Aéroplan, Air Canada et Aimia signent une entente de 450 M$

Pour partager cette publication :
Air Canada, la Banque TD, la CIBC, Visa et Aimia concluent un accord de principe en vue d’acquérir le programme de fidélisation Aéroplan
  • Le prix d’achat global comprend 450 millions de dollars en espèces et la prise en charge d’un passif d’environ 1,9 milliard de dollars en milles Aéroplan.
  • L’accord de principe a été approuvé à l’unanimité par le Conseil d’administration d’Aimia et il est appuyé par Mittleman Investment Management.
  • La transaction procurerait une valeur aux membres Aéroplan ainsi qu’une continuité aux clients d’Air Canada, de la Banque TD, de la CIBC et de Visa.
  • La transaction est assujettie à la négociation de conditions de clôture et à d’autres conditions; elle devrait être achevée à l’automne 2018.

 

TORONTO, le 21 août 2018 /CNW Telbec/ – Air Canada, la Banque Toronto-Dominion (« la Banque TD »), la Banque Canadienne Impériale de Commerce (« la CIBC ») ainsi que Visa Canada (« Visa ») (collectivement « le consortium »), et Aimia Inc. (« Aimia ») ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord de principe en vue d’acquérir le programme de fidélisation Aéroplan d’Aimia.

TORONTO, le 21 août 2018 /CNW Telbec/ – Air Canada, la Banque Toronto-Dominion (« la Banque TD »), la Banque Canadienne Impériale de Commerce (« la CIBC ») ainsi que Visa Canada (« Visa ») (collectivement « le consortium »), et Aimia Inc. (« Aimia ») ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord de principe en vue d’acquérir le programme de fidélisation Aéroplan d’Aimia.

« Nous sommes heureux de constater qu’un accord de principe est survenu et que les membres Aéroplan peuvent continuer d’accumuler et d’échanger des milles en toute confiance. Si elle se concrétise, la transaction produira le meilleur scénario possible pour les actionnaires d’Aimia ainsi que pour les membres Aéroplan. Elle permettra la transition harmonieuse des points des membres Aéroplan vers le nouveau programme de fidélisation d’Air Canada qui sera lancé en 2020, ainsi que la protection des points et l’amélioration de la commodité et de la valeur pour des millions de Canadiens », a déclaré Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada, au nom du consortium.

La transaction devrait offrir beaucoup de valeur aux actionnaires d’Aimia, et l’accord de principe a été approuvé à l’unanimité par le Conseil d’administration d’Aimia, sur recommandation de son comité spécial formé d’administrateurs indépendants. Mittleman Investment Management, LLC, le principal actionnaire d’Aimia qui détient environ 17,6 % des actions ordinaires d’Aimia, a fourni des ententes de blocage et des conventions de soutien selon lesquelles il a accepté de voter en faveur de la transaction proposée.

Le prix d’achat global s’élève à 450 millions de dollars en espèces, selon la méthode de comptabilité de trésorerie, sans facteur d’endettement, et comprend la prise en charge d’environ 1,9 milliard de dollars en milles Aéroplan.

La transaction est assujettie à la signature en bonne et due forme des documents finaux de transaction, à l’approbation des actionnaires d’Aimia et à certaines autres conditions, notamment la vérification diligente, la réception des approbations réglementaires habituelles et la conclusion par le consortium d’ententes de programme de fidélité de carte de crédit et de réseaux en vue d’une participation future dans le nouveau programme de fidélisation d’Air Canada.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

2 thoughts on “Aéroplan, Air Canada et Aimia signent une entente de 450 M$

  • août 22, 2018 at 11:06 am
    Permalink

    Finalement, Amia a eu tout ce qu’elle voulait. Air Canada n’était pas en position de force. Il lui aurait été plus coûteux d’établir un nouveau programme de fidélité-récompenses à partir de rien.

    La question évidente est : Que va t-il advenir des ententes qu’Aéroplan a récemment signées avec Porter et Air Transat? Est-ce qu’Air Canada va s’entendre avec ces compagnies, ou payer pour les sortir d’Aéroplan?

    Reply
    • août 22, 2018 at 11:33 am
      Permalink

      Selon ma compréhension, l’entente avec Air Transat n’était qu’un protocole d’accord, Memorendun of Understending en anglais (MoU), donc pas contraignant pour les deux parties. D’ailleurs Air Transat n’a jamais publié de communiqué à ce sujet, seul Aimia l’avis fait. La cas de Porter me semble plus nébuleux et tu peux compter sur Rob Deluce pour arracher chaque sous noirs à Air Canada qu’il lui sera possible.

      Tant qu’à moi l’aventure d’Air Transat avec Aeroplan aura surtout permis à Aimia de soutirer quelques dizaines de millions de plus à Air Canada et ce sera la fin du tout programme de fidélisation chez Air Transat.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *