L’industrie aérospatiale en pénurie de main-d’œuvre

Pour partager cette publication :

Même si Bombardier vient d’annoncer la suppression de 2 500 postes, l’industrie aérospatiale québécoise est toujours en pénurie de main-d’œuvre. Bien que Bombardier soit le plus gros employeur de cette industrie, il n’est pas le seul et les autres gros joueurs comme Air Canada, AAR, Bell Textron Canada, CAE, Lockheed Martin, Jazz et Pratt & Whitney embauchent tous en ce moment. À cela il faut ajouter les très nombreuses entreprises de moyenne taille telle qu’AAA Canada, Air Inuit, Assystem, DCM, PAL, Pascan, Safran et j’en passe. Il y aura 30 000 postes à combler en aérospatiale d’ici 2027.

 

L’École Nationale d’Aérotechnique (ÉNA) tiendra une journée porte ouverte ce dimanche 11 novembre tandis que l’École des Métiers en Aérospatiale de Montréal tiendra la sienne le mardi 13 novembre.

Cliquez sur l’image suivante pour accéder à la page des portes ouvertes.

 

Journée porte ouverte
Journée porte ouverte
>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *