Les problèmes du MAX8 force Air Canada à revoir ses prévisions financières

Pour partager cette publication :

MONTRÉAL, le 15 mars 2019 /CNW Telbec/ – Air Canada a annoncé aujourd’hui qu’à la suite de l’avis de sécurité de Transports Canada ordonnant la fermeture de l’espace aérien canadien aux appareils 737 MAX de Boeing jusqu’à nouvel ordre, de l’ordre d’interdiction de vol délivré par la Federal Aviation Administration, et de la décision de Boeing de suspendre les livraisons de MAX aux transporteurs clients, elle suspend toutes les prévisions financières qu’elle a fournies eu égard au premier trimestre et à l’exercice complet 2019.

 

Compte tenu de l’incertitude actuelle, Air Canada suspend toutes les prévisions financières qu’elle a fournies le 15 février 2019 et le 28 février 2019 eu égard à l’exercice 2019. Les prévisions financières fournies pour les années 2020 et 2021 en ce qui concerne la marge BAIIA annuelle (bénéfice avant intérêts, impôts, dotation aux amortissements et aux pertes de valeur, en pourcentage des produits d’exploitation) et le RCI (rendement du capital investi) annuel, ainsi que le flux de trésorerie disponible cumulé sur la période 2019-2021, restent en vigueur.

 

Air Canada continue d’adapter son plan de contingence en cours pour faire face à l’évolution de la situation, et elle fournira des mises à jour lorsque l’évolution de la situation le justifiera.

 

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS  
Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs au sens de la législation applicable sur les valeurs mobilières. Ces énoncés découlent d’analyses et d’autres renseignements fondés sur la prévision d’événements ou de résultats à venir. Ils peuvent porter sur des observations concernant, entre autres, des résultats préliminaires, des prévisions, des stratégies, des attentes, des opérations projetées ou des actions à venir. Ces énoncés prospectifs se reconnaissent à l’emploi de termes tels que « préliminaires », « prévoir », « croire », « pouvoir », « estimer », « projeter » et « planifier », employés au futur et au conditionnel, et d’autres termes semblables, ainsi qu’à l’évocation de certaines hypothèses. Par définition, les énoncés prospectifs partent d’hypothèses, comme celles décrites dans le présent communiqué, et sont donc soumis à de grands risques et incertitudes. Les énoncés prospectifs ne sont donc pas entièrement assurés en raison, notamment, de la survenance possible d’événements externes ou de l’incertitude qui caractérise le secteur. À terme, les résultats réels peuvent donc différer sensiblement des résultats évoqués par ces énoncés prospectifs du fait de l’action de divers facteurs, comme les facteurs dont il est fait mention dans les documents financiers publics d’Air Canada consultables au www.sedar.com et ceux mentionnés à la rubrique 18, Facteurs de risque, du rapport de gestion annuel d’Air Canada pour l’exercice 2018. Les énoncés prospectifs contenus ou intégrés par renvoi dans le présent communiqué représentent les attentes d’Air Canada en date du présent communiqué (ou à la date à laquelle ils sont censés avoir été formulés) et ils peuvent changer par la suite. Toutefois, Air Canada n’a ni l’intention ni l’obligation d’actualiser ou de réviser ces énoncés à la lumière de nouveaux éléments d’information ou d’événements futurs ou pour quelque autre motif, sauf si elle y est tenue par la réglementation en valeurs mobilières applicable.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Les problèmes du MAX8 force Air Canada à revoir ses prévisions financières

  • mars 15, 2019 at 9:20 am
    Permalink

    Jeune, j`ai entré un Mustang 5.0l dans un mur…la voiture avait fait une tête à queue sans avertissement car le poids du gros moteur à l`avant de la voiture la rendait instable (même si Ford m`offrait un système de type MCAS pour palier à ce vice de conception, j`aimais je retoucherais à ce véhicule). Aujourd`hui je conduis un BMW335 dont le poids est parfaitement réparti 50/50, donc même en enlevant le « Driver Stability Controls » j’ai un bonne sensation sur la réaction de la voiture quand je la pousse.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *