Nico Buchholz quittera Bombardier

Pour partager cette publication :

Le premier vice-président de Bombardier M. Nico Buchholz quittera Bombardier dans les prochains mois.

 

Rappelons que son arrivée chez Bombardier au printemps de 2015 avait été perçue très positivement par les médias spécialisés. Son départ a été annoncé dans un communiqué de presse annonçant une réorganisation mineure au sein de Bombardier

Voici le communiqué de presse:

Bombardier annonce des changements organisationnels

Bombardier (TSX: BBD.B) annonce aujourd’hui des départs à la retraite et les changements suivants dans la responsabilité des membres de sa haute direction.

Jim Vounassis est nommé chef de l’exploitation de Bombardier Transport, avec prise d’effet immédiate. À partir de maintenant, Jim relève directement de Laurent Troger et rejoint l’équipe de direction de Bombardier Transport (BT). Il est responsable des activités d’exploitation de BT à l’échelle mondiale, de la qualité et de l’approvisionnement, ainsi que de la stratégie industrielle globale de BT. Dans ce nouveau poste, Jim pilotera l’excellence opérationnelle et la satisfaction des clients en améliorant la qualité et la performance sur le plan des livraisons alors que nous exécutons notre carnet de commandes ferroviaires totalisant plus de 35 milliards $.

« Jim est la personne idéale pour ce poste, compte tenu de sa longue expérience en matière de performance, y compris en tant que chef de la transformation et de l’approvisionnement de Bombardier, a déclaré Alain Bellemare, président et chef de la direction de Bombardier Inc. Les capacités de leadership et l’expertise opérationnelle de Jim contribueront à accélérer les efforts de transformation de BT et à assurer sa position concurrentielle à long terme sur le marché mondial du transport sur rail en pleine croissance.

« Une nouvelle structure organisationnelle pour les équipes de transformation et d’approvisionnement qui soutiennent les secteurs d’activité aéronautiques de Bombardier sera annoncée dans un proche avenir; d’ici là, Jim en conservera le leadership.

« La première moitié de notre plan de redressement de cinq ans ayant été réalisée avec succès, Sylvain Lévesque m’a fait part de son désir de quitter Bombardier et d’attaquer le prochain chapitre de sa carrière, a expliqué M. Bellemare. Je suis extrêmement reconnaissant envers Sylvain de ses nombreuses contributions à Bombardier au cours des 20 dernières années, en particulier de son solide leadership dans le cadre de plusieurs projets clés, ses idées et ses conseils judicieux depuis que je me suis joint à Bombardier. La grande camaraderie et le professionnalisme exemplaire que Sylvain a apporté à notre entreprise nous manqueront à tous.

« Dès à présent, Louis Véronneau assume la responsabilité du processus de planification stratégique de Bombardier en plus de son rôle actuel de supervision des partenariats, fusions, acquisitions et cessions d’actifs de Bombardier à titre de vice-président principal, Stratégie et développement de l’entreprise.

« Louis est tout à fait qualifié pour assumer ces nouvelles fonctions en raison de ses compétences analytiques approfondies, de ses solides antécédents financiers et de ses qualités de leader, a poursuivi M. Bellemare. Louis a dirigé les négociations pour plusieurs des principaux partenariats stratégiques et cessions d’actifs de Bombardier, y compris le partenariat C Series avec Airbus et Investissement Québec, l’investissement de la Caisse de dépôt et placement du Québec dans Bombardier Transport et la vente de la propriété de Downsview par Bombardier. L’entreprise ayant réussi à atténuer ses risques, Louis travaillera en étroite collaboration avec moi et le reste de l’équipe de direction afin d’identifier et d’exécuter des actions stratégiques qui appuieront une croissance durable et à long terme de notre portefeuille.

« Enfin, Nico Buchholz m’a fait part de son désir de prendre sa retraite plus tard cet été », a expliqué M. Bellemare.

« Nico s’est joint à Bombardier en 2015 à titre de chef de la direction de l’approvisionnement du groupe et pour appuyer plusieurs autres projets clés, y compris l’accélération de la production du programme C Series. Au cours de son mandat chez Bombardier, Nico a réalisé d’importantes économies de coûts en mettant sur pied une structure d’approvisionnement plus efficace et plus ciblée, et il a dirigé avec succès de nombreuses autres initiatives stratégiques et restructurations dans l’ensemble des secteurs d’activité.

« Avec le partenariat Airbus qui entre en vigueur le 1er juillet prochain et ses autres projets qui s’achèvent, Nico a choisi d’aller relever de nouveaux défis. Nous sommes reconnaissants envers Nico de ses nombreuses contributions importantes à Bombardier, y compris de sa vision et de son leadership pour soutenir notre plan de redressement », a déclaré M. Bellemare.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *