Airbus publie ses prévisions sur 20 ans

Pour partager cette publication :

À tous les années, Airbus publie ses prévisions, voici les dernières:

Airbus prévoit un besoin de plus de 39 000 appareils neufs au cours des 20 prochaines années

Londres, 18 septembre 2019 – La flotte mondiale d’avions passagers et cargo devrait plusque doubler pour passer de près de 23 000 appareils aujourd’hui à près de 48 000 d’ici 2038, avec une croissance annuelle du trafic de 4,3 %, ce qui entraînera également un besoin supplémentaire de 550 000 nouveaux pilotes et 640 000 nouveaux techniciens.

 

D’ici 2038, parmi les 47 680 appareils qui composeront la flotte mondiale selon les prévisions, 39 210 seront neufs et 8 470 seront des appareils provenant de la flotte mondiale actuelle. En modernisant ses flottes avec des avions économes en carburant de nouvelle génération tels que l’A220, la famille A320neo, l’A330neo et l’A350, Airbus estime contribuer à la décarbonation progressive du secteur aéronautique ainsi qu’aux objectifs de croissance neutre en carbone à partir de 2020 tout en connectant une plus grande partie des populations dans le monde entier.

 

Dans le cadre de l’évolution de la technologie aéronautique actuelle, Airbus a simplifié sa segmentation pour tenir compte de la capacité, du rayon d’action et du type de mission. À titre d’exemple, un A321 court-courrier est classé dans la catégorie Small (S)tandis que l’A321LR ou XLR long-courrier peut être classé dans la catégorie Medium (M).Bien que le marché principal de l’A330 soit classé dans la catégorie Medium (M),il est probable qu’un certain nombre d’appareils continueront d’être exploités par les compagnies comme des appareils de la catégorie de segmentation Large (L)avec l’A350 XWB.

 

La nouvelle segmentation donne lieu à un besoin de 39 210 avions passagers et cargo neufs: 29 720 de catégorie Small (S), 5 370 de catégorie Medium (M),et 4 120 de catégorie Large

 

(L) – selon les dernières prévisions globales de marché (GMF–Global Market Forecast)d’Airbus 2019-2038. 25 000 de ces appareils sont destinés à répondre à la croissance et 14 210 à remplacer les anciens modèles par des modèles plus récents offrant une efficience supérieure.

 

Le trafic aérien, résistant aux chocs économiques, a plus que doublé depuis 2000. Celui-ci joue de plus en plus un rôle prépondérant dans la connectivité des grandes agglomérations, notamment dans les marchés émergents où la propension à voyager est l’une des plus élevées au monde, car les questions de coût ou les conditions géographiques rendent toute autre alternative impossible. Aujourd’hui, environ un quart de la population urbaine mondiale est responsable de plus d’un quart du PIB mondial, et étant donné que ces deux facteurs sont des moteurs de croissance clés, les mégapoles à fort trafic aérien (AMC – Aviation Mega Cities) continueront à alimenter le réseau aérien mondial. Les progrès réalisés pour obtenir des économies substantielles de carburant stimulent davantage la demande de remplacement des avions existants dont la consommation de carburant est plus élevée.

 

« Cette croissance annuelle de 4 % reflète la nature résiliente de l’aviation, capable de résister aux chocs économiques à court terme et aux perturbations géo-politiques. Les économies prospèrent grâce au transport aérien. Les personnes et les marchandises ont besoin de se connecter », a déclaré Christian Scherer, Chief Commercial Officer d’Airbus et Head of Airbus International. « A l’échelon mondial, l’aviation commerciale stimule la croissance du PIB et assure 65 millions d’emplois, preuve des avantages considérables que notre industrie apporte à l’ensemble des sociétés et au commerce mondial. »

 

Les avions Airbus sont leaders du secteur dans leurs segments. Le segment Small (S)comprend la famille A220 et toutes les variantes de la famille A320. Les principaux produits d’Airbus du segment Medium (M)sont la famille A330 et A330neo, et peuvent également inclure les versions de plus petite capacité A321LR et XLR exploitées pour les missions long-courriers. Le segment gros-porteurs Large (L), est représenté par la famille A330neo ainsi que la famille A350 XWB de plus grande capacité qui comprend également la version à très long rayon d’action (ULR – Ultra Long Range). Ce segment continuera d’être desservi par l’A380 dans la tranche supérieure.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

2 réflexions sur “Airbus publie ses prévisions sur 20 ans

  • septembre 18, 2019 à 11:53 am
    Permalink

    L’état des prévisions d’Airbus tient compte d’un ensemble de facteurs qui donnent à penser que ce travail de prospective à été bien mené, de manière objective et méthodique.

    On voit notamment que le secteur le plus résilient est celui du réseau de connectivité des AMC :
    « Le trafic aérien, résistant aux chocs économiques, a plus que doublé depuis 2000. Celui-ci joue de plus en plus un rôle prépondérant dans la connectivité des grandes agglomérations… »

    Ce secteur sera affecté par la saga du MAX 8 avec la FAA et les agences mondiales. Il est possible que cette crise puisse chambouler quelque peu les prévisions d’Airbus. Il faudra éventuellement se pencher très sérieusement là-dessus et intégrer cette donnée dans les analyses. L’industrie pourra-t-elle répondre aux besoins et s’adapter?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *