Air Transat à la croisée des chemins (partie 3)

Pour partager cette publication :

Les menaces qui pèsent sur Air Transat

En 2016, les longues et difficiles négociations des conventions collectives avec les différentes catégories d’employés reflètent une certaine lassitude de ses syndiquées face aux problèmes d’Air Transat et la direction devra trouver un moyen de resserrer les rangs.

L’offre de sièges disponibles sur l’Atlantique Nord augmente plus rapidement que la demande et cela créera une pression à la baisse sur les prix et diminuera le taux d’occupation des vols.

La compagnie TAP a annoncé qu’elle allait offrir la liaison Toronto-Lisbonne dès cet été à partir de 515$CAN; de plus Montréal-Lisbonne pourrait être la prochaine destination qu’offrira TAP. Deux liaisons payantes pour Air Transat.

Avec ses moyens financiers beaucoup plus grands, Air Canada a choisi Rouge comme cheval de bataille afin de l’opposer à Air Transat. Rouge se déploie elle aussi dans les régions francophones dispersées tout autour de la Méditerranée.

Avec l’arrivée des nouveaux N737-MAX et A321NEO-LR, les transporteurs européens à très bas prix, tel que Norwegian et RyanAir, vont pouvoir offrir des vols transatlantiques à des prix défiants toute compétition.

Une surcapacité de sièges est aussi apparue aux États-Unis réduisant les chances de succès du projet d’Air Transat d’aller au sud de la frontière.

Les attaques terroristes des dernières années en Europe ont fait baisser la clientèle d’Air Transat qui s’y rendait; si d’autres attaques d’envergure devaient survenir dans les années à venir, les effets négatifs seraient alors dévastateurs.

 

Dans notre prochain article:  Les opportunités qui s’offrent à Air Transat

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

11 réflexions sur “Air Transat à la croisée des chemins (partie 3)

  • février 23, 2017 à 7:26 am
    Permalink

    515$ c’est pour l’aller seulement, le round trip débute à 935$ alors que c’est 845$ pour Transat.

    J’ai acheter 2 billets pour YUL-CDG la semaine dernière, j’avais 3 choix (round trip par personne) : 2 vols directs avec Transat pour 725$ ou Air Canada pour 775$ ou Wow Air avec escale en Islande (+ 3 heures) pour 570$. J’allais choisir Wow Air pour finalement me rendre compte qu’il y avait 55$ d’extra par bagage en cabine aller seulement et 89$ pour un bagage en soute de 20 kg aller seulement. J’ai finalement choisi Air Transat.

    Répondre
  • février 23, 2017 à 8:55 am
    Permalink

    Ce qui a détruit le peu de confiance des anglos pour AT c’est l’histoire du Airbus qui a manqué de carburant parce que les mécanos ont fité une pièce qui n’était pas la bonne.

    Répondre
    • février 23, 2017 à 9:35 am
      Permalink

      Pourtant depuis cet événement Air transat à connues une bonne croissance à Toronto.

      Répondre
      • février 23, 2017 à 2:17 pm
        Permalink

        Plus de 50% de la population de Toronto ne sont pas nés au Canada ou ne sont pas d’origine canadienne. Toronto n’est plus une ville anglo

        Répondre
  • février 23, 2017 à 4:16 pm
    Permalink

    Les Destionation que j’aimerai pour Air Transat c’est : Milan-Rio de Janeiro – Dusseldorf – Tunis-Londres LHR Paris/orly .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *