Un autre très bon trimestre pour CAE

Pour partager cette publication :

CAE a publiée ses résultats du troisième trimestre de l’année financière 2019 et on constate que l’entreprise poursuit sa constante progression alors que son carnet de commandes a dépassé les 9 G$ au cours de cette période.

Voici les résultats complets de CAE:

CAE publie ses résultats du troisième trimestre de l’exercice 2019

 

  • Produits des activités ordinaires de 816,3 millions $ vs 828,2 millions l’an dernier
  • Résultat dilué par action de 0,29 $ vs 0,53 $ (0,38 $ avant l’incidence de la réforme fiscale aux États-Unis et le gain net découlant de l’AACE) l’an dernier
  • Flux de trésorerie disponibles(1) de 155,1 millions $ vs 146,0 millions $ l’an dernier
  • Prises de commandes de 882,1 millions $ pour un carnet de commandes(2) record de 9,0 milliards $
  • Commandes records de 64 FFS pour le secteur Civil depuis le début de l’exercice et nombre total prévu d’environ 70 FFS pour l’exercice au complet 

MONTRÉAL, 08 févr. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — CAE publie aujourd’hui ses résultats et annonce des produits des activités ordinaires de 816,3 millions $ au troisième trimestre de l’exercice 2019, comparativement à 828,2 millions $ au troisième trimestre l’an dernier. Le résultat net attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres s’est élevé à 77,6 millions $ (0,29 $ par action) au troisième trimestre, comparativement à 143,8 millions $ (0,53 $ par action) l’an dernier. Abstraction faite d’un recouvrement d’impôt sur le résultat attribuable à la réforme fiscale aux États-Unis et d’un gain net découlant de la réévaluation de la participation antérieure de CAE dans l’Asian Aviation Centre of Excellence (AACE), le résultat net aurait été de 102,7 millions $ (0,38 $ par action) l’an dernier. Les données financières sont exprimées en dollars canadiens, sauf indication contraire.

« CAE a connu une belle lancée au troisième trimestre avec des commandes qui atteignent 882 millions $ pour un carnet de commandes record de 9 milliards $; et nous avons généré plus de 155 millions $ en flux de trésorerie disponibles. D’ici la clôture de l’exercice financier, nous continuons de prévoir que CAE atteindra ses perspectives annuelles », a déclaré Marc Parent, président et chef de la direction à CAE. « Le résultat opérationnel est en baisse par rapport au troisième trimestre l’an dernier, ce qui est conforme à nos attentes qu’une part disproportionnée de nos perspectives annuelles de croissance sera générée par des livraisons records de simulateurs au dernier trimestre de l’exercice financier. Les commandes enregistrées pour nos solutions de formation civile demeurent élevées avec un carnet de commandes du secteur Civil qui atteint un nouveau sommet à 4,6 milliards $. Nous avons signé des accords de formation à long terme avec des clients dont easyJet, et depuis le début de l’exercice, nous avons vendu 64 simulateurs de vol, ce qui dépasse déjà le record annuel de l’industrie. Du côté du secteur Défense, les résultats ce trimestre sont mitigés. Nous avons enregistré une forte croissance des revenus, qui s’explique en grande partie par un niveau plus élevé de services sur des contrats qui débutent et qui sont encore à un stade initial de rentabilité. Certains facteurs additionnels liés au ‘timing’ ont également contribué à la baisse du résultat opérationnel du secteur Défense ce trimestre que nous prévoyons atténuer au cours des prochains trimestres. »

 

Sommaire des résultats consolidés
(en millions, sauf les marges opérationnelles et les montants par action) T3-2019 T3-2018 Écart en %
Retraité*
Produits des activités ordinaires $ 816,3 $ 828,2 (1  %)
Résultat opérationnel(3) $ 113,0 $ 151,2 (25  %)
Marges opérationnelles % 13,8 % 18,3
Résultat opérationnel, abstraction faite du gain net lié à AACE $ 113,0 $ 147,2 (23  %)
Marges opérationnelles, abstraction faite du gain net lié à AACE % 13,8 % 17,8
Résultat net $ 79,5 $ 145,8 (45  %)
Résultat net attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société $ 77,6 $ 143,8 (46  %)
Résultat par action (RPA) $ 0,29 $ 0,53 (45  %)
Résultat net attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres, abstraction faite de l’incidence de la réforme fiscale aux États-Unis et du gain net lié à AACE $ 77,6 $ 102,7 (24  %)
RPA, abstraction faite de l’incidence de la réforme fiscale aux États-Unis et du gain net lié à AACE $ 0,29 $ 0,38 (24  %)
Carnet de commandes total $ 8 964,6 $ 7 534,9 19  %
* Les résultats financiers publiés ont été retraités afin de refléter les modifications comptables exigées par la norme IFRS 15.

Solutions de formation pour l’aviation civile (Civil)
Les produits des activités ordinaires se chiffrent à 458,4 millions $ ce trimestre, en baisse de 15 % par rapport au même trimestre l’an dernier. Le résultat opérationnel sectoriel(4) s’est établi à 87,2 millions $ (19,0 % des produits des activités ordinaires), en baisse de 24 % par rapport au troisième trimestre l’an dernier, abstraction faite du gain net lié à AACE. Le taux d’utilisation(5) de nos centres de formation est de 75 % ce trimestre. En raison de l’arrêt de travail de cinq semaines l’été dernier, le secteur Civil a enregistré, comme nous l’avions prévu, moins de livraisons de simulateurs (installés chez le client et prêts pour la formation) au cours du troisième trimestre comparativement à la même période l’an dernier. CAE a réussi à accélérer la production afin d’atténuer l’incidence de cet arrêt de travail et le secteur Civil est sur la bonne voie pour livrer un nombre record de 56 simulateurs de vol (FFS) au cours de l’exercice, avec plus de 40 % uniquement au cours du quatrième trimestre.

Au cours du trimestre, le secteur Civil a signé des contrats pour des solutions de formation d’une valeur de 586,6 millions $, y compris un contrat de 10 ans avec easyJet pour la formation de l’ensemble de ses pilotes qui s’entraîneront dans trois emplacements de formation de CAE en Europe, y compris un nouveau centre ultramoderne à London-Gatwick. Le secteur Civil a également signé un contrat exclusif de formation des pilotes avec Endeavor Air ainsi que des contrats de formation des pilotes d’avions d’affaires avec Icon Aviation et Windsor Jet. Le secteur Civil a vendu 16 FFS au cours du trimestre à des clients comme Nippon Cargo Airlines, Aeroméxico, Lufthansa Aviation Training et Shanghai Eastern Flight Training Company. Ces commandes portent à 50 le nombre total de FFS vendus pour les neuf premiers mois de l’exercice financier. Le secteur Civil a vendu 14 FFS additionnels depuis la clôture du trimestre pour un total de 64 FFS à ce jour, et prévoit atteindre environ 70 FFS vendus au cours de l’exercice au complet.

Le ratio valeur comptable des commandes/ventes(2) du secteur Civil est de 1,28 ce trimestre et 1,31 pour les 12 derniers mois. Le carnet de commandes du secteur Civil a atteint un montant record de 4,6 milliards $ à la fin du trimestre.

Le 8 novembre 2018, CAE a convenu de monétiser ses obligations de paiement de redevances futures en vertu de l’accord de fournisseur autorisé de formation (ATP) avec Bombardier et de prolonger cet accord jusqu’en 2038. En décembre 2018, CAE a conclu la transaction de monétisation qui s’est traduite par une sortie de fonds de 155,0 millions $ US. L’acquisition de la division Formation pour l’aviation d’affaires (BAT) de Bombardier par CAE a franchi d’importants obstacles sur le plan réglementaire en vertu de la loi antitrust américaine et, en attente de l’obtention des approbations réglementaires et des consentements de tiers, CAE prévoit maintenant conclure l’acquisition de la division BAT d’ici la fin du mois de mars 2019.

Depuis la clôture du trimestre, le secteur Civil a fait l’acquisition de la quote-part d’Avianca dans la coentreprise de formation, y compris les actifs de formation d’Avianca, dans le cadre d’un accord exclusif de 15 ans portant sur l’impartition de la formation.

Sommaire des résultats – Solutions de formation pour l’aviation civile
(en millions, sauf les marges opérationnelles, les unités NES et les FFS déployés) T3-2019 T3-2018 Écart en %
Retraité
Produits des activités ordinaires $ 458,4 $ 540,5 (15  %)
Résultat opérationnel sectoriel (ROS) $ 87,2 $ 119,4 (27  %)
Marges opérationnelles % 19,0 % 22,1
ROS, abstraction faite du gain net lié à AACE $ 87,2 $ 115,4 (24  %)
Marges opérationnelles, abstraction faite du gain net lié à AACE % 19,0 % 21,4
Carnet de commandes total $ 4 566,1 $ 3 925,6 16  %
Nombre équivalent de simulateurs (NES)(6) 219 205 7  %
FFS déployés 266 252 6  %

Défense et sécurité (Défense)
Les produits des activités ordinaires se chiffrent à 330,2 millions $ ce trimestre, en hausse de 27 % par rapport au même trimestre l’an dernier et le résultat opérationnel sectoriel est de 25,2 millions $ (7,6 % des produits des activités ordinaires), en baisse de 17 % comparativement au troisième trimestre l’an dernier. La croissance des produits des activités ordinaires est principalement attribuable à un niveau d’activités plus élevé sur le plan des services, y compris des contrats par l’entremise d’AOCE acquise récemment, et le contrat de la U.S Navy visant à fournir des services d’instruction au Chief of Naval Air Training, deux contrats qui débutent et qui sont encore à un stade initial de rentabilité. Des facteurs additionnels liés au ‘timing’ ont contribué à diminuer le résultat opérationnel et les marges du secteur Défense comparativement au troisième trimestre l’an dernier : des dépenses plus élevées en R-D relativement aux récents programmes de développement; et des retards au niveau de l’avancement des programmes ayant des marges plus élevées, y compris le programme canadien d’aéronefs de recherche et de sauvetage à voilure fixe et le centre de formation navale des Émirats arabes unis. CAE a déjà pris des mesures afin d’atténuer ces facteurs liés au ’timing’ au cours des prochains trimestres.

Au cours du trimestre, le secteur Défense a enregistré des commandes de 267,8 millions $, y compris la première phase d’un contrat de huit ans de plus de 250 millions $ avec la U.S. Air Force visant à fournir des services complets d’entraînement des équipages C-130H. Parmi les autres importants contrats remportés, notons un contrat visant à fournir au consortium industriel Eurofighter une série de mises à niveau de ses dispositifs d’entraînement et des services de soutien à la maintenance pour le programme Eurofighter Pilot Synthetic Training System en Allemagne et en Espagne, et avec Boeing pour effectuer la mise à niveau de ses simulateurs P-8A. Le secteur Défense a également reçu une commande de la part de la U.S. Navy pour qu’elle entame la prochaine phase d’un contrat de cinq ans d’une valeur de plus de 160 millions $ pour fournir des services d’instruction contractuels au Chief of Naval Air Training à cinq bases aéronavales. De plus, en vertu d’un programme américain de vente d’équipement militaire à l’étranger, la U.S. Navy a octroyé un contrat pour continuer à fournir des services de maintenance et de soutien des systèmes d’entraînement MH-60R de la Royal Australian Navy.

Le ratio valeur comptable des commandes/ventes du secteur Défense est de 0,81 ce trimestre et de 1,03 pour les 12 derniers mois (excluant les options de contrat). Le carnet de commandes, y compris les options et la participation de CAE dans des coentreprises, s’établissait à un montant record de 4,4 milliards $ à la fin du trimestre.

 

Sommaire des résultats – Défense et sécurité
(en millions, sauf les marges opérationnelles) T3-2019 T3-2018 Écart en %
Retraité
Produits des activités ordinaires $ 330,2 $ 259,8 27  %
Résultat opérationnel sectoriel $ 25,2 $ 30,3 (17  %)
Marges opérationnelles % 7,6 % 11,7
Carnet de commandes total $ 4 398,5 $ 3 609,3 22  %

Santé
Les produits des activités ordinaires du secteur Santé se chiffrent à 27,7 millions $ ce trimestre, comparativement à 27,9 millions $ au même trimestre l’an dernier, et le résultat opérationnel sectoriel est de 0,6 million $, comparativement à 1,5 million $ au troisième trimestre l’an dernier.

Le secteur Santé a annoncé le lancement de CAE Luna en janvier 2019, un simulateur de nouveau-né innovateur conçu pour répondre aux besoins en formation clinique en matière de soins aux nouveau-nés et aux nourrissons. De plus, au cours du trimestre, CAE Santé a développé deux nouveaux entraîneurs de tâches d’échographie CAE Blue Phantom pour la formation fondée sur la simulation : les modèles Pediatric Regional Anesthesia Central Line et Cardio Echo. CAE Santé a lancé le nouveau simulateur d’échographie CAE Vimedix 2.0, qui offre du nouveau contenu pédagogique et est compatible avec les nouveaux modules complémentaires de réalité augmentée.

 

Sommaire des résultats – Santé
(en millions, sauf les marges opérationnelles) T3-2019 T3-2018 Écart en %
Retraité
Produits des activités ordinaires $ 27,7 $ 27,9 (1  %)
Résultat opérationnel sectoriel $ 0,6 $ 1,5 (60  %)
Marges opérationnelles % 2,2 % 5,4

Autres points saillants financiers
Les flux de trésorerie disponibles affichent 155,1 millions $ ce trimestre, comparativement à 146,0 millions $ au troisième trimestre l’an dernier. L’augmentation découle essentiellement de la baisse de l’investissement dans le fonds de roulement hors trésorerie.

La charge d’impôt sur le résultat s’est établie à 14,2 millions $ ce trimestre, ce qui représente un taux d’imposition effectif de 15 %, comparativement à un taux négatif de 9 % au troisième trimestre l’an dernier. L’an dernier, le taux d’imposition négatif découlait principalement de la réforme fiscale aux États-Unis. Le taux d’imposition ce trimestre reflète l’impact positif des contrôles fiscaux au Canada et un changement dans la composition des revenus provenant de différentes juridictions.

Les dépenses d’investissement en immobilisations liées à la croissance et à la maintenance(7) ont totalisé 61,6 millions $ ce trimestre.

À la fin du trimestre, la dette nette(8) était de 985,7 millions $ pour un ratio de la dette nette sur le capital total(9) de 29,4 %, comparativement à une dette nette de 795,1 millions $ et à un ratio de la dette nette sur le capital total de 25,8 % à la fin du trimestre précédent.

CAE a conclu un accord visant à émettre des billets de créances de premier rang non garantis de 550 millions $ US, assujettis aux conditions de clôture habituelles. Ces fonds serviront à financer l’acquisition de la division Formation pour l’aviation d’affaires (BAT) de Bombardier par CAE et à refinancer une partie de la dette existante de CAE ainsi que les récents prêts à terme annoncés le 8 novembre 2018. Les billets seront émis en tranches libellées en dollars américains à des taux d’intérêt fixes variant entre 4,45 % et 4,90 % par année, selon une date d’échéance de 10 à 15 ans. Dix-neuf importants investisseurs institutionnels des États-Unis et du Canada font partie des détenteurs de billets.

Le rendement du capital utilisé(10) était de 11,7 %, comparativement à 11,9 % l’an dernier, abstraction faite de l’incidence du recouvrement d’impôt sur le résultat de l’exercice 2018 découlant de la réforme fiscale aux États-Unis et des gains nets tirés des transactions stratégiques relatives à nos coentreprises en Asie.

CAE versera un dividende de 0,10 $ par action le 29 mars 2019 aux actionnaires qui seront inscrits au registre le 15 mars 2019.

Au cours du trimestre clos le 31 décembre 2018, CAE a racheté et annulé 1 923 400 actions ordinaires aux termes de l’offre publique de rachat dans le cours normal (OPRCN) des activités, au prix moyen pondéré de 25,54 $ l’action ordinaire, pour une contrepartie totale de 49,1 millions $. Le 8 février 2019, CAE a reçu l’approbation de la part de son conseil d’administration pour le renouvellement de son OPRCN visant le rachat d’au plus 5 300 613 de ses actions ordinaires émises et en circulation (environ 2 % de ses actions en circulation) au cours de la période s’échelonnant du 25 février 2019 au 24 février 2020.

Perspectives de la direction – croissance à l’exercice 2019 (résultats ajustés en fonction de la norme IFRS 15)
Les marchés principaux de CAE bénéficient de la croissance à long terme et CAE prévoit dépasser la croissance constante de ses marchés au cours de l’exercice 2019. Dans le secteur Civil, la Société prévoit continuer à générer une croissance du résultat opérationnel légèrement au-dessus de 10 % étant donné que la demande actuelle pour ses solutions de formation innovatrices se traduit par des gains au niveau des parts de marché et de nouveaux partenariats en formation. De plus, le secteur Civil prévoit conserver sa position de chef de file au niveau des ventes de FFS et enregistrer près de 70 commandes de FFS au cours de l’exercice 2019. Du côté du secteur Défense, la Société continue à prévoir un taux de croissance à un chiffre entre la partie médiane et supérieure de la fourchette, étant donné qu’elle livre ses commandes en carnet et continue à remporter des occasions d’affaires dans un marché très grand. CAE s’attend à ce que le secteur Santé poursuive sa croissance dans les deux chiffres cette année avec sa présence encore plus vaste sur le marché, son catalogue élargi et le lancement soutenu de produits innovateurs. CAE s’attend à ce que ses revenus et ses profits soient balancés au deuxième semestre de l’exercice, en raison de l’incidence de l’adoption de la norme IFRS 15 relative à la livraison des simulateurs, et d’un arrêt de travail de cinq semaines qui a précédé le renouvellement de la convention collective avec les employés de fabrication de CAE au Canada. L’entreprise a réussi à accélérer la production afin d’atténuer les répercussions de cet arrêt de travail et prévoit livrer un nombre record de simulateurs au cours du dernier trimestre de son exercice financier. Le financement des occasions de croissance demeure la priorité de CAE en matière d’affectation des capitaux et continue d’être soutenu par des clients qui impartissent de plus en plus leur formation dans ses importants marchés principaux. CAE prévoit actuellement que ses dépenses totales d’investissement en immobilisations atteindront environ 250 millions $ à l’exercice 2019. CAE met l’accent sur les investissements en capitaux qui offrent une croissance durable et rentable et des rendements croissants, et qui appuient sa stratégie d’être reconnue mondialement comme le partenaire de choix en formation. Les attentes de la direction sont fondées sur les conditions du marché qui sont positives et sur la réceptivité des clients à l’égard des solutions de formation de CAE, ainsi que sur les importantes hypothèses formulées dans ce communiqué, dans le rapport de gestion trimestriel et dans le rapport de gestion de l’exercice 2018 de CAE.

IFRS 15 – Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients
À partir du 1er avril 2018, CAE a adopté la norme IFRS 15 – Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients, qui change la façon de comptabiliser les produits des activités ordinaires de la Société pour un certain nombre de contrats avec ses clients. L’incidence de la norme IFRS 15 pour CAE porte principalement sur le moment où les produits des activités ordinaires sont comptabilisés pour certains dispositifs de formation qui étaient antérieurement comptabilisés selon la méthode de l’avancement des travaux et qui ne satisferont plus aux critères de comptabilisation des produits des activités ordinaires au fil du temps. Les produits des activités ordinaires liés à ces dispositifs de formation sont plutôt comptabilisés à l’achèvement. Bien que ces changements se répercutent sur le moment de comptabilisation des produits des activités ordinaires et des bénéfices tirés des contrats, ils n’ont aucune incidence sur les flux de trésorerie tirés des contrats. Les résultats financiers publiés dans ce communiqué pour l’exercice clos le 31 mars 2018 ont été retraités de manière à refléter les modifications comptables exigées par la norme IFRS 15 étant donné que la Société a adopté la norme de façon rétrospective au cours de cet exercice financier. Pour plus de renseignements, y compris l’incidence sur les résultats de l’exercice 2018 de CAE, veuillez vous reporter à la note 2 de nos états financiers consolidés intermédiaires pour le trimestre clos le 31 décembre 2018.

Information détaillée
Nous recommandons fortement aux lecteurs de consulter le rapport de gestion ainsi que les états financiers consolidés de CAE qui sont disponibles sur notre site Web à www.cae.com/fr/investisseurspour obtenir un exposé plus complet de nos résultats sectoriels.

Les états financiers consolidés et le rapport de gestion de CAE pour le trimestre clos le 31 décembre 2018 ont été déposés auprès des commissions canadiennes de valeurs mobilières sur SEDAR (www.sedar.com) et sont disponibles sur notre site Web (www.cae.com). Ces documents ont également été déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis et sont disponibles sur son site Web (www.sec.gov). Les détenteurs de titres de CAE peuvent également obtenir un exemplaire imprimé des états financiers consolidés et du rapport de gestion de la Société, sans frais, en communiquant avec le service de Relations avec les investisseurs (investisseurs@cae.com).

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *