Le discours de perdant d’Embraer

Pour partager cette publication :

Depuis le début de mois de mai 2016, les médias ont fait régulièrement écho aux jérémiades du Président et Chef de la direction d’Embraer, Cesar Silva; selon ce dernier, Bombardier aurait remporté la commande de Delta grâce à l’aide gouvernementale et il songerait à porter plainte à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Rappelons qu’au cours des 20 dernières années, Airbus, Boeing, Bombardier et Embraer ont déposé une bonne douzaine de plaintes les uns contre les autres, mais aucune des ces quatre compagnies n’a eu à verser le moindre dollar de compensation et aucune vente n’a encore été annulée à ce jour. Dans le passé beaucoup de temps et d’énergie ont donc été consacrés inutilement à déposer des plaintes à l’OMC. Qu’Embraer dépose une plainte, cela est probablement le cadet des soucis des dirigeants de Bombardier.

Pour ce qui est des déclarations de M. Silva, elles me rappellent qu’après une finale de championnat sportif, c’est toujours l’équipe perdante qui se plaint de l’arbitrage et veut déposer un protêt. Mais combien de résultats de championnats ont été renversés ?  Si on compare les ventes du CSeries à celles de l’E2 en 2016, Embraer aurait intérêt à se concentrer sur ses produits plutôt que de disperser son énergie sur des plaintes à l’OMC qui ont peu de chances d’aboutir.

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Le discours de perdant d’Embraer

  • décembre 20, 2016 at 7:27 am
    Permalink

    Pauvre M. Silva, il ne connait pas les règles du jeu suffisamment. Il devrait s’en prendre à un autre adversaire que toujours taper sur Bombardier.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *