2017. Pour la période de juillet à août 2016, Air Transat a offert une capacité supérieure de 8% par rapport à la période correspondante de 2015 ce qui a fait baisser le taux d’occupation global de 3,5% ; les coûts d’opération ont baissé ainsi que le prix de vente. On peut donc s’attendre à un nombre record de passagers-milles, mais à des profits plus modestes.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *