JetBlue commande 60 A220-300

Pour partager cette publication :

Après la fermeture des marchés hier, JetBlue a annoncé qu’elle passait une commande 60 A220-300 avec des options pour 60 de plus, les premières livraisons sont prévues pour 2020.

 

Il s’agit d’une grosse victoire pour Airbus puisque JetBlue était le client de lancement de l’E-190 et qu’Embraer fondait beaucoup d’espoirs sur ce client pour relancer les ventes de L’E2. Après Air Canada et American, Jetblue est le troisième client de l’E-190 qui décide de s’en départir alors que la moyenne d’âge des appareils est d’à peine 10 ans. De ces trois clients de l’E-190, Embraer n’a pas réussi pas à en convertir un seul à l’E2.

 

Il s’agit donc d’une première victoire pour Airbus avec l’A220-300 et elle est très significative puisque pour l’instant elle confère une supériorité à l’A220 contre l’E2 parmi les grands transporteurs américains.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

3 thoughts on “JetBlue commande 60 A220-300

  • juillet 11, 2018 at 8:08 am
    Permalink

    Maintenant qu’Airbus est propriétaire de la C-Series . Vous excuserez mon retard dans les nouvelles, mais, qu’adviendra t-il de tous les emplois Québécois (sous-traitants compris) ? Y a t-il une clause respectant la fabrication et l’assemblage ici au Québec (et au Canada) ? Si oui, pour combien d’années ? Y a t-il une garanti d’emplois pour les travailleurs de Bombardier? Le Plant de Mirabel sera t-il agrandi ?
    Merci !

    Reply
    • juillet 11, 2018 at 11:21 am
      Permalink

      L’entente prévoie que tous les emplois du C Series à maintenant A220 à Mirabel seront maintenue, 2200 environs. Pour ce qui est des fournisseurs, plu de 50% de ceux-çi ne sont ni canadiens ni québécois. Par contre Airbus veut doubler son volume d’achat au Canada au cours des 5 prochaines années. Si vous demandez à un dirigeant d’une compagnie québécoise de l’aérospatiale, il vous dira que l’arrivée d’Airbus est une très bonne chose. D’ailleurs elle tiendra son congrès mondiale des fournisseurs à Montréal en octobre prochain.

      Attention aux titres sensationnalisme qui annoncent la catastrophe pour l’industrie aérospatiale québécoise.

      Reply
  • juillet 11, 2018 at 9:03 am
    Permalink

    E2-195 va souffrir contre A220-300

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *