Air Canada achète 4 A321CEO de WOW Air

Pour partager cette publication :

Selon ce que rapporte le site Ch-aviation.com, Air Canada a fait l’acquisition de quatre A321CEO de la compagnie en restructuration WOW Air. Il s’agit des numéros de série 5681, 5733, 6210 et 6232 dont la mise en service remonte respectivement à juillet 2013, août 2013, mars 2015 et finalement avril 2015. La livraison à Air Canada est prévue pour janvier 2019.

 

Le jeune âge des quatre appareils en question nous laisse croire qu’Air Canada entend les garder en service plusieurs années et que ce type d’appareil sera maintenu encore longtemps au sein de la flotte du transporteur canadien. Il faut dire que l’A321 est un appareil très apprécié chez Air Canada à cause de sa grande polyvalence et de son excellent rendement économique. Air Canada possède en ce moment 15 A321CEO dans sa flotte principale et 6 de plus sont chez Rouge pour un total de 21.

 

Au dernier trimestre, le rapport de gestion d’Air Canada prévoyait le retrait de 13 A320 de sa flotte principale et l’ajout de trois dans la flotte de Rouge mais ne fait aucune mention de l’ajout d’A321 parmi la flotte des deux divisions d’Air Canada; selon le vieux dicton « l’occasion fait le larron » probablement que les A321CEO de WOW Air étaient une occasion à ne pas manquer.

 

L’arrivée de ces quatre A321CEO soulève également des questions sur l’avenir de la commande de 11 B737-MAX9 dont Air Canada a annoncé qu’elle reportait les livraisons jusqu’à trois ans au printemps dernier.

 

Pour lire le texte de CH-aviation, cliquez ici

Prévision de la flotte Air Canada troisième trimestre de 2018
Prévision de la flotte Air Canada troisième trimestre de 2018
>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

9 thoughts on “Air Canada achète 4 A321CEO de WOW Air

  • décembre 25, 2018 at 9:35 am
    Permalink

    Ces quatre A321 iraient à Rouge.

    Les trois (ou quatre?) A320 d’AC qui devaient aller à Rouge vont rester à AC.

    Reply
    • décembre 25, 2018 at 9:56 am
      Permalink

      Ce n’est pas aussi évident que ca pour moi, car pour qu’ils puissent être utilisés par Rouge ils doivent remplacer des avions régionaux. Pas évident de passer d’un CRJ900 ou E-175 à un A321. C’est pour cette raison que Rouge doit recevoir 3 A320 cette année. Si Rouge reçoit les A321, cela indique une forte croissance sur les routes régionales ou encore sur certaines liaisons avec les USA.

      Disons que j’ai trop peu d’informations pour spéculer.

      Reply
  • décembre 25, 2018 at 12:45 pm
    Permalink

    Ça sauverait un refit de cabine. (Versus refit des A320 ET des A321).
    Rouge opère déjà des A321; ça simplifi le dispatch.

    En plus, (pas sûr que cest pertinent par contre) les sièges de WOW sont déjà espacés à 29 pouces.

    Reply
    • décembre 25, 2018 at 12:52 pm
      Permalink

      C’est possible et en fait tout est possible. La seule chose dont je suis à peu près certain est que cette décision est récente et qu’il y a un changement dans la planification de la flotte. Il va falloir poser des questions à partir du 2 janvier.

      Reply
  • décembre 26, 2018 at 9:53 pm
    Permalink

    Si WOW vend des avions c’est qu’elle est dans la M. Norwegian est dans la même situation ou presque. C’est le plafonnement du LCLC.

    Reply
    • décembre 27, 2018 at 12:05 pm
      Permalink

      Wow Air est quasi en faillite et devait être racheté par Icelandair mais ça n’a pas fonctionné.

      Reply
    • décembre 27, 2018 at 2:14 pm
      Permalink

      Les LCC et ULCC européens ont commencé par offrir des vols de courtes durée de 2 heures et moins. Le temps rotation au sol est très court augmente la moyenne de vols quotidiens fait par appareils. Dans ce type d’opération, la consommation de carburant représente un moins gros % du coût d’opération alors que les frais aéroportuaires eux prennent une plus grande proportion. Pour réduire leur coût d’opération, les LCC et ULCC font souvent affaires avec des aéroports régionaux propriété de municipalité. Ils obtiennent des conditions avantageuses de la part des municipalités et cela leur permet d’offrir des prix vraiment bas.

      Mais en s’aventurant sur le marché des vols transatlantiques, la consommation de carburant prend une plus grande proportion dans le coût d’opération ce qui les a rendu plus vulnérable face à l’augmentation du carburant en 2018.

      Les LCC européens qui n’ont pas tenté l’expérience de vols transatlantiques comme Ryan Air, EsayJet et Wizz Air sont demeurés rentable.

      Reply
    • décembre 27, 2018 at 3:06 pm
      Permalink

      LCLC = Low Cost Long Courrier

      Reply
      • décembre 27, 2018 at 3:28 pm
        Permalink

        Ha là oui.

        Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *