C Series, un carnet de commandes à nettoyer

Pour partager cette publication :

Ce texte est probablement notre dernier à référer au C Series alors que nous ne sommes plus qu’à quelques heures du dévoilement de son nouveau nom.

 

Une des premières choses à laquelle Airbus devra s’attaquer, c’est le carnet de commandes du C Series qui compte actuellement 365 commandes fermes. Mais disons que la probabilité que toutes ces ventes se concrétisent est faible; la première commande qui devrait sauter est celle de 40 CS300 placée par Republic Airlines qui ne figure même plus dans la planification de la production.

 

Viennent ensuite les commandes de 16 CS300 d’Al Quahtani Aviation, de 10 CS100 de Braathens Aviation, de 10 CS100 de Gulf Air et finalement de 10 CS100 d’Odyssey Airlines. Le total de toutes ces commandes incertaines est de 106 appareils; en les soustrayant, le carnet de commandes du C Series devrait se situer à 259.

 

Tant que Bombardier était le maître d’œuvre du C Series, la nécessité de maintenir ces commandes afin de ne pas nuire au programme était évidente. Maintenant qu’Airbus est en charge elle pourrait décider de retirer les clients incertains de la liste sans pour autant soulever de question sur la viabilité du programme.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

2 thoughts on “C Series, un carnet de commandes à nettoyer

  • juillet 10, 2018 at 10:07 am
    Permalink

    Oui, il avait un bon nettoyage a faire dans le carnet de commandes. Enfin les analyses boursier et financier vont y voir plus claires. Tant Européens que Nord-Américain.

    Reply
  • juillet 10, 2018 at 11:49 am
    Permalink

    La commande de Odyssey Airlines n’est plus? Pourtant, ils annoncent encore sur leur site web les nouvelles du C Series/A220…

    J’aimerais bien voir une commande de plusieurs A220 de la part de Jetlines. Maintenant qu’ils ont réservés 2 A320 et qu’ils ont enlevés Boeing comme partenaire de leur site web, une commande de A220 avec Airbus comme partenanire serait apprécié!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *