Les employés d’Aerotek chez Bombardier se joignent à l’AIMTA

Pour partager cette publication :

C’est par un communiqué de presse que l’AIMTA a fait savoir que les employés d’Aerotek travaillant dans les usines montréalaises de Bombardier ont voté en faveur d’une adhésion à la Section locale 1660 de l’AIMTA. Nous n’avons pas été en mesure d’obtenir le résultat du vote, mais selon certaines sources, la majorité serait sans équivoque.

 

Soulignons que les anciens employés d’Aerotek travaillant sur le programme du Global et qui ont été embauchés par Bombardier dernièrement ne sont pas affectés par ce vote et ils demeurent des employés de Bombardier. Pour tous les employés d’Aerotek travaillant dans les usines autres que celles où des Global sont complétés, ils seront désormais représentés par l’AIMTA et cela inclut ceux travaillant sur l’A220 maintenant contrôlé par Airbus. Les employés d’Aerotek ont donc fait le choix d’être représentés par l’AIMTA.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

3 thoughts on “Les employés d’Aerotek chez Bombardier se joignent à l’AIMTA

  • décembre 22, 2018 at 12:03 am
    Permalink

    Je n’ai jamais entendu parler que des salariés d’une compagnie qui fourni des contractuels chez un employeur est demander de se syndiqués et qu’une convention collective leur sera négocier en propre. Sauf erreur sa semble être une première comme l’entente de réciprocité négocier et qui s’applique aux employé-es de Bombardier aéro et Airbus Mirabel. Parfois je sais que des salarié-es contractuels sont couverts en parti par une convention collective d’employés permanents et doivent payer une cotisation pour ce faire. Mais là pour l’Aimta locale 1660 c’est une convention collective négocier uniquement pour des contractuels. Sa risque de faire des petits chez d’autres employeurs placer dans une situation semblable ou similaire à bombardier. Curieux de savoir comment la convention des contractuels và s’arrimer avec la convention des salarié-es permanents.

    Reply
  • décembre 22, 2018 at 6:51 am
    Permalink

    Il était temps!

    Reply
  • décembre 22, 2018 at 12:32 pm
    Permalink

    Ces employés sont salariés á temps plein par Aerotek, ils ont les memes droits que des salariés dans les compagnies canadiennes. Le penser autrement va contre les normes du travail.
    Des compagnies comme Aerotek ont largement profité d’un vide au niveau de defense des droits des travailleurs. Ceci semble changer avec l’arrivée de l’AIMTA. Je supporte profondement leur choix d’adhesion et je souhaite que la barre soit remise a niveau.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *