Consigne de navigabilité pour les moteurs PW1500G

Pour partager cette publication :

 

La FAA a émis une consigne de navigabilité (Airworthiness directive, AD) pour la gamme des moteurs PW1500G.

 

La consigne

Cette consigne de navigabilité (CN) fait suite aux deux incidents en vol survenus sur des A220 de la compagnie SWISS. Dans les deux cas, durant le vol, le premier étage du compresseur basse pression s’est disloqué et détaché du moteur. Une inspection endoscopique du premier étage de compresseur basse pression et des aubes directrices d’entrée est donc obligatoire. L’inspection doit se faire avant d’avoir complété les prochains 50 cycles et à tous les 50 cycles par la suite. La FAA a établi que dans un cas le moteur n’avait que 154 cycles et que 230 dans l’autre. Les moteurs ayant déjà dépassé le nombre de 300 cycles ne sont donc pas soumis à cette directive. Cette CN s’applique également aux moteurs de la gamme PW1900G qui équipent l’E2.

 

Si des défauts sont identifié sur les rotors lors de l’inspection, ils doivent alors être remplacés immédiatement.

 

Le problème et les effets

La dislocation en vol d’un rotor est un problème sérieux qui doit être corrigé. Le fait que le problème soit survenu seulement sur des moteurs de moins de 300 cycles pointe vers un défaut de fabrication.

 

Puisqu’un seul fragment du premier rotor disloqué a été retrouvé, il est difficile d’établir la cause avec exactitude. Si les inspections permettent de découvrir d’autres rotors défectueux, il sera alors possible de les analyser afin d’identifier la défectuosité.

 

La FAA évalue que 18 moteurs sont visés par cette CN aux États-Unis. En comptant toutes les livraisons d’A220 depuis le début de juin 2019, cela fait 17 appareils et 34 moteurs. Pratt & Whitney devrait donc être en mesure de fournir suffisamment de moteurs de remplacement. À moyen terme, il ne sera pas nécessaire de remplacer ou modifier les moteurs PW1500g et PW1900G ayant plus de 300 cycles. Les effets de ce problème sont donc limités aux moteurs récents

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

7 réflexions sur “Consigne de navigabilité pour les moteurs PW1500G

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *