L’utilisation de l’A220-300 par Air Canada

Pour partager cette publication :

Nous avons eu un entretien téléphonique avec le Vice-président planification de la flotte chez Air Canada, M. Mark Galardo. L’entretien a porté essentiellement sur l’utilisation de l’A220-300 dans les douze prochains mois.

 

La planification originale

Le plan de gestion de la flotte d’Air Canada prévoit la livraison d’un premier A220 en décembre 2019. Puis 14 de plus seront livrés au cours de 2020, dont 10 à 11 durant la première moitié de l’année. Air Canada préfère recevoir ses appareils avant la haute saison de l’été et cela avait été planifié ainsi. Nous avions évoqué la semaine dernière la possibilité qu’Air Canada prenne possession des avions destinés à Redwing. Sur ce point, M. Galardo a été très clair : non, Air Canada ne les prendra pas.

 

Environ la moitié des A220-300 que recevra Air Canada en 2020 seront affectés à des routes actuellement desservie par l’E-190. M. Galardo souligne que pour comprendre le plan de gestion de la flotte d’Air Canada, il ne faut pas faire du 1 pour 1; c’est-à-dire un A220 remplacerait un E-190 et un MAX remplacerait un A320. Le processus de renouvellement de la flotte est beaucoup plus complexe; Air Canada gardera en service une partie de ses A319 et A320 en service encore quelques années. En 2020, elle mettra également en service cinq CRJ-900 de plus.

 

Une partie des nouveaux A220 seront donc déployés sur des routes existantes afin d’en augmenter la fréquence ou la capacité. Mais comme l’annonçait le communiqué de presse à ce sujet, l’A220 servira aussi à ouvrir de nouvelles routes. Air Canada voulait ouvrir la liaison Montréal-Seattle depuis un certain temps déjà. Mais l’E-190 ne pouvait courir la distance et le B737MAX est trop gros pour cette route. Avec une configuration de 12 sièges en classe affaires et 125 en économie, l’A220-300 permet de rentabiliser cette route.

 

Seattle

M. Galardo mentionne que la croissance du PIB de la région de Seattle est de 5% à 6% par année. L’A220-300 permet à Air Canada de prendre les devants sur la concurrence avec la liaison Montréal-Seattle. Être le premier transporteur aérien à ouvrir une route représente un avantage stratégique important. Le volume de passagers entre les deux villes ne justifie pas à lui seul la route Montréal-Seattle; selon M. Galardo, le rôle de plaque tournante de Montréal permet d’aller chercher un surplus de passagers transatlantique au départ et à destination de Seattle.

 

En mai prochain, Air Canada ouvrira donc Montréal-Seattle ainsi que Toronto-San-José avec l’A220. Air Canada évalue également la possibilité d’utiliser l’A220 sur la route Montréal-Mexico. La distance n’est pas très grande, approximativement 2010 nm, mais l’altitude de Mexico pose un problème. Air Canada évalue si elle pourra avoir suffisamment de charge payante au départ de Mexico avec l’A220.

 

Les vols transatlantiques

Nous avons demandé à M. Galardo sur l’utilisation de l’A220-300 pour des vols transatlantiques. Il nous répond que ce sont les vents dominants d’Ouest en Est qui posent problème. Pour faire la traversée de retour, il faut alléger l’A220-300 de manière substantielle. Seule la configuration avec 45 sièges en classe affaires permet de faire l’aller-retour sans escale. C’est un marché de niche auquel Air Canada n’a pas l’intention de s’attaquer.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 réflexions sur “L’utilisation de l’A220-300 par Air Canada

  • août 16, 2019 à 9:04 pm
    Permalink

    C’est quand même curieux qu’Air Canada ne prennent pas les 6 A220-300 alors que la cie est présentement privée d’au moins 34 MAX. L’A220 pourrait très bien faire Montréal -San Francisco. De plus AC n’a pas encore exercé les 30 options. Deux autres transporteurs américains ont converti des options. Delta et Jet Blue. AC est une des cies les plus touchées par le fiasco du Max et semble avoir une confiance naïve envers le MAX. Autant les commentaires sont positifs pour les A220 autant ils sont négatifs pour les 737 MAX. La réaction des passagers ne doit pas être négligée.
    AC a t elle commandé 9 nouveau CRJ900 ou elle prendra des usafers.

    Répondre
  • août 18, 2019 à 11:56 am
    Permalink

    Le premier A220 pour Air Canada…..facebook.com/2327016770699740/?_tn_=

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *