Les essais en vol des Global 5500 et 6500 sont complétés à 70%

Pour partager cette publication :

Le programme des avions d’affaires Global 5500 et Global 6500 de Bombardier dans les délais pour la livraison en 2019, avec les essais en vol effectués à 70 %

  • Les avions Global 5500 et Global 6500 offrent une plus grande autonomie, des cabines plus spacieuses et un vol plus en douceur que les avions concurrents
  • Soixante-dix pour cent du total des heures d’essais en vol effectués, et une entrée en service prévue à la fin de 2019 pour ces biréacteurs d’affaires à la fine pointe de la technologie, conformément aux engagements en matière de livraison client
  • Le travail de finition intérieure sur un premier avion client commence cette année

ORLANDO, Fla., 15 oct. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Bombardier a l’honneur d’annoncer que le programme d’essais en vol des avions Global 5500 et Global 6500 progresse dans les délais prévus, avec 70 % des essais en vol terminés.

« L’accueil réservé aux avions Global 5500 et Global 6500 a été extraordinairement positif depuis leur dévoilement au salon EBACE », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « Le programme se poursuit dans les délais prévus et ces exceptionnels nouveaux biréacteurs d’affaires long-courriers sont en voie d’entrer en service en 2019. »

Bombardier Avions d’affaires a révélé au Salon de l’aviation d’affaires européenne (EBACE) en mai qu’elle agrandissait sa populaire gamme Global avec deux avions d’affaires long-courriers, dotés d’une aile nouvellement optimisée et inaugurant des moteurs Pearl exclusifs de Rolls-Royce. Les avions Global 5500 et Global 6500 offrent une plus grande autonomie, des cabines plus spacieuses et un vol plus en douceur que les concurrents.

Les essais en vol de ces nouveaux avions progressent bien, avec 70 % des heures d’essais en vol effectués au centre d’essais de calibre mondial de Bombardier à Wichita (Kansas), où l’A220 d’Airbus et l’avion Global 7500 récemment certifié ont tous deux été soumis aux essais en vol.

L’équipe d’essais en vol expérimentée de Bombardier indique que les avions Global 5500 et Global 6500 affichent des performances exceptionnelles pendant le programme rigoureux d’essais en vol.

« L’équipe des essais en vol s’estime privilégiée d’exécuter un autre programme pour des avions d’une telle qualité », a déclaré Tom Bisges, vice-président du Centre d’essais en vol de Bombardier et des Opérations aériennes. « Le programme d’essais en vol des avions Global 5500 et 6500 progresse sans heurts et nous constatons que notre grande expérience acquise lors des essais de l’avion Global 7500, de même que la qualité supérieure ces nouveaux avions, nous permettent de continuer à respecter le calendrier. »

La validation aérodynamique de l’aile nouvellement optimisée de ces avions, reprofilée pour raffiner davantage le vol en douceur emblématique de Bombardier, est maintenant terminée. Le moteur Pearl de Rolls-Royce, le plus évolué de l’aviation d’affaires, remplit ses promesses quant à la performance totale inégalée qui permet à ces avions de se démarquer.

La finition intérieure du premier avion destiné à un client doit commencer aux installations de finition à la fine pointe de la technologie de Bombardier. Les avions Global 5500 et Global 6500 entreront en service avec de nouvelles cabines remarquables, équipées du fauteuil Nuage breveté, conçu pour un confort maximal durant de longs vols, et affichant en grande première dans la zone de réunion la chaise méridienne Nuage, véritable percée pour l’industrie. Une connectivité ultrarapide combinée au tout premier système 4K, à très haute résolution de l’industrie maximiseront la productivité et le confort des vols courts ou longs, et les clients auront toujours accès en toute sécurité à leurs bagages.

Le poste de pilotage Bombardier Vision de pointe à bord des avions Global 5500 et Global 6500 présente le premier véritable système de vision combinée en aviation d’affaires, le seul système à fusionner de façon transparente des images évoluées et des images synthétiques en un seul affichage.

Les avions Global 5500 et Global 6500 offrent des autonomies de 5 700 et de 6 600 milles marins, respectivement, qui les placent en tête de leur catégorie, avec des vitesses maximales de Mach 0,90 et la technologie du vol en douceur de Bombardier. L’avion Global 5500 peut relier New York au Caire et Miami à Moscou, tandis que l’avion Global 6500 peut relier New York à Beijing et Miami à Istanbul.

Ces avions affichent des coûts d’exploitation très favorables comparativement à ceux d’avions plus petits à l’autonomie moindre, l’augmentation de leur distance franchissable pouvant aller jusqu’à 1 300 milles marins lorsqu’ils sont exploités par temps chaud en haute altitude, grâce à une poussée accrue et à un meilleur rendement du carburant. Ces avions présentent également une agilité supérieure par leur capacité d’accéder à des aéroports inaccessibles à d’autres, comme celui de Londres-City.

Les avions Global assurent une plus grande tranquillité d’esprit aux clients, grâce à une alimentation électrique abondante, quatre génératrices à fréquence variable et un groupe auxiliaire de bord, qui dépasse de loin celle des autres avions d’affaires dans leur catégorie.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *