Un grand chelem pour le PW800 ?

Pour partager cette publication :

La nouvelle gamme de moteurs PW800 de Pratt & Whitney Canada propulse les avions d’affaires G500 et G600 de Gulfstream et a expulsé le moteur Silvercrest de Safran de chez Dassault qui a préféré choisir le PW812 pour son nouveau Falcon 6X. Des cinq avions d’affaires à large cabine encore en développement ou en début de commercialisation, le PW800 en motorisera donc trois, laissant la propulsion du Global 7000 au moteur Passport de General Electric et celle du Cessna Hemisphere au Silvercrest de Safran.

 

Le Global 7000, dont nous reparlerons dans les prochains jours, arrive à la fin de son cycle de développement et il presque impossible que Bombardier décide de changer de motoriste, surtout que le Passport performe bien. Le cas du Cessna Hemispher est plus qu’incertain puisque son premier vol n’est prévu qu’en 2019.

 

Le Cessna Hemisphere est un avion d’affaires à large cabine dont le lancement a été fait en 2015 à Las Vegas lors du salon aéronautique de la National Business Aircraft Association (NBAA). Lors de cette annonce, c’est le moteur Silvercrest qui avait été choisi pour motoriser le dernier né de la famille Cessna. Puis en 2016, le processus de sélection du moteur a été lancé de nouveau mettant en compétition le Silvercrest de Safran et le PW812 de Pratt & Whitney Canada. Au mois d’octobre 2016, Cessna a finalement reconfirmé le choix du Silvercrest pour l’Hemispher. Selon une rumeur qui circule, Safran aurait offert de donner les 50 premiers moteurs à Cessna afin de ne pas perdre le mandat de motoriser l’Hemispher.

 

Mais depuis, les problèmes et retards du moteur Silvercrest continuent de s’accumuler au point où Les Ailes du Québec l’ont rebaptisé le Silvercrisis. Lors du NBAA de 2017 en octobre à Las Vegas, Safran a annoncé un énième retard dans le développement du Silvercrest. À cette époque, le Silvercrest devait équiper le Falcon 5X de Dassault qui était en retard de plusieurs années à cause des problèmes de Safran avec son moteur. Si Dassault semblait commencer à mettre en doute la capacité de Safran de mener à bien le développement du Silvercrest, les acheteurs du Falcon 5X eux ont jeté la serviette alors que 14 annulations de commandes auraient été enregistrées en 2017. Dassault risquait alors de se retrouver avec un avion n’ayant qu’une dizaine de commandes et dont les coûts de développement seraient faramineux; c’est donc pour cette raison que le Falcon 5X a été annulé pour être remplacé par le 6X en février 2018 avec le PW812 comme moteur.

 

En 2018 ce sera au tour de Cessna de prendre une décision cruciale quant à l’avenir de l’Hemispher. Comme le premier vol est prévu pour 2019, ce programme d’avion n’est pas en retard pour le moment. Mais le fait qu’il n’y a plus qu’un seul modèle d’avion équipé du Silvercrest soulève des doutes quant à sa pérennité, car avec un seul client il sera vendu en très peu d’exemplaires. La rareté des pièces et du personnel qualifié pour travailler sur le Silvecrest pourrait faire exploser les coûts d’entretien après quelques années en service. Tout comme cela a été le cas pour le Falcon 5X, ce sont probablement les clients potentiels du Cessna Hemispher qui, les premiers, retireront leur confiance envers le Silvercrest, forçant la main de Cessna.

 

Bien que nous n’ayons pas été en mesure de confirmer hors de tout doute que des discussions formelles ont lieu entre Pratt & Whitney Canada et Cessna à propos de la motorisation de l’Hemispher, disons qu’il règne un certain climat de confiance au sein du motoriste quant à la possibilité de frapper un grand chelem avec le PW800 en 2018.

 

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

8 thoughts on “Un grand chelem pour le PW800 ?

  • avril 11, 2018 at 11:51 am
    Permalink

    Advenant que Cessna utilise le PW812 pour son Hemispher, devra t-il avoir des modifications importantes sur l’avion ???? Si c’est le cas PWC pourrait surement lui en développer une nouvelle variante du PW800 pour éviter des modifications majeurs si Cessna le désir. Pwc doit surement faire du démarchage « persuasif » auprès de Cessna, ils ont pas l’habitude d’être gêner.

    Reply
    • avril 11, 2018 at 6:14 pm
      Permalink

      Vous pouvez être sûr que safran a offert plusieurs dizaines de moteurs voir une centaine gratos à Cessna pour les garder comme client. Quant-il te reste qu’un seul client, tu fais tout pour le garder!

      Reply
      • avril 11, 2018 at 10:54 pm
        Permalink

        Même si Safran donnerait des moteurs, sa ne règle pas les problèmes majeurs de développement du moteur silvercrest a court terme. Dassault/Falcon 5x a fini par comprendre que Safran ne disait pas la vérité sur ces problèmes de développement. Cessna/Hemisphere finira bien par se rendre compte que sa cloche du côté du silvercrest…. PWC peu aussi faire des cadeaux. C’est une compagnie pas pauvre pwc ,surtout quand tu a comme « maman » UTC et son grand frère PW/US. Cessna Hemisphere va semer le doute dans la tête de ces clients s’il ne réagisse pas assez vite. Les problèmes du silvercrist sont maintenant très médiatisées.

        Reply
        • avril 12, 2018 at 4:58 pm
          Permalink

          La réputation de safran est attaquée parce qu’ils ont été trop optimistes sur leur capacité d’innover. Donner des dizaines de moteurs ça coûte une fortune vu le volume dans ce secteur/niche. Ils en ont pour 10 ans à rentabiliser le silvercrest. Safran est riche mais leurs couilles sont sur la table.

          Reply
  • avril 11, 2018 at 8:08 pm
    Permalink

    Est-ce qu’il faut donc comprendre que le Global 7000 est le seul avion équipé du Passport de General Electric? Est-ce que le statut de ce moteur devient ainsi plus précaire?

    Reply
    • avril 11, 2018 at 9:11 pm
      Permalink

      Possible, sauf que le Passport n’a pas connu les problèmes du Silvercrest, ce qui veut dire qu’il va s’en vendre encore pour des années. Le problème avec le Silvercrest est que si Safran ne réussi pas à régler tous les défauts, Le Cessna Hemispher ne se vendra pas beaucoup lui non plus de sorte que le nombre total de moteurs produit serait inférieur à 200, ce qui n’est pas beaucoup si en plus il n’est pas performant et demande beaucoup d’entretien, ca le rend dispendieux. Le Passport va probablement dépasser les 200 commandes fermes, à cela il faut rajouter qu’il est bien loin d’avoir les problèmes du Silvercrest, donc il ne sera pas un frein aux futur ventes du 7000.

      Reply
  • avril 11, 2018 at 8:29 pm
    Permalink

    c’est une possibilité mais je persiste à croire que le PW800 est beaucoup trop lourd et trop puissant pour l’Hemisphere qui est un peu plus petit que le 6X. Bien que son nom est PW812, il est plus près de 14000 lb de poussée que de 12000 lb. Et beaucoup plus lourd que le Silvercrest (+2000 lb pour 2 moteurs).

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *