Mach tente de bloquer Air Canada

Pour partager cette publication :

 

 La manœuvre de MACH

Transat A.T. a adopté une disposition visant à la protéger des offres d’achat hostiles. Le processus s’enclenche dès qu’un actionnaire détient 20% des actions à droit de vote. Pour contourner cette mesure, MACH offre d’acheter jusqu’à 19,5% des actions avec droit de vote de catégorie B. L’offre est de 14$ l’action et MACH devra allonger 97 M $ pour atteindre son objectif.

 

Mach pourrait faire front commun avec Letko-Brosseau (19%) le Fonds de Solidarité (12%) ainsi que la Caisse (6%). Les quatre actionnaires détiendraient alors 56,5% des actions votante de Transat A.T. lors de la réunion du 23 août. La manœuvre de MACH est astucieuse et a des chances de succès à court terme. Plusieurs petits actionnaires voudront sans doute profiter de cette occasion pour vendre leurs actions à 14 $.

 

Il y a donc de fortes chances que MACH remporte le vote du 23 août et défasse Air Canada. À moins qu’elle n’ait oublié de s’entendre au préalable avec les trois autres actionnaires.

 

À long terme

Air Canada ne laissera pas filer Transat A.T. hors de son contrôle sans répliquer. Si MACH réussit à obtenir les actions à 14$, Air Canada renchérira à 15$ et ainsi de suite. Tôt ou tard, MACH ne sera plus en mesure de suivre et Air Canada gagnera.

 

Il est évident que les actionnaires de Transat A.T. gagneront gros à ce jeu. Pour Letko-Brosseau, chaque hausse d’un dollar l’action représente près de 7 M $ de plus dans ses poches. La logique des affaires fait en sorte que les trois plus gros actionnaires tentent d’en obtenir plus pour leur investissement. De son côté Air Canada tente d’avoir le meilleur prix possible pour son acquisition.

 

Le pari n’est pas très risqué pour MACH même si elle achète 19,5 % des actions à un prix supérieur. Une fois qu’Air Canada l’aura gagné, elle aussi empochera près de 7 M $ pour chaque dollar de plus l’action.

 

Pour Air Canada l’enjeu est de la plus haute importance, car ONEX est dans le corridor et attend son tour. Air Canada finira par mettre la main sur Transat, mais ce ne sera pas une aubaine comme Aeroplan. Il y a des gens qui ont flairé la bonne affaire.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

3 réflexions sur “Mach tente de bloquer Air Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *