3 thoughts on “Une nouvelle bande vidéo à propos du C Series

  • décembre 17, 2016 at 4:43 pm
    Permalink

    Nouvelle vidéo oui, mais faite de vieilles images. Cela donne une sensation de déjà vu.

    Reply
  • décembre 17, 2016 at 4:53 pm
    Permalink

    C’est une superbe publicité que font les pilotes lorsqu’ils parlent à d’autre pilotes. Le bouche à oreille a son meilleur. Et ce sera le même phénomène avec les pilotes et la clientèle de Baltic Air.
    Je suis persuadé que le milliard $$ du Gouvernement du Québec a mis, sera grandement profitable avec le temps.

    Reply
  • décembre 18, 2016 at 12:19 am
    Permalink

    « Je suis persuadé que le milliard $$ du Gouvernement du Québec a mis, sera grandement profitable avec le temps. »

    J’ai été très surpris par la solution retenue par Québec d’investir dans le C Series. Par contre j’ai immédiatement compris la pertinence de le faire. Personne ne s’attendait à ça. Que Québec offre son assistance oui, mais sous la forme d’une prise de participation de 49.5% du programme C Series, non je ne l’ai jamais vu venir celle-là. C’est un coup de maître très audacieux et qui a effectivement des chances de rapporter de l’argent, même si ce n’est pas le but de cette aventure.

    Ce que les parties d’opposition n’ont pas compris est qu’il fallait investir directement dans le C Series et non pas dans Bombardier Transport comme l’a fait la Caisse. Cette dernière est là pour le profit tandis que pour Québec il s’agissait de sauver le C Series en renouvelant la confiance des clients envers l’avion. Car une fois l’avenir du C Series assuré c’est tout l’avenir de Bombardier qui assuré du même coup. Surtout avec le Global 7000 qui s’en vient dans deux ans. Ce sont les deux vaches à lait de Bombardier, tandis que le CRJ et le Q400 ont un avenir mitigé. Il se vendra moins de Global que de C Series mais avec des marges de profit supérieures sur chaque appareil vendu. Les deux ensemble apporteront des milliards à Bombardier. Chacun étant le meilleur avion au monde dans sa catégorie. Bombardier s’étant retrouvée à court de ressources a dû cannibaliser le Global pour finir le C Series.

    Les actions de Bombardier ont commencé à remonter. Cela signifie que les gens commencent à comprendre le plan de redressement de la compagnie. En 2017 Bombardier livrera environ 35 C Series. Cela veut dire beaucoup de cash qui rentrera mois après mois. Ensuite ce sera au tour du Global vers la fin de 2018. Cela signifie encore plus de cash. Lorsque l’on sera de l’autre côté de la courbe d’apprentissage pour ces deux avions l’argent va commencé à rentrer beaucoup plus rapidement qu’elle ne sortira. Tout ça est inscrit dans le plan de redressement qui prévoit que Bombardier sera profitable à partir de 2020. Il faudra donc faire preuve de patience. Ce qui est beaucoup plus facile lorsque l’on comprend ce que Alain Bellemare et John Di Bert tentent de nous expliquer depuis plusieurs trimestres. C’est un plan de cinq ans et on a déjà deux ans derrière nous. On est même légèrement en avance.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *