Acquisition de Transat A.T. : le Groupe Mach tente de forcer le jeu

Pour partager cette publication :

Le communiqué de presse diffusé par le Groupe Mach plutôt ce matin mentionne clairement que cette entreprise privée, qui œuvre dans le domaine de gestion d’actifs immobiliers, avait approché la direction de Transat A.T. dès le mois de janvier 2019 afin d’en faire l’acquisition.

 

La direction de Transat n’a pas jugé bon de présenter l’offre aux actionnaires le 30 avril dernier et elle préfère négocier avec Air Canada. De toute évidence, il y a quelque chose dans l’offre de Mach ou sa démarche qui ne faisait pas l’affaire de la direction de Transat A.T.

 

Le diable est dans les détails dit-on, et tant que nous ne connaissons pas le résultat final des négociations entre Air Canada et Transat A.T., il est impossible de comparer les deux offres et de voir laquelle est la meilleure. Dans son communiqué, le Groupe Mach ne se prive pas de mentionner qu’elle est québécoise afin de soulever la ferveur patriotique à son avantage.

 

Avant de sauter dans les bras du Groupe Mach simplement par patriotisme, faudrait attendre de voir qu’elle est l’offre d’Air Canada et surtout de voir pourquoi la direction de Transat A.T. n’a pas donné suite à l’offre du Groupe Mach.

 

Le fait que le Groupe Mach ne soit pas parvenu à convaincre la direction de Transat A.T. de se rallier à son offre amène des questions quant à sa capacité de mener à bien cette transaction. Le Groupe Mach a beau dire qu’il entend laisser intacte l’équipe de gestion, il sera impossible de retenir les membres de l’équipe de direction de force.

 

 

Le Groupe Mach a choisi de rendre publique son offre car son objectif de mettre la main sur Transat A.T. est en train d’échouer. Le communiqué de presse de ce matin est une tentative de la dernière chance.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

10 réflexions sur “Acquisition de Transat A.T. : le Groupe Mach tente de forcer le jeu

  • juin 4, 2019 à 2:39 pm
    Permalink

    Une fois de plus très bon commentaire André !
    A mon avis , le public na qu’ a te suivre et il est à jour dans ce dossier pour l instant !

    Répondre
  • juin 4, 2019 à 7:29 pm
    Permalink

    Je dirait qu’Air Transat cherche à faire monter le prix en se servant d’un faire valoir.

    Répondre
    • juin 4, 2019 à 8:56 pm
      Permalink

      Euh!???? Le Groupe Mach a admis avoir approché Transat en janvier, c’est la première offre qu’a reçu Transat.

      Répondre
      • juin 5, 2019 à 10:01 am
        Permalink

        Ça a commencé avec les deux lascars qui ont annoncer que c’est pas assez $13 et voilà Mach qui sort des boiseries avec une offre plus élevée. C’est un vieux truc pour forcer le seul vrai acheteur à augmenter son offre mais faut pas exagérer parce que l’acheteur pourrait se retirer. Dans ce cas-ci, AC reviendrait plus tard.

        Répondre
  • juin 4, 2019 à 10:16 pm
    Permalink

    Mardi 04 juin suspension des transactions sur le titre (TRZ) de Transat à la bourse de Toronto suite au communiquer du Groupe Mach. Lundi l’action ferme à 11,84$. Reprise des transactions mardi 09H30. (( le 29 avril avait fermer à 5,67$ )) Bien des actionnaires vont remplir leur compte de banque bientôt.

    Répondre
    • juin 4, 2019 à 10:22 pm
      Permalink

      Correction….la reprise c’est mercredi 09h30

      Répondre
  • juin 5, 2019 à 12:49 pm
    Permalink

    À vue de nez, pour ce que ça vaut, l’offre de Mach me semble valable et intéressante pour les actionnaires.
    Je suis curieux de connaître ce qui n’a pas plu à AirTransat dans sa première offre.
    La force d’Air Canada c’est les avions, alors que Mach c’est les réseaux hôteliers….

    Répondre
    • juin 5, 2019 à 2:07 pm
      Permalink

      Et ça finira peut-être comme ça, les avions pour Air Canada et le reste pour Mach.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *