Bombardier livre le premier avion CS300 à SWISS

Pour partager cette publication :

Bombardier livre le premier avion CS300 à SWISS, le premier exploitant d’appareils C Series

26 mai 2017MontréalAvions commerciaux,  Communiqué de presse

  • SWISS devient la première compagnie aérienne à intégrer les deux modèles d’avions C Series à sa flotte.
  • Le CS300 sera exploité depuis Genève, en Suisse.

Bombardier Avions commerciaux a annoncé aujourd’hui que la Swiss International Air Lines (SWISS) a reçu son premier avion CS300 aux installations de Bombardier à Mirabel (Canada), où les appareils C Series sont construits. Lorsque l’avion fera son premier vol commercial, dans quelques jours, SWISS deviendra la première ligne aérienne à exploiter les deux modèles d’avions C Series. SWISS utilisera ce nouvel avion CS300 en Suisse romande, à l’ouest du pays, à partir de Genève.

« Nous sommes très fiers de livrer le premier avion CS300 à SWISS, aujourd’hui. L’excellence de SWISS en innovation technologique et en exploitation est reconnue. Cette compagnie est un partenaire extraordinaire pour le programme d’avions C Series. SWISS collabore avec nous depuis le début du projet C Series et nous tenons à la remercier pour son appui continu, a dit Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux. Cette nouvelle livraison illustre l’engagement de Bombardier à livrer des avions révolutionnaires et très performants, offrant la meilleure expérience de vol au monde pour relier les collectivités! »

« Le programme d’avions C Series continue d’avoir le vent dans les voiles, notamment grâce à sa mise en service réussie auprès de SWISS. Aujourd’hui, cette ligne aérienne devient la première à recevoir les deux modèles d’avions, le CS100 et le CS300, a déclaré Rob Dewar, vice-président, Programmes des avions C Series, Bombardier Avions commerciaux. Les avions C Series présentent une excellente fiche de performance en service à ce jour, et nous sommes confiants que SWISS bénéficiera d’une entrée en service réussie avec le CS300, également. »

« Après l’intégration réussie d’un premier appareil Bombardier CS100 à notre flotte, à l’été 2016, nous sommes heureux de recevoir notre premier avion CS300, a dit Thomas Klühr, président-directeur général de SWISS. Avec ses 20 sièges additionnels, ce second modèle de la famille C Series complète parfaitement notre flotte actuelle. Nous avons maintenant une gamme d’avions optimale pour nos services européens à courte et à moyenne distance. Notre premier CS300 sera d’abord exploité à partir de Genève puisque son confort supérieur convient à merveille à cet important segment de voyageurs, a ajouté M. Klühr. D’ailleurs, notre flotte basée à Genève sera bientôt composée exclusivement d’avions C Series de Bombardier. »

L’entrée en service du premier avion CS300 à SWISS est prévue pour le 1er juin 2017 et ce vol commercial inaugural transportera des passagers de Genève à Heathrow. Au total, SWISS prendra livraison de 30 avions CS100 et CS300.

À ce jour, Bombardier a livré douze avions C Series, dont neuf à SWISS. airBaltic exploite déjà trois avions CS300.

L’avion C Series est fabriqué par la Société en commandite Avions C Series, une filiale du secteur d’activité Bombardier Avions commerciaux de Bombardier Inc.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

6 réflexions sur “Bombardier livre le premier avion CS300 à SWISS

  • mai 27, 2017 à 2:16 am
    Permalink

    Ça avance et c’est très bien.

    Combien d’avions ont été livrés cette année ?

    Il reste sept mois pour arriver à 30.
    S’ils mettent le paquet et s’ils peuvent vendre les FTV rapidement alors peut-être ils peuvent s’approcher de l’objectif plus rapidement.

    Répondre
    • mai 27, 2017 à 8:36 am
      Permalink

      En secret ils seront content s’ils livrent 25 avions cette année.

      Répondre
  • mai 27, 2017 à 12:56 pm
    Permalink

    Quand on regarde le logo swiss avec les hublot, cela fait fromage swiss. C’est concept au max.

    Répondre
    • mai 27, 2017 à 2:18 pm
      Permalink

      Voilà ce qu’on dit à propos du fromage suisse. Plus il y a de fromage, plus il y a de trous, mais plus il y a de trous, moins il y a de fromage. Conclusion, plus il y a de fromage, moins il y a de fromage.

      Répondre
      • mai 29, 2017 à 8:54 am
        Permalink

        🙂 Laissez-moi penser à ça à tête reposée.

        C’est comme en vélo : Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *