Livraison du 3000e Learjet

Pour partager cette publication :

English follows

Bombardier souligne une étape majeure avec la livraison du 3 000e avion Learjet sorti de l’usine

2 juin 2017WichitaBombardier business units,  Bombardier Inc.,  Communiqué de presse

  • L’événement marque également la livraison du 100e avion Learjet 75
  • L’avion Learjet 75 procure les meilleures performances de sa catégorie grâce à une technologie novatrice, un vol en douceur et la cabine la plus silencieuse et la plus intime
  • L’avion Learjet 75 offre la seule cabine à plancher plat et la seule configuration à huit fauteuils club doubles dans la catégorie des biréacteurs légers
  • Les avions Learjet sont les premiers appareils dans le monde conçus spécialement comme avions d’affaires, propulsés par plus de 50 ans de fière tradition manufacturière au Kansas

Aujourd’hui, Bombardier Avions d’affaires et Leggett & Platt, Incorporated, de Carthage (Missouri), ont célébré une étape historique de l’aviation d’affaires – la livraison du 3 000e biréacteur d’affaires Learjet sorti de l’usine. L’avion est également le 100e biréacteur Learjet 75 à être livré et le second à se joindre à la flotte de Leggett & Platt. Les avions Learjet sont réputés mondialement pour leurs lignes épurées attrayantes sur piste et ont la faveur des pilotes pour leur maniabilité et leurs performances de haut calibre. Les avions Learjet sont certifiés pour répondre aux normes de navigabilité du chapitre 25, les normes de sécurité les plus élevées de l’industrie, applicables aux avions de transport de marchandises et aux avions de ligne commerciaux.

Tonya Sudduth, directrice générale des programmes Learjet et du site de Wichita de Bombardier Avions d’affaires, a remis ce biréacteur historique à Jeffrey Presslor, directeur des opérations aériennes, à C.R. Mullere, directeur de la maintenance, et à Rick Schneider, pilote, de Leggett & Platt, à un événement auquel assistaient de distingués invités, des employés et des représentants des médias au complexe Learjet de Bombardier à Wichita (Kansas) où l’avion a été assemblé. Sam Brownback, gouverneur du Kansas, et Ron Estes, représentant au Congrès des États-Unis, ainsi que divers représentants de la ville de Wichita et du comté de Sedgwick se sont également joints à l’événement.

« Le 3 000e avion Learjet marque un moment très spécial dans la tradition emblématique de Learjet et témoigne du succès de ce produit », a affirmé Mme Sudduth. « Nous sommes ravis que nos amis de Leggett & Platt célèbrent ce moment important avec nous », a-t-elle ajouté.

« Nous félicitons Bombardier de la construction d’un 3 000e avion Learjet », a déclaré Sam Brownback. « Le franchissement de cette étape impressionnante a exigé l’apport de plusieurs générations de travailleurs de Learjet et témoigne de la résilience d’un complexe qui non seulement construit des avions Learjet, mais assure également des essais en vol pour de nouveaux avions, ainsi que des services après-vente pour les avions après leur livraison. Bombardier a beaucoup de valeur à nos yeux et nous apprécions son engagement à long terme à l’endroit du Kansas. »

« C’est un grand jour dans l’histoire du Learjet de Bombardier », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « Nous sommes enchantés que Leggett & Platt ait choisi d’accueillir cet avion historique dans sa flotte pour soutenir les besoins de ses activités diversifiées. Le biréacteur d’affaires Learjet 75 est apprécié dans le monde entier pour sa technologie novatrice, son vol en douceur, son expérience cabine supérieure et ses performances légendaires. Il demeure la référence de l’aviation privée. »

« Leggett & Platt a été une pionnière dans la technologie du sommeil, lançant son premier sommier il y a plus de 125 ans. Aujourd’hui, fabricants diversifiés de toute une gamme de produits, nous sommes fiers d’être présents auprès d’un large éventail de clients dans le monde entier. L’avion Learjet 75 constitue un outil de productivité indispensable qui nous aidera à suivre la complexité et la cadence de nos activités », a indiqué Jeffrey Presslor, directeur des opérations aériennes de Leggett & Platt. « Nous prenons part avec enthousiasme à ce  moment important dans l’histoire de Learjet et nous félicitons Bombardier d’avoir franchi cette étape marquante. »

Fondée en 1883, Leggett & Platt est une société manufacturière diversifiée (et membre du S&P 500) qui conçoit, dessine et produit une large variété de composants et produits techniquement évolués qu’on peut retrouver dans la plupart des maisons, des automobiles et des bureaux. Cette entreprise compte 17 divisions, 21 000 employés-partenaires et 130 établissements situés dans 19 pays. Leggett & Platt est le plus grand producteur américain de composants de lit, de systèmes de support de siège automobile et de support lombaire, de composants d’ameublement résidentiel et de bureau, de lits ajustables, de sous-matelas, de fil d’acier tréfilé à haute teneur en carbone et de machinerie de l’industrie de la literie.

Les avions Learjet sont assemblés à l’usine polyvalente de Bombardier Avions d’affaires de Wichita (Kansas). La tradition visionnaire de Learjet remonte à plus d’une cinquantaine d’années avec le lancement du tout premier avion d’affaires, le biréacteur Learjet 23. Bombardier a fait l’acquisition de Learjet en 1990, lançant l’avion Learjet 45 en 1997, le tout premier avion  entièrement redessiné depuis le biréacteur d’affaires Learjet 23. Aujourd’hui, les avions d’affaires Learjet 70 et Learjet75, dérivés des avions Learjet 40 XR et Learjet 45 XR, demeurent la référence dans la catégorie des avions légers.

Le site de Wichita accueille également un des neufs centres de service de Bombardier du monde entier, équipé pour effectuer la maintenance programmée et non programmée, les modifications intérieures et les installations avioniques, ainsi que le soutien des avions immobilisés au sol pour  l’ensemble des avions d’affaires de Bombardier, soit les gammes Learjet, Challenger et Global. Le complexe compte également le centre des essais en vol de Bombardier, centre de calibre mondial affecté au programme des avions Global 7000 et Global 8000, ayant récemment accueilli le troisième véhicule d’essais en vol Global 7000.

Avion Learjet 75 : Faisant partie de la gamme bien établie des avions Learjet, l’avion Learjet 75 continue de fixer la norme en intégrant des caractéristiques d’avion à réaction à large fuselage à une plateforme d’avion léger. Seul avion d’affaires de sa catégorie à présenter une configuration à huit fauteuils club doubles, un plancher plat dans toute la cabine et une porte escamotable pour réduire les niveaux de bruit, l’avion Learjet 75, emblématique de sa catégorie, offre un vol en douceur, ainsi que le confort et l’intimité ultimes.

Son intérieur moderne a été conçu pour le style et le confort : il est doté d’un nouveau système de gestion cabine à écrans tactiles individuels et des commandes audio et vidéo complètes, un éclairage  DEL dans tout l’avion et une soute à bagages au volume généreux.

Conçu avec le confort du pilote à l’esprit, le poste de pilotage Bombardier Vision présente un système de vision synthétique, une ergonomie améliorée et des commandes à écran tactile évoluées pour rendre la mission plus productive. Les moteurs puissants de l’avion Learjet 75 et ses ailettes supercritiques redessinées lui permettent d’atteindre une vitesse maximale de Mach 0,81* et un plafond pratique de 51 000 pi (15 545 m)*. L’avion Learjet 75 peut également relier une distance supérieure à 2 000 milles marins (3 704 km)* et peut transporter quatre passagers et deux membres d’équipage sans escale de Londres à Moscou.*

Bombardier Marks Major Milestone with Delivery of 3,000th Learjet Aircraft Manufactured

June 2, 2017WichitaBombardier business units,  Bombardier Inc.,  Press Release

  • Event also marks the 100th Learjet 75 aircraft delivery
  • Learjet 75 aircraft provide class-leading performance, featuring innovative technology, a smooth ride, the quietest and most private cabin
  • Learjet 75 aircraft offer the only flat floor cabin and 8-seat double-club configuration in the light jet category
  • Learjet aircraft are the world’s first purpose-built business jets fueled by over 50 years of proud manufacturing heritage in Kansas 

Today Bombardier Business Aircraft and Leggett & Platt, Incorporated of Carthage, Missouri celebrated a historic milestone in business aviation – the delivery of the 3,000th Bombardier Learjet business jet manufactured. The aircraft is also the 100thLearjet 75 jet to be delivered, and the second to join Leggett & Platt’s fleet. Learjet aircraft are renowned worldwide for their sleek ramp appeal and are favored by pilots for their handling characteristics and high-performance. Learjet aircraft are certified to Part 25 airworthiness standards, the industry’s highest safety standards, applicable to transport category aircraft and commercial airliners.

Tonya Sudduth, General Manager, Learjet Programs and Wichita Site, Bombardier Business Aircraft, presented the milestone jet to Jeffrey Presslor, Director of Aviation; C.R. Mullere, Director of Maintenance; and Rick Schneider, Pilot, Leggett & Platt, at an event attended by distinguished guests, employees and media held at the Bombardier Learjet facility in Wichita, Kansas where the aircraft was assembled. Kansas Governor Sam Brownback, U.S. Congressman Ron Estes, officials from the City of Wichita and Sedgwick County also joined the event.

“The 3,000th Learjet aircraft represents a very special moment in the iconic legacy of Learjet, and is a testament to the success of the product,” said Sudduth. “We are thrilled that our friends at Leggett & Platt are celebrating this important moment with us,” she added.

“We congratulate Bombardier on manufacturing the 3,000th Learjet aircraft,” said Kansas Governor Sam Brownback. “This is an impressive milestone that required the contributions of generations of Learjet workers and reflects the resilience of a location that not only manufactures Learjet aircraft, but also performs flight testing for new aircraft as well as after-market services for aircraft post-delivery. We value Bombardier and appreciate the company’s long-term commitment to Kansas.”

“Today is an exciting day in Bombardier Learjet history,” said David Coleal, President, Bombardier Business Aircraft. “We are pleased that Leggett & Platt have chosen to welcome this milestone aircraft to their fleet to support the needs of their diversified business. The Learjet 75 business jet is valued worldwide for its innovative technology, smooth ride, superior cabin experience and legendary performance, and continues to set the benchmark in private aviation.”

“Leggett & Platt pioneered sleep technology, introducing its first bedspring more than 125 years ago. Today, as a diversified manufacturer of an array of products, we are proud to operate and serve a broad suite of customers worldwide. The Learjet 75aircraft offers an indispensable productivity tool to help us keep pace with the complexity and cadence of our operations,” said Jeffrey Presslor, Director of Aviation, Leggett & Platt. “We are delighted to be part of this important moment in Learjet history, and congratulate Bombardier on this historic milestone.”

Founded in 1883, Leggett & Platt is a diversified manufacturer (and member of the S&P 500) that conceives, designs, and produces a broad variety of engineered components and products that can be found in most homes, automobiles, and offices. The company spans 17 business units, 21,000 employee-partners and 130 facilities located in 19 countries. Leggett & Platt is the leading U.S. producer of bedding components, automotive seat support and lumbar systems, components for home furniture and work furniture, adjustable beds, carpet cushion, high-carbon drawn steel wire, and bedding industry machinery.

Learjet aircraft are assembled at Bombardier Business Aircraft’s multifaceted facility in Wichita, Kansas. The visionary Learjet lineage began over 50 years ago with the introduction of the first-ever business jet, the Learjet 23 aircraft. Bombardier acquired Learjet in 1990, introducing the Learjet 45 aircraft in 1997, the first new clean sheet design since the Learjet 23business jet. Today, the Learjet 70 and Learjet 75 business jets, derived from the Learjet 40 XR and Learjet 45 XR aircraft, continue to set the standard in the light category.

The Wichita site is also the location of one of nine Bombardier Service Centers worldwide, and is equipped to perform scheduled and unscheduled maintenance, interior mods, avionics installations and provide AOG support for Bombardier’s complete family of business aircraft, including Learjet, Challenger and Global jets. The facility is also home to Bombardier’s world-class Flight Test Centre, which is active with the Global 7000 and Global 8000 aircraft program, having recently welcomed the third Global 7000 Flight Test Vehicle.

Learjet 75 aircraft: As part of the well-established Learjet family, the Learjet 75 aircraft continues to set the standard by bringing large jet features to a light jet platform. As the only business jet in its class to feature an eight-seat double-club configuration, a flat floor throughout the cabin, and a pocket door for reduced noise levels, the class-defining Learjet 75aircraft offers a smooth ride and the ultimate in comfort and privacy.

The Learjet 75’s modern interior was designed for style and comfort and features a new cabin management system with individual touchscreen monitors and full audio and video control, LED lighting throughout the aircraft, and a generous baggage suite.

Designed with the pilot’s comfort in mind, the Bombardier Vision flight deck features a synthetic vision system, enhanced ergonomics, and advanced touch screen controls for a more productive mission. The Learjet 75 aircraft’s powerful engines and new winglet design enable it to reach a top speed of Mach 0.81* and climb to an impressive operating ceiling of 51,000 feet (15,545 m).* The Learjet 75 has an exceptional range capability greater than 2,000 NM (3,704 km),* and can fly four passengers and two crew members non-stop from London to Moscow.*

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

7 thoughts on “Livraison du 3000e Learjet

  • juin 2, 2017 at 3:51 pm
    Permalink

    Un beau jalon mais Bombardier pourrait surement obtenir quelques centaines de millions en vendant cette division moribonde.

    Reply
    • juin 2, 2017 at 5:20 pm
      Permalink

      BBD a bien essayé, mais les offres ridicules ont fait en sorte que maintenant la stratégie est d’aller chercher du revenu et des profits dans le service après vente. L’avantage dans l’aéronautique c’est que le service après vente et les pièces ne peuvent êtres offerts que par des ateliers certifiés et il n’y a pas de concurrence comme dans l’automobile où n’importe qui peut fabriquer des pièces de rechange et faire les réparations. Par exemple j’ai vu la facture pour remplacer le winglet d’un King Air 350 et c’était au dessus de 100 000$ ; certainement que quelqu’un a fait un peu de profit avec cette réparation. En fait, Beech fait beaucoup plus de profit en réparant qu’en vendant du neuf. Or comme Learjet a encore beaucoup d’appareils qui sont en service, le potentiel de croissance des ventes du service est énorme.

      Reply
      • juin 2, 2017 at 6:22 pm
        Permalink

        D’accord pour la (non) vente de Learjet alors.

        Mais je dois te corriger concernant les pièces de rechange, c’est possible pour un tier de fabriquer et vendre des pièces d’avion ainsi qu’en faire l’entretien mais c’est extrêmement couteux, il faut obtenir des STC (supplemental type certificate) auprès des autorités de certification etc. C’est pour cette raison que c’est très rare. Dans le domaine civil par exemple, Pratt & Whitney fabrique des pièces de rechange et fait l’entretien de moteurs CFM56 avec leurs propres certificats.

        http://www.pratt-whitney.com/Services_for_CFM56_Engine

        C’est moins rare dans le domaine militaire, particulièrement aux USA, lors d’appels d’offres pour moderniser ou entretenir des appareils vieillissants, par exemple le remplacement des ailes des A-10 par Boeing au début des années 2000.

        Reply
        • juin 3, 2017 at 7:32 pm
          Permalink

          Mais ces pièces fabriquer par un tiers ne peuvent être installer que sur des moteurs ou avions qui n’ont plus de garantie du fabricant, Mais sur des moteurs ou avions encore sur garantie seuls des pièces certifier par le fabricant peuvent-êtres installer dans un atelier accrédité par ce même fabricant je pense.

          Reply
  • juin 2, 2017 at 6:07 pm
    Permalink

    André a raison, j’ai déjà vu des factures de pièces de moteurs chez un motoriste……le prix d’achat de la pièce payer par le motoriste et le prix vendu au client. Une pièce payer 10,000.$ peu facilement être vendu 50,000.$ et plus selon le client. Quand le moteur est en pièces détacher pour le remonter avec des nouvelles pièces, il faut que le client paie si non qui va remonter le moteur. Alors le client paie, si non le moteur demeure en pièces détacher tant et aussi longtemps qu’une entente n’a pas eu lieu entre les parties. Ce que j’ai déjà vu. Certains acheteurs d’avions sont plutôt de type b/s.

    Reply
    • juin 3, 2017 at 12:08 pm
      Permalink

      Les milliardaires sont presque tous des bs. Ils ne produisent rien. Ils ne profitent que de l’argent imprimer à partir de rien pour faire monter les cotes de la bourse et autres raquettes du genre. Les histoires entourant le succès de ces gens sont presque toujours fausses.

      Reply
  • juin 2, 2017 at 7:23 pm
    Permalink

    C’est une autre chose qui aurait dû être faite de vendre Learjet juste après le début du programme CSeries.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *