Bombardier publie ses prévisions pour le Moyen-Orient

English follows

Bombardier prévoit la livraison de 450 nouveaux avions de 60 à 150 places pour stimuler la connectivité régionale au Moyen-Orient au cours des 20 prochaines années

  • Le Moyen-Orient se classe au quatrième rang mondial pour la croissance du PIB
  • On prévoit que le trafic intérieur du Moyen-Orient deviendra le cinquième en importance dans le monde
  • Plus de 50 pourcent des routes intrarégionales sont desservies par moins de sept vols par semaine
  • Une augmentation de la capacité a fait chuter de près de 30 % le rendement des transporteurs du Moyen-Orient au cours des 5 dernières années.

Selon les prévisions de marché de 2017 à 2036 de Bombardier Avions commerciaux pour le segment des avions de 60 à 150 places, quelques 450 avions de cette taille devraient être livrés au Moyen-Orient pour répondre à la croissance de la demande. Ce nombre représente quatre pour cent des livraisons mondiales prévues, qui totalisent 12 550 avions d’une valeur totale de 820 milliards $ US.

Le Moyen-Orient devrait ainsi commander 200 avions régionaux de grande taille (de 60 à 100 places) et 250 petits avions monocouloir (de 100 à 150 places). La flotte d’avions actuelle sera donc multipliée par 3,4.

« Nous sommes en bonne position pour profiter de la tendance vers une gestion rigoureuse de la capacité qui se manifestera dans cette région, explique Jean-Paul Boutibou, vice-président, Ventes, Moyen-Orient et Afrique, Bombardier Avions commerciaux. Avec leurs caractéristiques inégalées en matière de rendement, d’économie et d’efficacité, nos biturbopropulseurs à grande vitesse Q400, nos biréacteurs régionaux CRJ700, 900 et 1000 et nos nouveaux petits avions monocouloir C Series peuvent répondre à tous les besoins dans le segment des avions de 60 à 150 places. Nous sommes le seul avionneur à offrir une telle gamme d’avions et nous sommes impatients de collaborer avec les transporteurs du Moyen-Orient alors qu’ils étendent leurs réseaux intrarégionaux. »

Selon les prévisions publiées, les transporteurs aériens du Moyen-Orient ont réalisé des profits en 2016, mais la tendance est à la baisse. Au cours des deux dernières années, la hausse dans les deux chiffres de la capacité a permis aux transporteurs d’augmenter leur part du marché, mais au détriment du rendement, qui a fléchi en raison de l’arrivée de transporteurs à faible coût dans la région. Les tentatives du gouvernement américain pour limiter les vols à partir de certains pays du Moyen-Orient ont aussi exercé une pression sur le modèle d’affaires de la région, qui est basé sur des avions à large fuselage. Ces facteurs entraîneront une réduction des livraisons d’avions à large fuselage.

Les transporteurs aériens du Moyen-Orient ont maintenant l’occasion de réévaluer et de rééquilibrer leur flotte d’avions afin de faire progresser la connectivité intrarégionale, qui avait été largement négligée au profit des réseaux interrégionaux, et d’aligner la capacité sur la demande. Selon les prévisions, ce rajustement des flottes se traduira par un taux de pénétration plus élevé du marché intrarégional du transport aérien, et améliorera le rendement.


Bombardier expects 450 new 60- to 150-seat aircraft to boost Middle East regional connectivity over the next 20 years

  • The Middle East is the fourth fastest growing region in GDP terms
  • The Intra-Middle East is anticipated to become the fifth largest traffic flow worldwide
  • More than 50 percent of intra-regional routes have less than seven flights per week
  • Increase in capacity has led yields from Middle East carriers to drop by almost 30%over the last 5 years

Bombardier Commercial Aircraft’s Market Forecast 2017-2036 covering the 60 to 150-seat segment sees growth in the Middle East with expected delivery of 450 aircraft in that market segment, or four per cent of the forecast 12,550 deliveries worldwide with a total value of US $820 billion.

The large regional aircraft category (60-100 seats) will account for 200 deliveries, while the small single-aisle category (100-150 seats) will take 250 aircraft. This will result in a fleet 3.4 times larger than at present.

“We are well positioned to take advantage of a move to strict capacity management in the region,” said Jean-Paul Boutibou, Vice President, Sales, Middle East and Africa, Bombardier Commercial Aircraft. “Our Q400 high-speed turboprop, CRJ700, 900 and 1000 regional jets and new C Series small single-aisle jets can meet any requirement from 60 to 150 seats with unbeatable performance, economics and efficiency. We are the only aircraft manufacturer with that capability and we look forward to working with Middle East airlines as they expand their intra-regional networks.”

The Forecast says that although Middle East airlines were profitable in 2016, the trend is downward. Double-digit capacity increases in the last two years to gain market share were achieved at the expense of decreasing yields due to the emergence of low-cost carriers in the region. The U.S. attempts to curb air travel from some Middle East countries has also put pressure on the region’s widebody driven business model. This will result in a slowdown of widebody aircraft deliveries.

Middle East airlines now have an opportunity to re-examine and re-balance their fleet mix in order to develop intra-regional connectivity which has been largely bypassed in favor of inter-regional networks, to fit demand to capacity. Right-sizing of the fleet will lead to higher intra-regional market and penetration and improve yields, the Forecast says.

One thought on “Bombardier publie ses prévisions pour le Moyen-Orient

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *