Les activité de crédit-bail tire les résultats de Chorus Aviation vers le haut

Pour partager cette publication :

Chorus Aviation a publié ses résultats financiers de 2018 ce matin. Les bonifies avant impôt ont augmenté de 19,4% principalement grâce à la rentabilité des activités de crédit-bail.

Voici les résultats complets de Chorus Aviation:

 

Renseignements clés pour le quatrième trimestre de 2018 :

  • Résultat net de 2,0 millions de dollars, soit 0,01 $ par action de base, comprenant une perte de change latente de 32,9 millions de dollars.
  • Résultat net ajusté1) de 35,1 millions de dollars, soit 0,25 $ par action de base, une hausse de 11,5 millions de dollars.
  • BAIIA ajusté1) de 92,6 millions de dollars, une hausse de 9,7 millions de dollars, soit 11,7 %, principalement attribuable à l’accroissement des résultats du secteur de la location d’appareils régionaux.
  • Signature de contrats visant le placement de sept appareils avec trois preneurs à bail.
  • Exécution du huitième programme d’entretien prolongé (« PEP ») visant un appareil Dash 8‑300.

 

Renseignements clés pour l’exercice 2018 :

  • Résultat net de 67,0 millions de dollars, soit 0,49 $ par action de base, comprenant une perte de change latente de 49,5 millions de dollars.
  • Résultat net ajusté1) de 121,8 millions de dollars, soit 0,89 $ par action de base, une hausse de 6,4 millions de dollars.
  • BAIIA ajusté1) de 342,7 millions de dollars, une hausse de 55,8 millions de dollars, soit 19,4 %, principalement attribuable à l’accroissement des résultats du secteur de la location d’appareils régionaux.
  • Diversification et accroissement du parc aérien en location, qui compte désormais 40 appareils régionaux, d’une valeur d’environ 1,1 milliard de dollars1), en tenant compte de neuf opérations en attente de clôture. Toutes les opérations en attente sont assujetties aux conditions habituelles préalables à la clôture.

 

Accomplissements réalisés à ce jour en 2019 :

  • Modification et prolongation du contrat d’achat de capacité (le « CAC ») conclu avec Air Canada, ce qui garantit la place de Jazz au sein du réseau régional d’Air Canada pour les 17 prochaines années.
  • Réalisation d’un placement en actions de 97,26 millions de dollars par Air Canada aux fins du financement de nouveaux gros appareils à Jazz et de la croissance des activités de location d’appareils régionaux.
  • Conclusion avec Bombardier d’un contrat d’achat ferme visant neuf appareils CRJ900 dans le cadre du plan de modernisation du parc aérien de Jazz.
  • Conclusion d’une convention collective sans précédent d’une durée de 17 ans avec les pilotes de Jazz et amélioration du programme de mobilité des pilotes afin de leur permettre de faire carrière à Air Canada.
  • Conclusion d’une facilité de crédit de 300 millions de dollars américains en vue de soutenir la croissance des activités de location d’appareils régionaux.
  • Conclusion d’une entente visant l’acquisition d’un portefeuille de six appareils assortis de contrats de location : deux appareils ATR72‑600 loués à Azul du Brésil et quatre Q400 loués à deux autres clients existants.
  • Nomination de Jazz parmi les meilleurs employeurs canadiens pour les jeunes pour une septième année et parmi les meilleurs employeurs du Canada atlantique pour la huitième année consécutive.

_________________
1) Y compris les appareils qui font l’objet d’un contrat de location signé, mais qui n’ont pas encore été livrés.

HALIFAX, le 22 févr. 2019 /CNW/ – Chorus Aviation Inc. (« Chorus ») (TSX: CHR) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice clos le 31 décembre 2018.

 

« Je suis très heureux de la façon dont nous avons commencé l’année 2019, car nous poursuivons sur notre lancée de 2018. Notre stratégie de croissance et de diversification s’est davantage mise en place en 2018, générant un BAIIA ajusté de 342,7 millions de dollars et un résultat net ajusté par action de base de 0,25 $, en hausse de 11,7 % et de 19,4 %, respectivement, par rapport à 2017.

 

Notre groupe d’entreprises a affiché un bon rendement et a franchi d’importantes étapes qui ont renforcé notre société. Les succès remportés nous ont aidés à faire progresser notre vision consistant à transformer la société en un fournisseur mondial de services d’aviation régionale. À ce jour, nous avons fait passer notre parc aérien à 40 appareils, en tenant compte de neuf opérations en attente de clôture, d’une valeur d’environ 1,1 milliard de dollars. Les occasions de conclure des opérations additionnelles sont nombreuses. Grâce à l’établissement de notre nouvelle facilité de crédit de 300 millions de dollars américains et aux fonds que nous avons en caisse, nous gagnons en maturité et en expansion à titre d’entreprise de location mondiale.

 

Notre partenariat stratégique avec Air Canada et la valeur que nous avons créée grâce à la modification et à la prolongation du CAC profiteront à nos actionnaires, nos employés et nos autres parties prenantes à long terme. Nous sommes bien placés pour saisir de nouvelles occasions de croissance et rivaliser efficacement dans un secteur en évolution constante. J’aimerais exprimer ma reconnaissance et mes remerciements sincères à l’équipe de Chorus pour ces importants accomplissements », a déclaré Joe Randell, président et chef de la direction de Chorus.

 

SOMMAIRE DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2018

Comparaison des résultats financiers du quatrième trimestre de 2018 par rapport à ceux du quatrième trimestre de 2017

Au quatrième trimestre de 2018, Chorus a déclaré un BAIIA ajusté de 92,6 millions de dollars, comparativement aux 82,9 millions de dollars inscrits en 2017, ce qui représente une hausse de 9,7 millions de dollars, soit 11,7 %, en raison principalement des éléments suivants :

  • une hausse de 10,4 millions de dollars attribuable à la croissance du secteur de la location d’appareils régionaux; ce qui a été annulé par :
  • une baisse nette de 0,7 million de dollars dans le secteur des services d’aviation régionale attribuable à l’augmentation de certains frais d’exploitation et à la baisse des produits tirés des incitatifs et d’autres produits; ce qui a été annulé par une augmentation de 2,4 millions de dollars des produits tirés de la location d’appareils aux termes du CAC.

Le résultat net ajusté s’est établi à 35,1 millions de dollars pour le trimestre, ce qui représente une hausse de 11,5 millions de dollars, soit 48,6 %, par rapport à 2017, en raison des éléments suivants :

  • la hausse de 9,7 millions de dollars du BAIIA ajusté décrite précédemment;
  • la baisse des pertes de change sur le fonds de roulement, qui ont totalisé 4,7 millions de dollars;
  • une baisse de 0,4 million de dollars au titre de la dépréciation; ce qui a été annulé par :
  • une augmentation de 1,2 million de dollars de la charge d’intérêts sur les titres de créance liés aux appareils additionnels;
  • une augmentation de 2,1 millions de dollars de la charge d’impôt sur le résultat.

Le résultat net s’est établi à 2,0 millions de dollars pour le trimestre, ce qui représente une baisse de 18,0 millions de dollars, soit 89,9 %, par rapport au trimestre correspondant de 2017. Cette baisse était principalement attribuable à la variation de 30,5 millions de dollars sur un an des pertes de change latentes sur la dette à long terme, ce qui a été annulé par la hausse de 11,5 millions de dollars du résultat net ajusté indiquée ci-dessus et la baisse de 1,0 million de dollars des coûts liés au programme de départ des employés.

SOMMAIRE DE L’EXERCICE CLOS EN 2018

Comparaison des résultats financiers de l’exercice clos en 2018 par rapport à ceux de l’exercice clos en 2017

 

Pour l’exercice clos le 31 décembre 2018, Chorus a déclaré un BAIIA ajusté de 342,7 millions de dollars, comparativement aux 286,9 millions de dollars inscrits en 2017, ce qui représente une hausse de 55,8 millions de dollars, soit 19,4 %, en raison des éléments suivants :

  • une hausse de 47,3 millions de dollars dans le secteur de la location d’appareils régionaux;
  • un accroissement de 8,5 millions de dollars des résultats du secteur des services d’aviation régionale, principalement attribuable à l’augmentation des produits tirés des activités de location d’appareils aux termes du CAC.

Le résultat net ajusté s’est établi à 121,8 millions de dollars pour l’exercice, ce qui représente une hausse de 6,4 millions de dollars, soit 5,5 %, par rapport à l’exercice de 2017, en raison des éléments suivants :

  • la hausse de 55,8 millions de dollars du BAIIA ajusté décrite précédemment;
  • la baisse des pertes de change sur le fonds de roulement, qui ont totalisé 1,6 million de dollars; ce qui a été annulé par :
  • l’augmentation de 20,5 millions de dollars de l’impôt sur le résultat. En 2017, le résultat net ajusté a été touché par la modification des taux d’imposition qui a été comptabilisée au troisième trimestre de 2017. Cette modification a eu pour effet de réduire l’impôt sur le résultat et, par conséquent, d’augmenter le résultat net ajusté pour la période de 12 mois close le 31 décembre 2017;
  • une dépréciation additionnelle de 17,4 millions de dollars liée principalement aux nouveaux appareils;
  • une augmentation de 12,8 millions de dollars de la charge d’intérêts sur les titres de créance liés aux appareils additionnels et les unités convertibles;
  • une augmentation de 0,3 million de dollars des autres frais.

Le résultat net s’est établi à 67,0 millions de dollars pour l’exercice, ce qui représente une baisse de 100,3 millions de dollars par rapport à l’exercice de 2017. Cette baisse était principalement attribuable à la variation, sur un an, de 110,4 millions de dollars des pertes de change latentes sur la dette à long terme et de 1,6 million de dollars du profit de change réalisé sur les liquidités détenues aux fins de dépôt, ce qui a été annulé par la baisse de 5,3 millions de dollars des coûts liés au programme de départ des employés et l’augmentation de 6,4 millions de dollars du résultat net ajusté indiquée précédemment.

PERSPECTIVES POUR 2019

(Se reporter à la mise en garde concernant l’information prospective ci-après.)

Le 4 février 2019, les modifications apportées au CAC qui ont été annoncées pour la première fois le 14 janvier 2019 (la « modification du CAC de 2019 ») ont pris effet rétroactivement au 1er janvier 2019.

La modification du CAC de 2019 a pour effet de réduire à court terme les frais fixes à compter de 2019, alors que Chorus accélère son passage à des tarifs fondés sur le marché. La réduction a été mise en œuvre au moyen de la suppression des frais relatifs aux infrastructures par appareil visé et de la marge fixe par appareil visé (au sens attribué aux termes Infrastructure Fee per Covered Aircraft et Fixed Margin per Covered Aircraft dans le CAC) et de leur remplacement par une « marge fixe » (Fixed Margin) unique. Par conséquent, les frais fixes à recevoir en 2019 et en 2020 devraient totaliser 75,5 millions de dollars par année, comparativement à 111,3 millions de dollars en 2018. En outre, les incitatifs liés au rendement offerts maximums diminuent et passent de 23,4 millions de dollars en 2019 et en 2020 à un montant offert maximum moyen de 3,4 millions de dollars par année pour toute la durée du CAC. Les réductions à court terme sont plus que compensées sur la durée du CAC grâce à l’augmentation des produits prévus au contrat qui sont garantis par la prolongation du contrat, y compris les frais fixes et les produits tirés de la location d’appareils.

En 2017, Chorus a lancé Chorus Aviation Capital, grâce au soutien de Fairfax, qui a fait un investissement de 200,0 millions de dollars dans la Société. En 2018, Chorus a réuni un produit brut additionnel de 112,0 millions de dollars, qu’elle entend investir principalement dans ses activités de location, au moyen d’un appel public à l’épargne visant des actions*. Le 4 février 2019, Air Canada a mené à bien son placement, ce qui a donné lieu à un produit brut additionnel de 97,26 millions de dollars, dont une tranche d’environ 40 % doit être investie dans l’entreprise de location exploitée par Chorus Aviation Capital.

Depuis le début de l’exercice 2017, Chorus a réuni un produit net de 401,0 millions de dollars canadiens au moyen de l’émission d’unités d’emprunt convertibles et d’actions, ce qui, compte tenu d’un levier financier de 3:1, équivaut à un capital-investissement d’environ 1,6 milliard de dollars. Au 21 février 2019, environ trois quarts de ce capital avait été engagé, y compris sous forme de dépôts sur des engagements futurs. Chorus prévoit engager le reste d’ici le début de 2020 dans des appareils neufs ou en milieu de vie assortis de baux à long terme à un groupe diversifié de clients de grande qualité de partout dans le monde.

Nous prévoyons qu’en 2019, les dépenses en immobilisations, à l’exclusion des dépenses affectées à l’acquisition d’appareils et au PEP, mais y compris les importants travaux de maintenance et de révision capitalisés, se situeront entre 36,0 millions de dollars et 42,0 millions de dollars. En 2019, les dépenses en immobilisations affectées à l’acquisition d’appareils et au PEP devraient se situer entre 299,0 millions de dollars et 302,0 millions de dollars.

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *