Le Global 7500 effectue un vol de 8152 miles nautiques

Pour partager cette publication :

L’avion Global 7500 de Bombardier effectue le plus long vol du monde par un avion d’affaires dans l’histoire

 

  • L’extraordinaire vol de 8 152 milles marins du biréacteur Global 7500 est la plus longue mission jamais effectuée par un avion d’affaires sur mesure
  • Le vol établit également un record de vitesse sur la plus longue distance dans l’histoire de l’aviation d’affaires, reliant Singapour à Tucson (Arizona)*
  • L’avion a atterri avec des réserves de carburant nettement au-dessus des réserves établies par la National Business Aviation Association; les 4300 lb de carburant représentent près d’une heure et demie de vol supplémentaires
  • L’avion offre la cabine la plus spacieuse de l’industrie et la meilleure expérience en cabine, parfaitement adaptée aux voyages transocéaniques, ainsi qu’un vol exceptionnellement en douceur

MONTRÉAL, 04 mars 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — Bombardier est fière d’annoncer que son avion Global 7500 a encore une fois fait preuve de son aptitude à aller plus loin en effectuant le vol le plus long d’un avion d’affaires dans l’histoire**, franchissant avec succès 8 152 milles marins sans escale, repoussant les frontières des voyages d’affaires.

Le biréacteur d’affaires de premier ordre a décollé de l’aéroport de Singapour Changi à 7 h 12 (heure locale) et a atterri à l’aéroport international de Tucson, à 8 h 19 (heure locale), réalisant le record de vitesse long-courrier pour cette liaison.

« L’avion Global 7500 a été construit pour briser tous les records », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « Il a effectué la plus longue mission jamais réalisée dans l’aviation d’affaires après seulement deux mois de service. Nous avons fait la démonstration de sa grande autonomie et de sa grande vitesse inégalées, mais aussi de son aptitude de fracasser des records de façon fiable avec de solides réserves de carburant restantes, ce qui reconfirme une fois de plus, ses performances sans précédent pour les clients. »

Depuis son entrée en service, le biréacteur Global 7500 s’est imposé comme l’avion le plus performant de l’industrie et ce record démontre les capacités réelles de cet impressionnant avion. Avec une vitesse maximale de Mach 0,925, l’avion a assurément montré son aptitude à voler encore plus loin que tout autre avion d’affaires, avec une autonomie annoncée de 7 700 milles marins. La réalisation d’un vol atteignant 8 152 milles marins démontre clairement que cet avion est le seul avion d’affaires aux capacités hautement performantes nécessaires aux vols long-courriers. Assurer l’accès à ces liaisons long-courriers exigeantes est une précieuse ressource pour les clients.

Depuis deux mois, le biréacteur Global 7500 a démontré ses performances et sa fiabilité exceptionnelles, ce premier avion a complété plus de 150 heures de vol autour du monde.

L’avion Global 7500 offre de grandes dimensions uniques chez les avions d’affaires, avec un intérieur de premier ordre doté d’une cuisine pleine grandeur et de quatre véritables zones habitables. L’avion Global 7500 inaugure également le fauteuil breveté Nuage de Bombardier, qui a été méticuleusement conçu pour assurer un confort maximal et qui sera exclusif à la nouvelle gamme d’avions Global.

*Record en attente de certification par la National Aeronautic Association des États-Unis

**Vol effectué dans certaines conditions d’exploitation.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 thoughts on “Le Global 7500 effectue un vol de 8152 miles nautiques

  • mars 4, 2019 at 4:04 pm
    Permalink

    Donc un peu plus de 16 heures de vol.

    **Flight performed under certain operating conditions.

    Il aurait été bien de connaitre ces conditions.

    Reply
    • mars 4, 2019 at 5:30 pm
      Permalink

      Le Record est en attendre de certification par le National Aeronautic Association. À suivre pour les détails.

      Reply
    • mars 4, 2019 at 8:21 pm
      Permalink

      Ouais bon, tous les fabricants s’arrange pour avoir des conditions optimales pour ce genre de vol. On peut penser qu’il n’y avait que les deux pilotes à bords et que le poids au décollage n’était complètement à son maximum. Cependant, il faut savoir qu’en générale les avions privée volent avec à peine un ou deux passagers à bords, si on ajoute un agent de bord et un pilote de plus, cela représente à peine 1 200 livres de plus sur un avions dont la masse maximum est de près de 115 000lb. Si on considère qu’il restait encore une heure trente de carburant à bord, cela veut dire qu’il aurait été en mesure de parcourir facilement un autre 300 nm sans problème et ca nous mène à 8450 nm. C’est 700 mn de plus que la distance franchissable annoncée de 7 700 nm et on peut en déduire qu’il ne devrait pas avoir de difficulté à parcourir cette distance.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *