Mot de l’éditeur – 2017 (Janvier-Septembre)

Septembre 2017 – Vivement la rentrée 2017 !

L’émission de web radio Les Ailes du Québec sera de retour en ondes ce vendredi 8 septembre sur Radio Média Plus et nous vous partagerons le lien vendredi midi.

Si l’été nous a donné droit à quelques rebondissements: les vols TS157 et TS507, le projet Lindbergh, l’annonce surprise d’un vol direct Montréal-Tokyo et le problème sur un moteur du Global 7000, on peut quand même dire que dans l’ensemble l’été aura été plutôt calme dans l’industrie aérospatiale québécoise.

Mais dès demain les nouvelles vont commencer à se bousculer avec le dévoilement des résultats financiers d’Air Transat pour le trimestre clos le 21 juillet. La semaine prochaine c’est Bombardier Avions commerciaux qui tiendra une journée complète d’information pour les médias et j’ai bien hâte de voir si on nous réserve quelques surprises. Puis le 25 septembre, il y aura la décision du département du commerce américain concernant la plainte de dumping de Boeing contre Bombardier.

En octobre, du 10 au 13,  il y aura le NBAA qui se tiendra à Las Vegas et on me suggère fortement d’y être présent car il pourrait y avoir des annonces intéressantes cette année. Bref beaucoup de choses à venir au cours des prochaines semaines.

Juillet 2017 – Bonnes vacances à tous !

D’ici le 30 juillet, nous prenons une petite pause bien méritée. Durant cette période, nous partagerons quand même les communiqués de presse, mais aucun texte original ne sera publié.

31 mai 2017 – Un mois bien rempli

Nous terminons le mois de mai avec pas moins de 84 publications sur le site ce qui s’explique par le fait que nous avons décidé de partager tous les communiqués de presse des entreprises en aéronautique qui ont une présence significative au Québec, soit parce qu’elles y ont des bureaux, soit parce qu’elles embauchent au Québec.

Par exemple, Jazz opère une importante base à Montréal et c’est pourquoi nous partageons ses communiqués. À l’opposé, Westjet qui desservira bientôt l’Est du Canada à partir de Montréal sans embaucher personne et sans avoir d’équipage basé dans le troisième plus gros aéroport du pays se voit donc exclue de notre liste d’entreprises que nous suivons. Cette décision se veut un recentrage vers notre mission initiale: parler de l’aviation et de l’aérospatiale au Québec.

Le nombre de commentaires est aussi à la hausse et nous sommes très satisfaits de la qualité de ceux-ci; il est très rare que nous ayons besoin de faire de la modération. Tenir le site à jour et y apporter mon grain de sel demande de plus en plus de temps ; nous tenons à conserver la gratuité du site et pour y parvenir nous ne vous demandons pas la charité, mais simplement de cliquer généreusement sur les pubs afin d’aider au financement.

7 mai 2017– Les grandes manoeuvres

Est-ce la semaine des grandes manœuvres médiatiques du côté de Bombardier ? Le tout débute lundi avant-midi avec l’implication de Bombardier dans une activité de financement de la Société pour les enfants handicapés du Québec.

Puis mardi, comme par hasard, il y aura une importante rencontre à l’usine de Pratt & Whitney de Mirabel. Les relations médias de Pratt Canada nous ont confirmé qu’il y avait bel et bien une réunion, mais qu’il s’agissait d’une réunion interne avec les employés et qu’aucune annonce n’était à l’ordre du jour. La question à laquelle nous n’avons pas obtenu de réponse est pourquoi déplacer des membres du conseil de direction pour une simple rencontre avec des employés.

C’est jeudi qu’aura lieu la très attendue assemblée des actionnaires de Bombardier; vous pouvez sortir vos pots de vieux sous noirs pour les parier sur le fait qu’avant jeudi Bombardier livrera au moins un C Series et possiblement deux.

Reste à savoir si Alain Bellemare sortira un lapin de son chapeau d’ici jeudi matin et quelle taille aura ce lagomorphe, car nombreux sont les actionnaires qui l’attendent de pied ferme.

10 avril 2017 – Le printemps est enfin arrivé !

Il règne en ce printemps comme un parfum de rumeur et pas seulement à propos de Bombardier, mais également à propos d’autres acteurs importants de la grappe aérospatiale montréalaise. Vous avez été nombreux à nous transmettre de l’information au cours des derniers jours et nous tenons à vous en remercier. Nous terminons notre analyse et publierons un premier texte demain.

3 avril 2017 – La semaine internationale de l’aérospatiale de Montréal ouvre ses portes.

Aéro Montréal présente la semaine internationale de l’aérospatiale de Montréal à compter d’aujourd’hui;  l’événement se tient au Palais des congrès où je serai une bonne partie de la semaine. J’entends bien profiter de l’occasion pour aller à la rencontre des dirigeants de PMEs émergentes de la grappe aérospatiale montréalaise afin de voir quelles sont les prochaines innovations que ces pépinières de talent nous réservent.

Depuis deux semaines, Bombardier fait beaucoup parler d’elle tant à l’internationale qu’ici au Québec, et ce, autant pour de bonnes que pour de mauvaises raisons. L’offensive médiatique que semble avoir lancée la division des Avions commerciaux ainsi que la division des Avions d’affaires se terminera-t-elle sur decrescendo ou avec une finale spectaculaire dans le genre d’une grosse commande de C Series ou encore de CRJ?

27 mars 2017 – La communication en situation de crise, vous connaissez?

Si les gens des communications d’Air Canada et d’Air Transat devaient présenter comme devoir dans un cours de communication en situation de crise, leur gestion des événements de la fin de semaine dernière, ils obtiendraient un E pour échec. Je trouve aberrant que des compagnies aériennes qui dépensent des fortunes en marketing ne pensent pas à se prendre une police d’assurance sur leurs investissements avec une cellule de communication dont le rôle serait de fournir des informations et contrôler le message quand surviennent des incidents plus ou moins graves comme c’était le cas en fin de semaine dernière.

Un des grands principes de gestion de crise est que les crises les mieux gérées sont celles qui n’ont pas eu lieu. Heureusement pour Air Canada et Air Transat que les événements de la fin de semaine ne semblent pas dégénérer sur les médias sociaux; à voir les lacunes dans leur plan de communication il est évident que ce n’est qu’une question de temps avant qu’un événement banal ne devienne une crise majeure.

13 mars 2017 – Rumeurs à Saint-Hubert et congrès de l’AQTA

Plusieurs rumeurs de projets circulent du côté de l’aéroport de Saint-Hubert et il ne serait pas surprenant que nous soyons en mesure d’en confirmer quelques unes cette semaine.

Air Transat publiera ses résultats financiers du premier trimestre, jeudi matin, suivi de l’assemblée annuelle des actionnaires en après-midi. De mon côté, je serai au congrès annuel de l’AQTA mercredi et jeudi toute la journée et le compte rendu sera disponible dans la prochaine édition du magazine AIR.

6 mars 2017 Un retour en douceur de la semaine de relâche

Il n’y a qu’un seul événement à l’horaire cette semaine alors que le VP finance d’Air Canada, M. Michael Rousseau, fera une présentation devant les investisseurs ce jeudi.

Pour sa part, Air Transat rendra public ses résultats financiers du premier trimestre de l’année en cours le 16 mars. Normalement elle devrait tenir son assemblée générale annuelle (AGA) à la même date, mais nous n’avons pas trouvé d’information à ce sujet sur le site de la compagnie. L’AGA est un moment propice pour annoncer l’arrivée d’un nouveau partenaire financier ou encore une commande d’appareils; nous serons donc à l’affût des rumeurs sur les réseaux sociaux et nous vous tiendrons au courant le cas échéant.

27 février 2017 – Un printemps annonciateur de congrès et de conférences

À la lumière des déclarations du président du groupe IAG, Willy Walsh, nous considérons que la rumeur d’une commande de C Series de la part de ce groupe comme morte et enterrée. Nous n’en reparlerons plus à moins que des faits nouveaux soient portés à notre attention et que nous soyons en mesure de les confirmer par au moins deux sources différentes.

À la mi-mars nous serons également au congrès annuel de l’AQTA (Association des Transporteurs Aériens du Québec) puis en début d’avril c’est la semaine de l’aérospatiale qui est à l’agenda. Si la fin de l’hiver s’annonce plus tranquille côté nouvelles, le printemps lui est prometteur.

Enfin nous attendons que la période d’inscription des médias débute avant de confirmer la présence des Ailes du Québec au salon aéronautique du Bourget au mois de juin. (Mon passeport frétille déjà).

20 février 2017 – Les résultats d’IAG à surveiller

La semaine dernière a été fort chargée en nouvelles et il serait surprenant que cette semaine le soit autant. Parmi la tonne d’informations reçues la semaine dernière certaines nous indiquent que de grands changements sont à venir dans le transport aérien au Québec. Nous vous partagerons notre vision dans les jours et semaines à venir.

Nous garderons un œil sur la publication des résultats financiers d’IAG vendredi puisque que si le conglomérat a déjà pris la décision de commander des C Series c’est probablement à cette occasion que nous en serons informés.

13 février 2017 – Une semaine bien chargée

Une semaine remplie d’actualités en perspective avec CAE qui dévoilera ses résultats trimestriels demain, suivie d’Air Canada mercredi et Bombardier qui fermera la marche jeudi. Donc beaucoup de chiffres à digérer cette semaine; fidèle à mes habitudes, je compte bien prendre quelques jours avant de vous livrer les résultats de mes cogitations afin de faire une analyse plus approfondie de ces résultats financiers.

6 février 2017 – Début de la ronde des résultats financiers

C’est Héroux-Devtek qui lancera demain la ronde des résultats financiers avec le dévoilement de ses chiffres du troisième trimestre. Du côté d’Air Canada, deux événements sont à venir :  le 7 février, elle fera une présentation en simultané à Montréal, Toronto et Vancouver qui portera probablement sur les nouvelles couleurs et/ou les nouveaux uniformes – cela reste à voir – puis c’est le 15 février qu’elle rendra public son bilan financier de 2016.

Du côté de Bombardier, on ne sait toujours pas à quelle date le constructeur passera au confessionnal afin d’obtenir la bénédiction des analystes financiers. Par contre les activités ont repris au centre de livraison à Mirabel et au moins un et peut-être deux C Series pourraient être livrés avant la fin du mois.

Le gouvernement du Québec songe à faire appel du jugement en faveur des promoteurs du nouvel aéroport de Mascouche, mais il y a peu de chance que la cour d’appel lui donne la permission. Pour savoir pourquoi, je vous recommande cette lecture : http://www.lesailesduquebec.com/?p=1594.

23 janvier 2017 – Fusion de nos pages Facebook

Lentement mais sûrement, l’actualité reprend son rythme et le mois de février s’annonce plus actif avec le dévoilement de certains résultats annuels, dont ceux de Bombardier et Air Canada.

Nous procéderons prochainement à la fusion de nos pages Facebook André Allard Aviation et Les Ailes du Québec pour ne garder que le nom Les Ailes du Québec. Ne soyez donc pas surpris de voir le nom changer si vous nous suivez via la page André Allard Aviation.

Le 10 janvier dernier, nous avons publié le texte : « Bombardier et Triumph sur les ailes de la discorde (1re partie) » ; la publication des deux autres parties a été suspendue le temps de recevoir des informations complémentaires. Dès que nous aurons obtenu les réponses à toutes nos questions, nous publierons.

N’oubliez pas que nous sommes toujours à la recherche de sujets qui vous intéressent ; faites-nous parvenir vos idées à l’adresse suivante : a.allard@lesailesduquebec.com

16 janvier 2017 – Une entrée en service réussie pour le C Series

Si l’entrée en service du C Series se déroule bien dans l’ensemble, du côté des commandes c’est plus tranquille et il n’y a toujours pas de nouvelles d’Ethiopian Airlines; reste à voir si Alain Bellemare a encore l’intention de sortir un lapin de son chapeau d’ici le dévoilement des résultats annuels de Bombardier prévus pour le milieu de février. Pour ce qui est des prochaines livraisons, les premières indications laissent croire qu’au moins un CS100 pourrait être livré en janvier; en ce qui concerne le prochain CS300, pas de livraison avant le mois de février et peut-être même en début mars. Puis il y a la possibilité pour Bombardier que Delta Airlines passe une commande d’une cinquantaine de CRJ-900 en 2017 ce qui serait une excellente nouvelle pour ce programme.

Je suis maintenant collaborateur pour le Magazine Aviation ainsi que le Magazine Air de l’AQTA; il me fera plaisir de vous fournir les liens dès que les éditions en ligne seront disponibles.

Bien que ce ne soit pas encore dans le sac, je suis en train de préparer ma visite au Bourget 2017 du 19 au 22 juin prochain.

9 janvier 2017 – Les résultats financiers à l’horizon

L’année 2017 qui commence signifie que les derniers résultats financiers de 2016 s’en viennent à grands pas. Air Canada et Aéroport de Montréal devraient être au sommet du palmarès de la croissance. Du côté d’Air Transat, les résultats du premier trimestre de l’exercice en cours ne devraient pas tarder et il faudra voir si elle parvient à résister à l’offensive que mène actuellement Air Canada par l’entremise de Rouge. Selon les rumeurs qui circulent en ce moment, Rouge mettrait beaucoup de pression sur les transporteurs Air Transat et Sunwing dans l’est du Canada.

Du côté de l’aérospatiale, c’est Pratt & Whitney qui a relancé la machine à rumeurs en 2017 alors que le moteur PW812 pourrait bien remplacer le Sylvercrest de Safran sur le Cessna Citation Hemisphere.

L’embellie dans le domaine des avions d’affaires semble vouloir se concrétiser en 2017, ce qui est une bonne nouvelle pour Bombardier, Pratt & Whitney, Heroux-Devtek et les autres.

Par contre du côté des commandes d’avions commerciaux la situation est plutôt au neutre et bien des rumeurs de commandes tardent à se concrétiser, et ce tant du côté de Bombardier que de ses compétiteurs.

2 janvier 2017 – Bonne Année à tous !

À tous nos lecteurs, je souhaite une Bonne et Heureuse Année 2017!  Votre présence assidue est un indice de la pertinence de ce site et, pour moi, un encouragement à persévérer.

Vous avez été nombreux à lire les cinq textes au sujet du prochain avion que pourrait mettre au point Bombardier; vos commentaires et observations ont été très appréciés.

Des rumeurs d’incidents majeurs impliquant le CS300 d’Air Baltic ont circulé juste avant le Nouvel An. Ce sont les propos d’un passager dont le vol Riga-Paris qui a été détourné vers Francfort qui ont alimenté la rumeur. Ce dernier n’étant pas du domaine de l’aviation a utilisé le terme « incident majeur » pour décrire la situation qu’il a vécue. Mais en réalité c’est la mauvaise météo qui a forcé Air Baltic à détourner son CS300 à deux reprises en deux jours; en temps normal, le C Series est capable de faire des approches dites de catégorie trois comme cela aurait dû être le cas pour les deux vols détournés, mais la règlementation exige que l’équipage ait un minimum d’heures de vol sur type (possiblement 200 c’est à vérifier) avant de pouvoir exécuter une telle approche. Comme aucun pilote d’Air Baltic ne rencontre le minimum, il faudra attendre à l’été avant que la compagnie puisse faire ce genre d’approche; c’est une situation normale avec un nouveau type d’avion et cela avait été prévu. J’ai bien tenté de discuter avec le passager en question, mais c’était peine perdue, son ressentiment était encore bien palpable.

Pour ma part je débute ma troisième année en rédaction dans le domaine et je suis toujours à la recherche de nouveaux sujets afin de mieux faire connaitre l’aérospatiale et le transport aérien au Québec. Si vous travaillez dans une entreprise ou encore si vous êtes propriétaire d’une entreprise dans le domaine et que vous voulez que nous parlions de vous, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse suivante : a.allard@lesailesduquebec.com .