Canadarm2 recevra un cerveau d’ici 2020

Pour partager cette publication :

L’Agence spatiale canadienne (ASC) annonce que le bras de la station spatiale internationale Canadarm2 sera doté d’intelligence artificielle lui permettant d’exercer certaines tâches de manière entièrement autonome et sans aucune intervention humaine.

 

Cela fait maintenant plus d’un an que l’ASC travaille avec MDA, qui a conçu le Canadarm2, ainsi que Menya Solutions, une petite entreprise de la région de Sherbrooke spécialisée, en intelligence artificielle, afin de développer un programme d’intelligence artificielle pour le Canadarm2.

 

L’objectif à moyen terme de l’ASC est de rendre le Canadarm2 ainsi que Dextre, ce robot contrôlé à partir du sol en charge de l’entretien de la station spatiale internationale, entièrement autonome afin de pouvoir participer aux missions spatiales vers Mars. La première étape de cette phase d’exploration spatiale est de mettre en orbite autour de la Lune une station spatiale entièrement autonome. Le Canadarm2 et Dextre seraient alors responsables de l’entretien extérieur de cette station et devront être capable de le faire sans intervention humaine.

Dextre
Dextre

D’autres fonctions seront ajoutées au tandem Canadarm2-Dextre, comme celle d’attraper les vaisseaux lancés dans sa direction. L’ASC souhaite demeurer à l’avant-plan de l’exploration spatiale avec le développement de ce duo intelligent.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Canadarm2 recevra un cerveau d’ici 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *