THALES choisit le Montréal pour son centre mondial en intelligence artificielle

English follows

Thales annonce la création du Centre de Recherche et  Technologie spécialisé en intelligence artificielle (IA), nommé cortAIx. Conduit par Thales, en collaboration avec l’Institut Québécois d’Intelligence Artificielle (MILA), l’IVADO (Institute of Data Valorization), l’Institut d’Intelligence Artificielle du Québec et l’Institut Vector de Toronto, le centre cortAIx sera situé à Montréal, au cœur de l’un des principaux écosystèmes d’intelligence artificielle au monde.

 

Points clés

  • cortAIx est une nouvelle brique de la stratégie numérique de Thales qui constitue une des initiatives clés de la croissance
  • 50 nouveaux experts en intelligence artificielle travailleront ensemble pour développer l’utilisation de l’IA dans les systèmes Thales.
  • Ce centre permettra la mise au point des meilleurs outils de prise de décision au service de nos clients.

cortAIx prévoit la création d’une cinquantaine d’emplois de chercheurs et de développeurs experts en IA. Leur mission est de promouvoir des applications sûres et éthiques d’intelligence artificielle pour le vaste portefeuille de produits Thales. Ce centre de Recherche et Technologie se concentre sur la création de solutions pour aider les compagnies aériennes, les opérateurs de satellites, les contrôleurs aériens, les opérateurs de transport, les forces armées et les gestionnaires d’infrastructures, à prendre les meilleures décisions dans des moments décisifs, du fond des océans aux confins de l’espace et du cyberespace.

Le centre cortAIx renforce l’ambition de Thales de devenir un leader mondial de l’IA, tout en apportant au Canada des bénéfices économiques.

La proximité de l’expertise combinée  de MILA (Institut Québécois d’Intelligence Artificielle), d’IVADO (Institut de valorisation des données) et du riche écosystème des universités et laboratoires d’IA, font de Montréal et du Canada un environnement idéal pour développer cortAIx.

Grâce au leadership de Thales et au soutien de nos partenaires, nous mettrons à profit l’écosystème unique de Montréal qui rassemble des talents et une créativité de classe mondiale afin de promouvoir les applications d’intelligence artificielle éthiques dans le monde entier.
Patrice Caine,  Président-directeur général de Thales

Le plus grand défi rencontré par les experts d’IA aujourd’hui est d’améliorer la compréhension des mécanismes au-delà des développements de l’IA, en évaluant les comportements humains au fur et à mesure que les personnes interagissent avec ces nouveaux systèmes. La mission clé du centre cortAIx  est de construire des solutions fondées sur l’IA, qui soient sûres et éthiques, tout en garantissant que le pouvoir de décision demeure sous le contrôle de l’homme.

Après les acquisitions récentes de Guavus et de Vormetric, la création de cortAIx illustre la façon dont Thales renforce son positionnement dans l’une des technologies clés de sa transformation numérique.

Au cours des trois dernières années, Thales a investi plus d’un milliard d’euros dans les technologies numériques clés et a récemment annoncé le lancement de sa Digital Factory à Paris. Cette activité regroupe des experts en technologie de pointe qui soutiennent l’apport de données massives et d’intelligence artificielle dans les solutions de Thales, tout en assurant la sécurité des données – une exigence fondamentale de l’économie numérique moderne.


THALES SELECTS CANADA AS NEW GLOBAL HUB TO BOOST ARTIFICIAL INTELLIGENCE EXPERTISE

Today, Thales announced the creation of the Centre of Research and Technology in Artificial Intelligence eXpertise (cortAIx). Led by Thales, cortAIx, in collaboration with the MILA (Artificial Intelligence Institute of Quebec), the IVADO (Institute of Data Valorization) and the Vector Institute of Toronto, will be located in Montreal, one of the world’s leading Artificial Intelligence (AI) ecosystems. This investment supports Thales’ global strategy of technology leadership.

Key Points

  • The creation of cortAIx is another building block of our digital strategy, one of the key initiatives for company-wide growth
  • Investment of 50 new world class experts in AI who  will work together to strengthen the use of artificial intelligence in Thales products
  • With the support of our partners, we  will empower our customers with better decision making capabilities

This new centre supports the creation of approximately 50 new world class jobs of AI researchers and developers. Their mission will be to advance the safe and ethical applications of artificial intelligence across Thales’ vast product portfolio.  cortAIx will focus on creating solutions to help airlines, satellite operators, air traffic controllers, mainline and light rail operators, armed forces and critical infrastructure managers, make the best decisions in decisive moments – from the bottom of oceans to the depths of space and cyberspace.

cortAIx supports Thales’ goal of being a world leader in AI while delivering future economic benefits to Canada.
Leveraging the combined expertise of MILA, IVADO and the rich ecosystem of AI universities and laboratories, make Montreal and Canada the perfect place to develop cortAIx.

With Thales’ leadership and the support of our partners, we will leverage Montreal’s unique ecosystem of world class talent and creativity to advance the applications of ethical artificial intelligence world-wide.
Patrice Caine,  Chairman and Chief Executive Officer, Thales

The biggest challenge faced by AI experts today is to perfect the understanding of the mechanisms behind AI developments, while simultaneously evaluating human behaviors as people interact with these new systems. The key mission of Thales’ cortAIx is to build “AI inside” solutions that are safe and ethical while granting full authority to the human decision makers.

Building on Thales’ recent acquisition of Guavus earlier this year and  Vormetric last year, the creation of cortAIx is yet another example of how Thales is strengthening its positioning in one of the key technologies at the heart of global digital transformation.
In the last three years, Thales has invested over €1 billion in key digital technologies and recently announced the launch of its high-tech Digital Factory in Paris. This activity brings together leading technology experts who support the injection of big data and artificial intelligence into Thales solutions, while also ensuring data security – a fundamental requirement of the modern digital economy.

One thought on “THALES choisit le Montréal pour son centre mondial en intelligence artificielle

  • octobre 11, 2017 at 8:59
    Permalink

    Montréal est en train de développer une expertise unique au monde en intelligence artificielle (AI) mais il manquait jusqu’à présent une entreprise spécialisée dans le transport aérien. Avec Thales cette lacune est maintenant comblée, et d’autres joueurs de l’aéronautique basés à Montréal, comme Bombardier par exemple, pourront bénéficier directement de cette expertise éventuellement.

    Je crois comprendre que Thales aura deux pôles AI, un déjà existant situé à Irvine en Californie et spécialisé en IFE, et un autre qui sera basé à Montréal, et qui comme le communiqué le précise se « concentrera sur la création de solutions pour aider les compagnies aériennes, les opérateurs de satellites, les contrôleurs aériens, les opérateurs de transport, les forces armées et les gestionnaires d’infrastructures, à prendre les meilleures décisions dans des moments décisifs, du fond des océans aux confins de l’espace et du cyberespace. »

    Je ne saurais trop souligner l’importance de cette nouvelle car elle assure à Montréal une place prépondérante dans le domaine de l’intelligence artificielle et du coup renforcera son secteur aéronautique qui est déjà bien développé. On parle de Montréal comme troisième pôle aéronautique dans le monde tandis qu’elle est présentement le premier pôle AI.

    Ce qui donne à Montréal une longueur d’avance en intelligence artificielle est le fait qu’elle a développé une expertise dans les deux principaux créneaux de l’AI, à savoir le deep learning (Université de Montréal) et l’apprentissage par renforcement (Université McGill). À ma connaissance aucune autre ville dans le monde ne possède les deux expertises simultanément.

    Et aucune autre ville n’a une telle concentration de chercheurs universitaires spécialisés en AI, soit une centaine à l’Université de Montréal et une cinquantaine à l’Université McGill. Sans compter les investissements privés en intelligence artificielle de Microsoft, Google, Facebook, Samsung et DeepMind, pour ne nommer que les plus connus.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *