L’AIMTA rencontre les députés à Ottawa

Pour partager cette publication :

70 représentants du syndicat des Machinistes prennent d’assaut la Colline Parlementaire

Ottawa, 26 février 2019– C’est armé de son rapport Potentiel cloué au sol que la délégation de Machinistes ira à la rencontre de plus de 200 députés aujourd’hui. Leur objectif est simple amener le gouvernement du Canada à mieux soutenir son secteur aérospatial avant qu’il ne soit trop tard.

« Le message que nous sommes venus apporter aujourd’hui est simple. Cette industrie supporte plus de 200 000 emplois au pays et contribue à notre économie à la hauteur de 28 milliards, soutient Vice-Président Canadien de l’AIMTA, Stan Pickthall. . Cette industrie les travailleurs et les travailleuses l’ont bâti ensemble et ils sont fiers d’y travailler.  Ce sont des centaines de milliers de famille au pays qui bénéficie de la force de notre industrie aérospatiale. Tout gouvernement qui se respecte et qui respecte ses citoyens supporte leur secteur aérospatial alors pourquoi pas le Canada? »

« Depuis 25 ans que notre organisation pousse sur le dossier. Nous sommes maintenant rendus au croisé des chemins. Il y a des enjeux cruciaux en matière de formations, de rareté de la main-d’œuvre et de coopération entre les grappes aérospatiales des différentes provinces. Nous avons besoin d’une stratégie à long terme maintenant. On n’attendrait pas qu’il y ait un feu avant de s’acheter un camion de pompier alors je vois mal pourquoi on attendrait une crise majeure dans notre secteur aérospatial avant de se doter d’une stratégie pancanadienne », plaide le coordonnateur québécois du Syndicat de l’AIMTA David Chartrand.

En plus de sensibiliser les députés et sénateurs sur l’avenir du secteur aérospatial, les représentants de l’AIMTA ont joint leurs voix voir à leurs confrères et consœurs du Congrès du Travail du Canada. Ensemble ils ont sensibilisé les membres du parlement du Canada sur les dossiers du régime d’assurance médicaments universels et sur la sécurité des régimes de retraite en cas de faillite d’une entreprise.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *