L’A220 obtient la certification ETOPS 180

Pour partager cette publication :

L’A220 obtient l’approbation ETOPS 180 minutes de la part de Transports Canada
#A220

Mirabel, Québec, 14 janvier 2019 – Le nouveau membre de la famille des avions civils d’Airbus, l’A220, a reçu l’approbation ETOPS* opérations prolongées 180 minutes de la part de l’autorité canadienne de l’aviation civile, Transports Canada. Cette certification permettra aux clients de l’A220 d’ouvrir de nouvelles lignes directes sans restriction au-dessus des océans ou dans des régions peu desservies ou éloignées.

« Ce jalon ETOPS franchi par l’A220 s’ajoute aux nombreuses performances déjà offertes par la famille A220, aujourd’hui inégalées », a déclaré Florent Massou, Chef du programme A220 au sein d’Airbus.

« Seul appareil en production de sa catégorie capable d’effectuer à la fois des opérations d’approche à forte pente et des trajets long-courriers, l’A220 offre décidément de nouvelles possibilités de liaisons pour les compagnies », a ajouté Rob Dewar, Chef, de l’ingénierie et du soutien à la clientèle pour le programme A220.

L’A220 est le premier avion civil à obtenir la certification ETOPS domestique de la part de Transports Canada. Cette capacité est disponible en option pour les opérateurs de l’A220- 100 et de l’A220-300, et leur permettra d’exploiter leurs appareils jusqu’à une distance correspondant à 180 minutes de vol par rapport à l’aéroport de déroutement le plus proche.

Seul appareil fabriqué sur mesure pour le marché des 100 à 150 sièges, l’A220 affiche une consommation de carburant inégalée et offre un confort digne d’un gros-porteur dans un monocouloir. Cet appareil conjugue des caractéristiques aérodynamiques avancées, des matériaux innovants, ainsi que la dernière génération de moteurs PW1500G Geared Turbofan de Pratt & Whitney, permettant de réduire la consommation de carburant d’au moins 20 pour cent par siège par rapport aux avions de la génération précédente. Avec un rayon d’action pouvant aller jusqu’à 3 200 nm (5 920 km), l’A220 offre les performances d’un monocouloir de plus grande capacité.

Avec un carnet de commandes de plus de 537 appareils à ce jour, l’A220 a toutes les qualités requises pour se tailler la part du lion dans le marché des avions de 100 à 150 sièges.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

9 thoughts on “L’A220 obtient la certification ETOPS 180

  • janvier 15, 2019 at 7:27 am
    Permalink

    Bizarre …. On peut lire sur le site de Sylvain que : «But Airbus corrected their statement… The A220 is not currently certified… the engine is»

    Si je comprends bien Sylvain, les moteurs sont certifiés mais pas l’avion. Mais comme les moteurs ne volent pas sans un avion, je me demande à quoi ça sert de certifier un moteur seul.

    Reply
    • janvier 15, 2019 at 9:31 am
      Permalink

      Les moteurs ont reçu la certification en juillet dernier et c’est bel et bien l’avion qui est certifié. D’ailleurs c’est la première fois que transport canada accorde une certification ETOPS 180

      Reply
      • janvier 15, 2019 at 4:34 pm
        Permalink

        L’erreur au départ est qu’Airbus a annoncé la certification ETOPS 180 des A220 de TC, la FAA et l’EASA alors que c’est seulement TC qui l’a accordée. La certification FAA sera surement repoussé de quelques semaines à cause du shutdown du gouvernement.

        Reply
        • janvier 15, 2019 at 4:41 pm
          Permalink

          Alors de pose la question, qui sera le premier client à utiliser l’ETOPS 180?

          Reply
          • janvier 15, 2019 at 4:53 pm
            Permalink

            Je ne sais pas, le seul transporteur qui en parlé publiquement c’est Odyssey mais cette commande ne verra probablement jamais le jour. D’où le peu d’empressement de Bombardier pour obtenir la certification.

          • janvier 15, 2019 at 5:06 pm
            Permalink

            J’ai envoyer un courriel hier è Odyssey, et toujours pas de réponse.

          • janvier 15, 2019 at 4:56 pm
            Permalink

            À noter que le transporteur doit également obtenir la certification ETOPS de l’autorité de son pays pour opérer ces vols.

  • janvier 18, 2019 at 11:38 pm
    Permalink

    Airbus parle du CS 500 (A220-500) comme une certitude. Question de temps.

    Bombardier c’est toujours 33% et IQ 16,66% du co-entreprise?

    Reply
    • janvier 19, 2019 at 6:58 am
      Permalink

      C’est 31% et 19%. avec la clause suivantes:

      « Airbus bénéficiera de droits de vente à la valeur de marché sur la totalité de la participation de Bombardier dans SCACS, le montant des titres de participation sans droit de vote utilisés par Bombardier étant limité au montant investi augmenté des dividendes accumulés et non versés, y compris une option exerçable au plus tôt 7,5 ans après la clôture de l’opération, sauf si certains changements intervenaient dans la structure de contrôle de Bombardier, auquel cas ce droit pourrait être exercé par anticipation. Bombardier bénéficiera d’un droit de vente correspondant lui permettant d’imposer à Airbus d’acquérir sa participation à la valeur de marché à l’issue de la même période. La participation d’IQ est remboursable par SCACS à la valeur de marché, sous certaines conditions, à partir de 2023. IQ bénéficiera également d’un droit de sortie conjointe en cas de cession par Bombardier de sa participation dans le partenariat. »

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *