Le Global 7500 effectue un vol London City- Los Angeles (Van Nuys)

Pour partager cette publication :

L’avion Global 7500 de Bombardier démontre des performances inégalées par la toute première mission sans escale de l’aéroport de Londres-City à Los Angeles

  • Cette mission souligne les performances sur courte piste du biréacteur Global 7500 et ses capacités d’approche à angle prononcé, assurant aux voyageurs l’accès direct à l’un des plus grands centres financiers du monde
  • L’avion a présenté ses performances au sol et sa polyvalence à faible vitesse pendant son décollage de l’aéroport de Londres-City
  • L’avion Global 7500, gagnant de multiples prix, offre le vol en douceur emblématique de Bombardier et de grandes dimensions uniques chez les avions d’affaires

 

MONTRÉAL, 16 mai 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — Bombardier a annoncé aujourd’hui que son avion Global 7500, l’avion d’affaires le plus spacieux et à la plus grande autonomie du monde, a démontré ses capacités de performance inégalées par le tout premier vol de l’aéroport de Londres-City à Los Angeles (Californie).

 

L’avion a volé sans escale de l’aéroport de Londres-City (LCY), aux exigences d’approche à angle prononcé notoirement parmi les plus strictes du monde, à Van Nuys (Californie), l’un des aéroports les plus populaires de l’aviation d’affaires, desservant la région de Los Angeles. Le vol a été effectué à Londres-City par un véhicule d’essais en vol (FTV5) surnommé le « Chef-d’œuvre », en vue de terminer son programme d’essais en vol pour la certification d’approche à angle prononcé de Transports Canada.

 

Le Chef-d’œuvre était configuré avec la masse équivalente d’un intérieur tout équipé, dont une chambre avec douche, et 2 400 lb (1 090 kg) de charge utile supplémentaire (correspondant à environ 11 passagers et leurs bagages).

 

Dans le cadre de son programme d’essais en vol pour la certification d’approche à angle prononcé, l’avion a également effectué plusieurs décollages et atterrissages à Londres-City afin de démontrer cette capacité opérationnelle. Grâce à sa flexibilité et à ses performances exceptionnelles, l’avion Global 7500 procure aux passagers un accès direct à toute destination aux États-Unis à partir du cœur même de l’un des plus grands centres financiers du monde.

 

« La combinaison de performances inégalées, d’expérience cabine exquise et de dimensions de l’avion Global 7500 n’a tout simplement pas de concurrence », a déclaré Peter Likoray, vice-président principal des Ventes mondiales et du Marketing de Bombardier Avions d’affaires. « Cette démonstration continue de renforcer la position du biréacteur Global 7500 comme chef de file de l’industrie, montrant encore une fois les capacités réelles de cet avion révolutionnaire qui peut livrer aux clients une valeur sans compromis dans toutes les conditions, en tout temps, sans vents arrière. »

 

« Accueillir l’avion Global 7500 de Bombardier à Londres-City pour son programme d’essais en vol est une étape cruciale vers sa certification et ses opérations subséquentes à l’aéroport le plus central de Londres », a indiqué Gary Hodgetts, directeur de l’Exploitation de l’aéroport de Londres-City. « Le vol du véhicule d’essais en vol du 10 mai est le plus long vol jamais réalisé au départ de Londres-City et il démontre les performances exceptionnelles de l’avion. »

 

L’avion Global 7500 est l’avion d’affaires le plus spacieux aux performances sur courte piste et aux capacités d’approche à angle prononcé pouvant être exploité au départ de Londres-City pour relier toutes les villes de la zone continentale des États-Unis, d’Afrique ou du Moyen-Orient*. Ses performances long-courriers peuvent s’étendre encore plus loin vers l’est, atteignant la plupart des grandes villes en Asie.

 

Cette dernière mission suit de quelques semaines la réalisation de deux records de vitesse consécutifs par les vols les plus rapides de tous les temps entre New York et Londres, et entre Los Angeles et New York. Auparavant, l’avion Global 7500 avait également accompli une mission long-courrier sans précédent de Singapour à Tucson (Arizona), comme prévu au calendrier chargé de sa tournée mondiale, sans qu’il soit nécessaire de s’attarder sur les pistes de l’aéroport pendant des jours entiers, en attendant des vents arrière exponentiellement plus forts, comme certains autres avions plus petits l’ont fait.

 

Grand gagnant des prix Laureate 2019 d’Aviation Week et un prix de design Red Dot, l’avion Global 7500 procure le vol en douceur emblématique de Bombardier et un espace unique chez les avions d’affaires. Doté d’une cuisine pleine grandeur et de quatre véritables zones habitables, l’avion Global 7500 est une référence pour son intérieur de cabine exceptionnel. Ses caractéristiques sont des plus novatrices, comme le système d’éclairage Soleil récemment lancé, la technologie d’éclairage de cabine la plus évoluée de l’industrie. Conçu et développé exclusivement pour l’avion Global 7500, le système novateur Soleil est la première technologie d’éclairage cabine axée sur les rythmes circadiens entièrement intégrée au système de gestion de vol, offrant une simulation de lumière du jour dynamique révolutionnaire, qui aide à combattre les effets du décalage horaire. L’avion d’affaires Global 7500 offre également le fauteuil Nuage breveté, méticuleusement conçu pour un confort maximal avec une inclinaison prononcée ergonomiquement parfaite entièrement nouvelle, qui n’est offerte sur aucun autre avion d’affaires.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

3 thoughts on “Le Global 7500 effectue un vol London City- Los Angeles (Van Nuys)

  • mai 16, 2019 at 4:21 pm
    Permalink

    J »adore le petit jab a gulfstream :Auparavant, l’avion Global 7500 avait également accompli une mission long-courrier sans précédent de Singapour à Tucson (Arizona), comme prévu au calendrier chargé de sa tournée mondiale, sans qu’il soit nécessaire de s’attarder sur les pistes de l’aéroport pendant des jours entiers, en attendant des vents arrière exponentiellement plus forts, comme certains autres avions plus petits l’ont fait. Lol.

    Reply
    • mai 16, 2019 at 4:27 pm
      Permalink

      Oui j’ai noté que depuis quelques mois, Bombardier est beaucoup plus agressive quand elle parle du Global 7500.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *