Le Canada invoque le chapitre 19 pour renverser les pénalités américaines sur la C-Séries et le bois d’oeuvre

Pour partager cette publication :

Le Syndicat des Machinistes applaudit la décision  

Montréal, 21 janvier 2018 – Le Syndicat des Machinistes (AIMTA) se réjouit de voir le Canada utiliser le Chapitre 19 pour tenter de briser les mesures protectionnistes du gouvernement américain.

« Nous réclamons cette initiative publiquement depuis le 13 octobre 2017. C’est donc un grand soulagement de voir le gouvernement canadien utiliser cette mesure supplémentaire pour défendre l’économie d’ici et les emplois de milliers de citoyens», déclare le coordonnateur québécois de l’AIMTA, David Chartrand.

Cela dit, nous croyons que la renégociation de l’ALÉNA serait le moment d’améliorer cette mesure essentielle pour la défense de l’indépendance économique des gouvernements et contrecarrer les méthodes déloyales de certaines entreprises.

« Ces conflits font vivre un stress énorme aux travailleurs et travailleuses. C’est trop long avant qu’on songe à utiliser le chapitre 19. On devrait trouver un moyen de mieux faire les choses. Une mesure comme celle-là devrait même imposer systématiquement de l’arbitrage pour toute plainte commerciale déposée à l’intérieur de l’ALÉNA. Il faut trouver un moyen de régler nos conflits rapidement de façon juste et à l’abri des humeurs politique.», conclut M. Chartrand.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

12 réflexions sur “Le Canada invoque le chapitre 19 pour renverser les pénalités américaines sur la C-Séries et le bois d’oeuvre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *