CAE remporte le contrat de de formation des pilotes de Protector du Royaume-Uni

Pour partager cette publication :

CAE remporte un contrat auprès de GA-ASI pour le développement d’un système d’entraînement synthétique pour l’aéronef télépiloté Protector du Royaume-Uni

 

CAE a annoncé aujourd’hui qu’elle a obtenu un contrat de General Atomics Aeronautical Systems, Inc. (GA-ASI) afin de mettre au point un système d’entraînement synthétique complet pour le programme de systèmes d’aéronef télépiloté (SATP) Protector RG Mk1 du Royaume-Uni.

 

Le Protector sera exploité par la Royal Air Force et est la variante du Royaume-Uni du SATP certifié MQ-9B SkyGuardian de GA-ASI, qui peut répondre aux exigences de certification les plus strictes des autorités aéronautiques.

 

Selon les modalités du contrat, CAE concevra et développera un système d’entraînement synthétique complet qui comprendra des dispositifs d’entraînement aux missions de haute fidélité sur ordinateur propres au Protector (SATP). Les dispositifs d’entraînement aux missions haute fidélité Protector seront basés sur la station de contrôle certifiable au sol (SCCS) de GA-ASI et seront les premiers simulateurs développés pour cette SCCS avancée. CAE fournira également des postes de briefing/débriefing et des postes de génération de scénarios dans le cadre du système global d’entraînement synthétique.

 

« Nous sommes heureux de poursuivre notre partenariat mondial de formation avec GA-ASI pour soutenir le programme Protector du Royaume-Uni », a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Défense et sécurité à CAE. « Le Protector offrira un nouveau niveau de capacité en matière de système aérien sans pilote et nécessitera des équipages bien entraînés. Nous tirerons parti des développements que nous avons réalisés au cours des dernières années pour créer des dispositifs d’entraînement de haute fidélité pour la famille d’aéronefs télépilotés Predator afin de produire un système d’entraînement synthétique de renommée mondiale pour le programme Protector. »

 

Les premières livraisons du système d’entraînement synthétique devraient avoir lieu en 2020 à la RAF de Waddington, la plaque tournante de renseignement, de surveillance, d’acquisition d’objectifs et de reconnaissance (ISTAR) du Royaume-Uni qui sera la principale base opérationnelle du Protector.

 

« Le MQ-9B SkyGuardian, sur lequel le Protector est basé, représente la prochaine génération d’aéronefs télépilotés. Ils offriront notamment une plus grande endurance et le décollage et l’atterrissage automatiques », a déclaré David R. Alexander, président, Systèmes avions, GA-ASI. « Le système d’entraînement synthétique Protector jouera un rôle clé dans l’aide déployée pour aider la Royal Air Force à former des équipages qualifiés, et nous sommes heureux de collaborer avec CAE en tant que partenaire de formation sur ce programme essentiel. »

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *