Bombardier célèbre la livraison marquante du 100e avion Challenger à NetJets

Pour partager cette publication :
  • NetJets prend fièrement livraison d’un autre avion Challenger 350 de réputation mondiale, accueillant un 100e avion d’affaires Challenger
  • 80 avions Challenger 350 et 20 avions Challenger 650 maintenant en service avec une fiabilité et un confort exceptionnels
  • La marque Challenger est synonyme de succès en tant que plateforme d’avion d’affaires la plus vendue depuis dix ans
  • Avec une cabine à l’aménagement étonnant et raffiné, un vol en douceur et les plus faibles coûts d’exploitation dans sa catégorie, l’avion Challenger 350 procure une expérience d’avion privé inégalée

Bombardier célèbre fièrement la livraison du 100e avion Challenger à se joindre à la flotte de NetJets. Cet événement marquant souligne le solide partenariat entre Bombardier et NetJets, et témoigne de l’énorme demande des usagers des avions d’affaires de voyager à bord des biréacteurs d’affaires Challenger en tête de l’industrie.

Le 100e avion Challenger de la flotte de NetJets est l’avion primé Challenger 350, qui reste en tête du segment des superintermédiaires. En plus d’être l’avion d’affaires à avoir franchi le plus rapidement la marque des 300 livraisons dans les catégories des avions intermédiaires et à large fuselage, l’avion Challenger 350 constitue la plateforme d’avion d’affaires la plus vendue depuis dix ans, reconnue pour ses performances supérieures, sa fiabilité remarquable et sa cabine élégante.

« Nous sommes très fiers de notre relation de longue date avec NetJets, qui partage notre volonté de créer une expérience en vol exceptionnelle pour les clients », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Aviation. « L’ajout de ce 100e avion Challenger à la flotte de NetJets montre à quel point cet avion est en demande et pourquoi c’est tout simplement le meilleur avion d’affaires de sa catégorie. »

NetJets exploite actuellement un total combiné de 100 avions Challenger 350 et Challenger 650 dans sa flotte. Ces avions trônant en tête des ventes affichent les plus faibles coûts d’exploitation directs dans leurs catégories respectives, grâce à des programmes de maintenance abordables et à des périodicités de maintenance plus longues que celles de leurs concurrents.

Récemment reconnu par le magazine Robb Report comme le meilleur avion superintermédiaire parmi les meilleurs pour la deuxième année consécutive, l’avion d’affaires Challenger 350 s’appuie sur l’héritage remarquable de chef de file de la série d’avions Challenger 300. Avec une véritable autonomie de 3 200 milles marins avec pleine charge passagers et carburant ainsi que des certifications d’approche à angle prononcé, l’avion d’affaires Challenger 350 peut relier Aspen à New York sans escale. Les performances améliorées sur courte piste de cet avion lui permettent également d’être exploité sur des aéroports d’accès difficile, comme celui de Santa Monica.

Expression magistrale haut de gamme du savoir-faire et de fonctionnalité, le biréacteur Challenger 650 est conçu comme l’avion d’affaires le plus fiable. Le biréacteur Challenger 650 procure l’expérience de vol ultime grâce à une connectivité hors pair dans l’industrie, un système de son enveloppant et un système de gestion cabine qui réunit le tout sans effort dans la cabine la plus large de sa catégorie.

Compte tenu de leurs caractéristiques économiques qui les placent en tête de leur catégorie et de leurs performances fiables en service, il n’est pas étonnant que les biréacteurs d’affaires Challenger 350 et Challenger 650 aient la faveur de services expérimentés d’opérations aériennes comme celui de NetJets.
>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *