Atterrissage d’urgence du vol TS942 d’Air Transat

Pour partager cette publication :

Le vol TS942 d’Air Transat a décollé de l’aéroport Montréal-Trudeau à 7H33 ce matin à destination de Fort Lauderdale en Floride. L’équipage a déclaré une situation d’urgence vers 8h10 avec un déroutement vers l’aéroport de Newark près de New York. C’est une alarme d’incendie dans la soute à bagages qui serait à l’origine de la déclaration d’urgence.

 

L’avion s’est posé vers 8h30 et s’est immobilisé en bout de piste afin de procéder à l’évacuation d’urgence des passagers à bord via les glissières de sécurité. Pour l’instant on ne rapporte aucun blessé grave. L’aéroport de Newark a interrompu ses opérations durant au moins 45 minutes après l’atterrissage du vol TS-942, l’appareil est un B737-800.

 

Plus le temps passe et plus il semble probable qu’il s’agisse d’une fausse alarme. Nous félicitons les membres d’équipages d’Air Transat qui en professionnels ont traité la situation avec toutes les précautions nécessaires. Vaut mieux un atterrissage d’urgence par précaution que de risquer la vie des passagers.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

2 thoughts on “Atterrissage d’urgence du vol TS942 d’Air Transat

  • mars 12, 2019 at 8:30 pm
    Permalink

    Le Canada devrait clouer au sol tous les 737MAX en attendant d’en savoir plus sur les causes du crash d’un 2e Boeing 737 MAX8 dans des circonstances similaires. Alors que le reste du monde prend des actions, le Canada et les USA considèrent que l’avion est sécuritaire. Boeing a voulu faire trop vite avec le MAX. Elle a crée un avion qui est instable et a voulu corriger cette lacune avec un logiciel. Elle n’a pas averti les pilotes et les cies aériennes de la présence du logiciel et comment le désactivé. L’avion a été certifié avec le logiciel, il faudrait que la FAA explique si l’avion peut voler sans le logiciel ou s’il doit être recertifier. Ou bien il faut trouver un moyen de rééquilibrer l’avion sans logiciel.
    André qu’en penses tu. Les prochains jour seront très déterminant pour le 737 mais aussi le A320 et A220.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *