ONEX fait l’acquisition de WestJet pour 5 G$

Pour partager cette publication :

Coup de tonnerre dans le ciel canadien alors que le fond d’investissement ONEX fera l’acquisition de WestJet pour la somme de 5 G$. ONEX offre 31 $ pour chaque action de WestJet, ce qui représente une bonification de 67% par rapport à son prix lors de la fermeture des marchés vendredi dernier.

 

Il y a fort à parier que cette transaction fasse des vagues à Calgary puisque WestJet est un symbole important pour l’Alberta qui verrait le contrôle de ce fleuron albertain passer en Ontario.

 

Rappelons qu’à la fin des années 90, ONEX avait tenté de faire l’acquisition simultanée d’Air Canada et de Canadian Airlines afin de les fusionner. On peut se demander si ce n’est pas ONEX qui est derrière une des offres d’achat hostiles de Transat A.T. afin de fusionner ses activités avec WestJet.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

11 réflexions sur “ONEX fait l’acquisition de WestJet pour 5 G$

  • mai 13, 2019 à 9:42 am
    Permalink

    Croyez-vous qu’avec ce rachat WestJet proposera des vols de Montréal?

    Répondre
    • mai 13, 2019 à 9:47 am
      Permalink

      Beaucoup trop tôt pour se prononcer.

      Répondre
  • mai 13, 2019 à 9:48 am
    Permalink

    Croyez-vous que ONEX a TS dans sa mire?

    Répondre
    • mai 13, 2019 à 10:28 am
      Permalink

      Je ne serais pas surpris, ONEX a les moyens d’acheter les deux et de la fusionner.

      Répondre
  • mai 13, 2019 à 10:18 am
    Permalink

    LADQ: « Dans les années 90, ONEX avait tenté de faire l’acquisition simultanée d’Air Canada et de Canadian Airlines afin de les fusionner. On peut se demander si ce n’est pas ONEX qui est derrière une des offres d’achat hostiles de Transat A.T. afin de fusionner ses activités avec WestJet. »

    En effet c’est le même ONEX qui avait tenté sans succès de faire l’acquisition d’Air Canada en 1999 dans le but la fusionner avec Canadian, et ce avec la complicité d’American Airlines. Je ne serais donc pas surpris si ONEX était derrière une offre d’achat toute aussi hostile à l’égard d’Air Transat.

    On ne peut certes pas blâmer les dirigeants de AT de vouloir vendre la compagnie. On espère seulement qu’elle sera rachetée par des intérêts québécois. J’admire Air Transat depuis ses tous débuts et elle m’a toujours donné l’impression d’être une compagnie gérée de façon très rigoureuse et avec un haut degré de professionnalisme. Il s’agit donc d’un fleuron de notre industrie qu’il faut préserver à tout prix.

    Répondre
    • mai 13, 2019 à 10:36 am
      Permalink

      On s’ait qu’au moins une des propositions faites à Transat était hostile, je ne crois pas que c’était dans l’intention du CA de Transat de vendre. Maintenant que l’on s’ait qu’il y a des offres, cela revient aux actionnaires de décider.

      Répondre
      • mai 13, 2019 à 11:21 am
        Permalink

        Si une des offres était hostile il y a de fortes chances que ce soit ONEX, d’autant plus qu’elle vient d’acheter Westjet. On peut même penser, comme tu le suggères dans ta chronique, que l’intention d’ONEX était de fusionner Air Transat avec Westjet, comme elle voulait le faire avec Air Canada et Canadian. C’est pourquoi il est si important de connaître le passé si l’on veut comprendre le présent. 😊

        Répondre
  • mai 13, 2019 à 10:24 am
    Permalink

    ONEX n’est-il pas actionnaire d’Air Canada ???

    Répondre
    • mai 13, 2019 à 10:37 am
      Permalink

      Pas impossible, mais son nom ne figure pas parmi les 10 plus gros actionnaires donc elle détiendrait moins de 0,3% des actions si elle en a.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *