Air Creebec reliera le nord de l’Ontario à Montréal

Pour partager cette publication :

AIR CREEBEC BONIFIE SON SYSTÈME DE ROUTES AÉRIENNES RELIANT TOUTES LES COMMUNAUTÉS CRIES DES CÔTES EST ET OUEST DE LA BAIE-JAMES

Communiqué – Au fait des défis des communautés cries des côtes de la Baie-James quant à leurs déplacements aériens, Air Creebec a décidé d’ouvrir de nouveaux trajets. Dès l’été 2018, les voyageurs du côté de l’Ontario pourront décoller des côtes de la Baie-James et se rendre jusqu’à Montréal en passant par Timmins!
Depuis le printemps dernier, le Dash-8 100 a remplacé le King Air et transporte les passagers de toutes les routes de vols réguliers d’Air Creebec. Cet appareil plus confortable, pouvant accueillir un plus grand nombre de passagers et contenir un volume plus élevé de marchandise, permet un meilleur service sur les routes aériennes au départ des côtes de la Baie-James.

À compter du 9 juillet prochain, les côtes de la Baie-James du côté de l’Ontario seront liées aux routes aériennes du côté du Québec, et un arrêt sera prévu à Rouyn-Noranda. De Timmins, les passagers pourront dorénavant voyager jusqu’à Montréal avec Air Creebec. Le nouvel arrêt projeté à Rouyn-Noranda proposera deux vols à destination de Montréal-Trudeau les jours de semaine et un vol par jour le week-end. Les déplacements aériens à travers le Canada et à l’étranger seront ainsi considérablement simplifiés.

M. Matthew Happyjack, président et chef de la direction d’Air Creebec, se réjouit de cette décision :
« La liaison des communautés cries des côtes de la Baie-James et le nouvel arrêt à Rouyn-Noranda nous ravis. Nous comprenons les défis des régions éloignées et nous sommes fiers de participer au développement économique et social des communautés cries et de l’Abitibi. »
Pour sa part, Mme Tanya Pash, chef des opérations de l’entreprise, voit le projet d’un bon œil : « Nous croyons que ce projet pourra améliorer les enjeux de déplacement des citoyens des régions, et Air Creebec restera à l’écoute des voyageurs des régions qu’elle dessert. »

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *