Mise à jour sur l’incident moteur de Korean Air

Pour partager cette publication :

Au moment d’écrire ces lignes, Pratt & Whitney n’avai toujours pas publié les conclusions de son investigation sur les causes de la défaillance du moteur PW1521G survenue au vol KE753 le 27 décembre dernier. Notez que l’usine de Mirabel qui assemble tous les moteurs de la gamme PW1500G relève de Pratt & Whitney USA et ce sont eux qui sont responsables de l’investigation.

 

Korean Air n’utilise pas le moteur PW1524G, mais bien le PW1521G. Les deux moteurs sont en tout point identiques sauf pour la programmation du FCU (fuel control unit), qui injecte moins de carburant dans les chambres de combustion sur le PW1521G pour en réduire la puissance. Lorsqu’il est réglé à sa puissance maximum, le PW1521G possède une très bonne marge de manœuvre par rapport à ses limites; il est presque impossible d’atteindre ou excéder ses limites. La défaillance de 27 décembre dernier est donc déroutante surtout que le moteur n’avait pas beaucoup d’heures de vol.

 

Mardi dernier, les relations média de Korean Air nous ont confirmé le retour en service de l’appareil impliqué après le remplacement du moteur; à cette date, Korean Air ne prévoyait aucun changement à son calendrier d’entretien des moteurs PW1521G, c’est un indice que le problème a peu de chance de se reproduire. Korean Air est satisfaite du soutien qu’Airbus et Pratt & Whitney lui ont apporté.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *