Swoop s’intéresse à l’aéroport de Trois-Rivières

Pour partager cette publication :

Selon ce que rapporte TVA Nouvelles, des représentants de Swoop, la filiale à rabais de WestJet, ont visité l’aéroport de Trois-Rivières afin d’évaluer les installations disponibles. L’article de TVA Nouvelles parle de la nécessité de construire un terminal au coût de 8 M$ afin de pouvoir accueillir des vols commerciaux à Trois-Rivières, mais ne fait aucune allusion à l’obligation d’obtenir son inscription sur la liste des aéroports désignés.

 

La situation géographique de l’aéroport de Trois-Rivières est idéale pour un transporteur à bas prix puisqu’il donne accès aux marchés de Montréal, de Québec et du Centre du Québec qui représentent un bassin de population de près de 6 M d’habitants. En 2010, de concert avec les autorités aéroportuaires et municipales, Sunwing avait tenté en vain d’obtenir l’inscription de Trois-Rivières sur la liste des aéroports désignés afin de pouvoir procéder au contrôle de sécurité des passagers avant l’embarquement.

 

Swoop s’intéresserait également aux aéroports de Mirabel (cela n’arrivera pas) et de Saint-Hubert et on peut se demander si cela est lié à l’arrivée possible de Jetlines à Saint-Hubert. Il faut donc s’attendre à ce que les autorités aéroportuaires et municipales de Trois-Rivières et Saint-Hubert fassent leurs représentations auprès du gouvernement canadien avant le déclenchement des prochaines élections. La question est de savoir si ces deux régions ont suffisamment de poids politique pour obtenir l’inscription de leur aéroport respectif sur la liste des aéroports désignés.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *