Projet de 150 M $ pour du Jet A

Pour partager cette publication :

Le gouvernement du Québec a adopté le décret qui autorise le projet d’investissement de la Corporation Internationale d’Avitaillement de Montréal (CIAM) pour la construction d’un terminal maritime de carburant pour l’aviation. La CIAM est une société à but non lucratif détenue par un consortium d’une trentaine de compagnies aériennes, desservant Montréal. Son mandat est d’approvisionner les compagnies en carburant de manière efficace.

 

Le projet de CIAM consiste à construire un terminal maritime dans l’est de Montréal, dans le secteur qui est déjà dédié à la manutention des produits pétroliers. Le site sera doté de huit grands réservoirs de carburéacteur Jet A qui serviront à alimenter les aéroports de Montréal-Trudeau, d’Ottawa Macdonald-Cartier et de Toronto-Lester B. Pearson.

CIAM centre de transbordement
CIAM centre de transbordement

Un centre de transbordement pour wagons et camions sera construit ainsi qu’une courte conduite de connexion entre le quai maritime et le centre de transbordement. Une autre conduite de 5 KM sera construite afin de se raccorder au pipeline existant de Pipelines Trans-Nord inc. qui alimente Montréal-Trudeau. Le coût de total du projet est estimé à 150 M$.

 

Les raffineries du Québec produisent moins de 50% des besoins en carburant d’aviation Jet A et il faut importer le reste par train et par bateau depuis l’État de New York entre autres. La construction du terminal permettra à la CIAM d’augmenter et de diversifier les sources d’approvisionnement.

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *