L’A321NEO-LR, le nouveau cheval de bataille d’Air Transat

Pour partager cette publication :

L’A321NEO-LR le nouveau cheval de bataille d’Air Transat

 

Jusqu’au 16 juin dernier, le plan pour la flotte d’Air Transat prévoyait qu’en 2021 elle exploiterait 20 A330 et 10 A321NEO-LR, pour un total de 30 appareils long-courrier.

Puis, dans son communiqué du 27 juin dernier, la compagnie a annoncé qu’elle avait signé une entente afin de louer 7 A321NEO de plus dont 5 seront des LR. L’ajout des A321NEO-LR permettra à Air Transat de retirer ses plus vieux A330-300 dont les baux arriveront à échéance durant la période 2020-2022. La capacité des A330 d’Air Transat variant de 354 à 375 sièges, il faut 6 A321NEO-LR pour les remplacer.

 

 

Avec 205 sièges, l’A321NEO-LR offre beaucoup plus de flexibilité pour une compagnie aérienne comparativement à l’A330-900NEO. Par exemple; en déployant l’A321NEO-LR sur des routes comme Montréal-Toulouse ou encore Montréal-Lyon, Air Transat pourra faire passer sa fréquence de 4 à 7 jours par semaine sans risquer de se retrouver avec un surplus de sièges, tout en améliorant l’offre pour les voyageurs.

 

 

Pour la liaison Montréal-Paris, Air Transat offre actuellement deux vols par jour avec des A330-300 pour un total de 750 sièges disponibles. Mais durant la forte période de pointe de l’été, si elle retire un A330-300 de cette route pour le remplacer par deux A321NEO-LR de 200 sièges elle augmente le nombre de sièges disponibles à 775 avec 3 vols quotidiens au lieu de 2. Puis quand arrive l’automne, elle a la possibilité de retirer un premier A321NEO-LR réduisant la capacité à 575 sièges tout en maintenant deux vols quotidiens. Cette flexibilité supplémentaire permet d’ajuster l’offre de manière plus graduelle qu’avec les A330-300 de 375 passagers tout en maintenant un taux d’occupation élevé.

 

L’autre gros avantage de l’A321NEO-LR, c’est qu’il peut aussi être déployé sur des routes plus courtes comme les destinations soleil tout en conservant l’avantage de son bas coût d’exploitation. Avec une flotte de 15 A321NE0-LR, Air Transat pourra offrir plus de sièges l’hiver sur ses meilleures destinations, mais toujours avec un haut taux d’occupation.

 

Pour ce qui est du coût d’exploitation de l’A321NEO-LR, il est difficile de l’établir de façon précise puisqu’il n’est pas encore en service. Cependant, Air Transat peut se servir des données d’exploitation de l’A321NEO déjà en service avec d’autres compagnies. De plus comme elle sera parmi les premières compagnies aériennes à utiliser l’A321NEO-LR, elle a accès aux données qu’Airbus obtient lors des vols d’essai. Le fait qu’Air Transat ait choisi d’en commander 5 de plus est un indice que son coût d’exploitation par siège par mile disponible est inférieur à celui de l’A330-300 et qu’il est possiblement très près de celui de l’A330-900NEO.

 

Quant à son coût d’acquisition, selon la liste de prix 2018 d’Airbus, l’A321NEO se vend 118,3 M$ US tandis que l’A330-900NEO est à 296,4 M$ US et comme on peut le constater, deux A321NEO-LR reviennent moins cher qu’un A330-900NEO. Même s’il est reconnu qu’Airbus donne de très généreux escomptes sur son prix de catalogue à tous ses clients, cela ne change pas la proportion et il est toujours plus avantageux d’acheter deux A321NEO-LR même après les escomptes.

 

 

Étant donné la petite taille d’Air Transat qui ne compte que 30 avions long-courriers, le fait d’avoir commandé 15 A321NEO-LR signifie clairement que c’est cet appareil qui sera son principal cheval de bataille durant la décennie 2020.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

8 thoughts on “L’A321NEO-LR, le nouveau cheval de bataille d’Air Transat

  • juin 28, 2018 at 10:12 am
    Permalink

    Dans le communiqué d’hier, Transat parlait plutôt de 199 sièges dans les A321neo.

    Reply
    • juin 28, 2018 at 10:14 am
      Permalink

      Comparativement à 189 dans les A321neo, merci au concept Airbus Cabin Flex (ACF) qui permet plus de flexibilité pour l’aménagement cabine des néo.

      Reply
      • juin 28, 2018 at 10:24 am
        Permalink

        *189 dans les A321CEO

        Reply
    • juin 28, 2018 at 10:23 am
      Permalink

      Vérification faite, le communiqué Air Transat de l’été dernier parle de 200 sièges alors que dans mon souvenir c »était 205. Je corrige

      Reply
  • juin 28, 2018 at 10:32 am
    Permalink

    Est-ce qu’on sait quel moteur équipera ces A321Neo ?

    Reply
    • juillet 8, 2018 at 1:10 pm
      Permalink

      A321neo LR (long range) moteur CFM iNTERNATIONAL LEAP-1A

      Reply
  • juin 29, 2018 at 9:20 am
    Permalink

    Je crois c’est du P&W

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *