Air Canada déplace ses B737MAX en Arizona

Pour partager cette publication :

Air Canada nous a confirmé qu’elle avait débuté le transfert de certains de ses B737MAX en Arizona. Voici la réponse officielle des relations médias d’Air Canada à ce sujet :

 

« En raison de l’incertitude quant au moment précis de l’approbation règlementaire permettant le retour en service du Boeing 737 MAX, nous avons commencé à déplacer certains Boeing 737 vers l’Arizona à l’instar d’autres compagnies aériennes. La raison est que le climat chaud et sec que l’on retrouve dans le désert permet des conditions optimales pour l’entreposage des avions. Nous avons les permissions nécessaires des organismes réglementaires pour opérer ces vols de positionnement même si l’interdiction de décollage, d’atterrissage ou le survol de l’espace aérien canadien par tout vol commercial de passagers effectué par des appareils Boeing 737 MAX est toujours en vigueur. L’horaire des déplacements des appareils n’est toujours pas finalisé. »

 

Dans les circonstances actuelles, le déplacement des B737MAX en Arizona est sans doute la meilleure décision que pouvait prendre Air Canada.

Nos remerciements à Frédérick Tremblay pour la photo.

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

10 réflexions sur “Air Canada déplace ses B737MAX en Arizona

  • septembre 11, 2019 à 6:23 pm
    Permalink

    Air Canada devrait remplir ces Maxs en sachets de boules à mites (moth ball packets) en Arizona. Avec tous les infos publier à date, j’ai bien l’impression que ces avions seront en stationnements pour très longtemp. Si boeing ne trouve pas un moyen de les remettres en vols en toute sécurité, les maxs pourrait bien finir en pièces détachées. Espérent que non mais sa regarde mal…….

    Répondre
      • septembre 11, 2019 à 8:05 pm
        Permalink

        Elle est bien bonne 🙂

        « Return To Sender », c’est ce qui serait le mieux à faire pour AC… et pour nous!

        Répondre
        • septembre 11, 2019 à 8:18 pm
          Permalink

          Connaissant Air Canada, ils ont certainement négocié avec Boeing pour que ce soit eux qui assument la facture d’entreposage en Arizona. L’avantage c’est que si les choses ne se replacent pas pour le MAX, les 24 appareils d’AC se retrouvent aux USA sous la responsabilité de Boeing.

          Répondre
          • septembre 11, 2019 à 9:11 pm
            Permalink

            Pourquoi les appareils se retrouveraient-ils alors sous la responsabilité de Boeing plutôt qu’Air Canada?

          • septembre 12, 2019 à 7:04 am
            Permalink

            Puisque le terrain est à la charge de Boeing, AC aura beau jeu de dire et bien ils sont à toi maintenant et nous n’en voulons plus.

          • septembre 12, 2019 à 7:33 pm
            Permalink

            Tes renseignements son pertinents et intéressants mais les huite fautes d’ortogtaphe dans un si petit paragraphe en pertubent la lecture. Denisp

          • septembre 12, 2019 à 8:11 pm
            Permalink

            J’identifié une mauvaise conjugaison, mais pour les 7 autres fautes je ne vois pas

          • septembre 12, 2019 à 10:13 pm
            Permalink

            Denis, voici ta phrase corrigée :

            « Tes renseignements sont pertinents et intéressants mais les huit fautes d’orthographe dans un si petit paragraphe en perturbent la lecture. Denisp ».
            Ça fait cinq au total (son, huite, il y en avait deux dans le mot « ortogtaphe », pertubent).

            On fait tous des fautes, n’est-ce pas? Personnellement, j’en fais pratiquement toujours! 🙂

  • septembre 12, 2019 à 8:42 pm
    Permalink

    D.Poirier ….les (huite) fautes ???? dans ton commentaire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *