Le président d’Air Baltic confirme qu’il commandera 14 C Series de plus

Dans une entrevue qu’il a accordée à l’agence Bloomberg, le président d’Air Balic, M. Martin Gauss, a confirmé que la compagnie avait choisi le remplaçant de ses Q400.

 

C’est donc le CS100 de Bombardier qui l’a remporté face à l’E190-E2 d’Embraer. M. Gauss a mentionné que la commande de 14 appareils serait finalisée d’ici la fin 2018 avec la première livraison en 2020. Pour lire l’article de Bloomberg, cliquez ici

18 thoughts on “Le président d’Air Baltic confirme qu’il commandera 14 C Series de plus

  • septembre 27, 2017 at 7:19
    Permalink

    La flotte d’Air Baltic n’est pas très grosse, un seul type d’appareil est un choix logique.

    Reply
    • septembre 27, 2017 at 7:32
      Permalink

      Oui, mais Embraer a vraiment faite une offre très très basse afin de décrocher la commande.

      Reply
    • septembre 28, 2017 at 5:36
      Permalink

      C’est logique car le C-Series est ultra performant… et uniquement pour cette raison.
      Et oui, Air Baltic renoue avec des bénéfices records car le C-Serie est devenue un avion star sur lequel tout le monde veut voyager.
      Chez Air Baltic, à chaque vol, les avions C-Series sont calibré pour partir plein, d’ou sa rentabilité.
      Spacieux et d’un confort absolu; le C-Series a permis à Air Baltic, en plus, d’exploiter de nouvelle routes européennes et intercontinentales comme Dubaï. En fait, Air Baltic fait d’énorme économie de carburant sur ces long parcours.
      Avec tous ces avantages, ça coule de source de garder cette fantastique formule gagnante que seul Bombardier propose .

      Reply
      • septembre 28, 2017 at 6:24
        Permalink

        Voilà le constat qui révèle les performances du C-Series dont bénéficie Air Baltic.
        Latvia in Italy 🇱🇻‏ @ArtisBertulis
        Very pleasant experience for the first time flying with @airBaltic #cs300 .
        98% occupancy, professional service and 25min ahead of scedule.

        Reply
      • septembre 28, 2017 at 10:36
        Permalink

        Tout à fait d’accord avec votre description. Un client satisfait est un client heureux.
        Maintenant, ce sera autour de l’Asie qui vient de débuter avec la Corée du Nord avec la livraison de son premier CSeries.

        Reply
        • septembre 28, 2017 at 7:01
          Permalink

          Tu veut dire la corée du sud!!!!! Lol

          Reply
  • septembre 27, 2017 at 7:50
    Permalink

    Air Baltic envoient un message clair avec cette nouvelle commande. Si les Chinois pouvaient en acheter…

    Reply
  • septembre 27, 2017 at 8:23
    Permalink

    Parfois je me demande si la plainte boeing serait plus positif que négatif à moyens terme pour mousser auprès des transporteurs (qui hésitent encore) à faire l’achat de C Series. Un transporteur doit emplire son avion le plus souvent possible pour être rentable. Donc si le transporteur voit un évident désir parmi le public voyageurs une préférence pour un avion c serie pour son voyage…… Sa pourrait tu influencer (un peu) parmi bien d’autres critères son choix d’achat ????….c’est dans les prochaines années qu’on pourra mesurer l’effet boomerang de cette plainte. Je suis convaincu depuis le dépôt de cette plainte que Boeing a fait une erreur monumental qui và pousser bien des transporteurs au niveau internationnal ne pas choisir automatiquement des avions boeing. Faire le meilleur choix en magasinant.

    Reply
  • septembre 27, 2017 at 8:47
    Permalink

    Je me demande si les E-2 ont un temps de « turn-around » si bas que les CSeries? Je pense que c’est une aspect très important pour airBaltic, qui envoie les avions parfois 17h dans le ciel! Bombardier devrait miser sur ca pour les compagnies Low-Cost. Si au moins Swoop (Westjet) ou Jetlines commandait des CSeries…

    Aussi, l’article dit que la plupart des avions seront des CS300, alors des appareils beaucoup plus grands que les Q400?

    Reply
    • septembre 27, 2017 at 9:37
      Permalink

      Pour avoir parlé moi même à M. Gauss au Bourget, il s’agissait bien de CS100, à moins que les besoins ait changés depuis

      Reply
  • septembre 27, 2017 at 10:07
    Permalink

    Elle a sortie où et quand cette confirmation d’achat? On entend pas parler de ca aux nouvelles?

    Reply
    • septembre 27, 2017 at 10:17
      Permalink

      Sur site, il y a plusieurs nouvelles que les médias traditionnels n’ont pas reprises. Pourtant, Bloomberg est l’une des plus grosse agence de presse au monde et il s’agit bin d’une conversation avec le président d’Air Baltic qui est reportée. Avez-vous cliqué sur le lien?

      Reply
  • septembre 28, 2017 at 9:02
    Permalink

    Quand le prix du  »Mazout » va augmenter, les compagnies avec la C-Series vont être TRÈS avantagé !!!

    Reply
  • octobre 1, 2017 at 10:29
    Permalink

    Delta devrait se donner un siège social au Canada et commander ses avions d’ici…plus de taxes de 220%….

    Reply
    • octobre 1, 2017 at 4:40
      Permalink

      Croyez-vous sincèrement que c’est si simple? Des vols opérés par une filiale canadienne de Delta serait considéré comme un transporteur canadien et serait donc soumis aux contraintes des accords openskies entre le Canada et les USA.

      Reply
  • octobre 1, 2017 at 2:59
    Permalink

    Delta ne pourrait pas opérer des CSERIES immatriculés au Canada (CFxxxx) à l’intérieur des USA. Ça s’appellerait du cabotage. (À moins que ça soit temporaire, avec une reciprocité – comme Sunwing et leurs avions/équipages Tchèque?)

    Ils pourraient peut être faire des vols trans-frontalier (en co-entreprise avec Westjet ou Air Transat)?

    Reply
  • octobre 2, 2017 at 7:19
    Permalink

    Je tiens à remercier pour avoir posté cet article. Je suis un lecteur
    de longue date mais je n’ai jamais été tenté de laisser un commentaire.
    Je me suis inscrit à vos informations votre blog et l’ai partagé sur mon Twitter.Merci
    encore pour cet article!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *