Relocalisation de l’aéroport de Mascouche, victoire des promoteurs

Pour partager cette publication :

Les anciens propriétaires de l’aéroport de Mascouche qui sont regroupés derrière l’aérodrome des Moulins ont gagné une autre fois contre la ville de Mascouche et le gouvernement du Québec

 

Ainsi, la demande d’injonction permanente déposée en Cour Supérieure du Québec par la ville de Mascouche et le gouvernement du Québec afin de bloquer les travaux d’aménagement de l’aérodrome de Moulins a été rejetée par le juge Martin Castonguay. Le jugement de 37 pages déclare que l’article 22 de la loi québécoise de l’environnement est constitutionnellement inapplicable.

 

Ce jugement permet donc aux promoteurs de l’aérodrome des Moulins d’aller de l’avant avec les travaux d’aménagement.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

10 thoughts on “Relocalisation de l’aéroport de Mascouche, victoire des promoteurs

  • février 16, 2018 at 8:29 pm
    Permalink

    J’espère que quelqu’un va finir par comprendre, qu’on ne touche pas à un aéroport..Point final.

    Reply
  • février 16, 2018 at 8:47 pm
    Permalink

    Fantastique,je suis heureux pour vous tous,en tant que pilote il faut que l’aviation survive au Quebec,touts les petits aéroports ont du se défendre contre des intolerants malhonnête qui se servent des taxes pour attaquer les citoyens honnêtes.

    Reply
    • février 16, 2018 at 8:48 pm
      Permalink

      Lire plus haut

      Reply
  • février 16, 2018 at 9:09 pm
    Permalink

    Pouquoi nos élus dépensent des fortunes de notre argent pour des égo-trip. L’aviation est de juridiction FÉDÉRALE. Mascouche, Neuville, St-Cuthbert, Pintendre, St-André Avelin, ETC…

    Reply
  • février 16, 2018 at 10:19 pm
    Permalink

    Félicitations très heureux de voir qui il y’a du monde avec de bon jugement

    Reply
  • février 17, 2018 at 7:44 am
    Permalink

    Merci à toute les gens qui y ont mis les éfforts le temps , énergi , Wow bravo.

    Reply
  • février 17, 2018 at 11:54 am
    Permalink

    La guérilla menée par les écolos-gauchistes-anti-développement est incessante. Ainsi, en Californie, ceux-ci sont en voie de venir à bout de l’aéroport de Santa Monica, qui pourtant était là bien avant d’être entouré par des résidences.

    http://www.latimes.com/local/lanow/la-me-santa-monica-airport-20170128-story.html

    Avec un discours à sens unique de tous les partis politiques et presque tous les médias, le Québec est également un endroit de prédilection du discours anti-développement.

    Reply
    • février 17, 2018 at 12:40 pm
      Permalink

      je demeure prêt du lieu où le port de Montréal sera agrandi à Contrecoeur, ici il y a un très large consensus en faveur du projet. Mais les écolos vont probablement utiliser tous les recours judiciaires possible pour bloquer le projet. Dans le cas de l’aérodrome des Moulins, il sera entouré d’un dépotoir à neige, d’un dépotoir de terre contaminé et d’un dépotoir de vidange et de l’autoroute 440. Il n’y a pas de meilleur endroit où relocaliser un aérodrome avec un minimum de dérangement. Le prétexte est de protéger un milieu humide, la réalité c’est que ce marécage est rempli de jus de vidanges que l’on veut protéger au nom de l’environnement.

      Reply
  • février 17, 2018 at 7:00 pm
    Permalink

    Barrette ne peux pas prendre des petites avions🤣🤣🤣

    Reply
  • février 19, 2018 at 12:02 am
    Permalink

    La configuration au futur aéroport Les Moulins prévoit l’ajout d’une piste en perpendiculaire à la piste 11/29. La « gestion » du trafic n’était pas toujours aisée à Mascouche, je me demande comment ça se passera avec deux pistes en opération. En tout cas, j’en connais plus d’un qui a failli mettre abruptement un terme à sa « carrière » de pilote après y avoir été confronté à des comportements assez dangereux. J’en ai moi-même vu un se présenter en approche directe sur la 11, en vent arrière et sans s’annoncer! Il n’était pas sur la bonne fréquence radio. J’imagine de tels scénarios avec deux pistes par un beau dimanche d’été…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *