L’entente de principe entre Unifor et Pratt & Whitney est ratifiée

Pour partager cette publication :

Négociation chez Pratt & Whitney – Les membres d’Unifor ratifient l’entente de principe

Montréal, dimanche le 11 décembre 2016 – Au terme d’une assemblée syndicale tenue ce matin, les membres de la section locale 510 du syndicat Unifor ont ratifié, dans une proportion de  85 %, l’entente de principe conclue dans la nuit de jeudi à vendredi dernier.

« Il s’agit d’un contrat hors normes pour nous de par sa durée, mais il faut le situer dans son contexte alors que plus de 900 membres pourront se prévaloir du programme de retraite anticipée sur cinq années et que 90 % de ces emplois de qualité seront remplacés. Ce n’est pas rien pour la main-d’œuvre plus jeune », a commenté Eric Titley, représentant national d’Unifor responsable du dossier.

« On doit aussi souligner les investissements de l’ordre de 110 millions de dollars qui seront faits dans l’entreprise au cours des prochaines années. Il s’agit d’un gage d’avenir pour nos emplois et pour les jeunes », a indiqué pour sa part Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor.

Le contrat de cinq ans comporte plusieurs faits saillants au niveau du fonds de pension, de fenêtres de retraite, d’augmentation salariale incluant le programme d’épargne, des avantages sociaux, des vacances et plusieurs autres.

 

  • Fonds de pension :
    • Augmentation de la rente;
    • Quatre fenêtres pour des départs à la retraite au cours des années 1et 2 et 4 et 5 de la convention;
    • Augmentations salariales de 2 %, 2 %, 2,5 %, 2,5 % et 2,5 %;
    • Bonification du programme d’épargne;
    • La troisième semaine de vacances dès la 3e année d’ancienneté (à compter de 2017);
    • Augmentation de la contribution au congés-éducation payés (CEP);
    • Plusieurs bonifications aux avantages sociaux.

« On se réjouit aussi d’avoir réussi à obtenir des gains importants pour l’ensemble des catégories de membres tant les plus jeunes que les plus vieux en ancienneté », a commenté Daniel Guy, président du comité d’usine chez Pratt & Whitney.

« Évidemment la conclusion d’une telle entente n’aurait pas été possible sans le travail de toutes et de tous tant les membres que ceux des comités de mobilisation et de négociation », a conclu M. Guy.

Les parties étaient en négociation intensive depuis deux semaines. La convention collective expirera en février prochain.  Pratt & Whitney emploie près de 2 200 membres d’Unifor principalement basés à son usine de Longueuil.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *