Le prix du carburant ramène Air Transat en zone déficitaire

Pour partager cette publication :

Air Transat vient tout juste de dévoiler un déficit de 8 M$ pour le troisième trimestre de 2018. Traditionnellement, le troisième trimestre de l’année étant celui qui produit les meilleurs résultats financiers chers Air Transat, il faut donc s’attendre à ce que le voyagiste finisse l’année 2018 en déficit.

 

Air Transat explique que le prix du carburant a augmenté de 11% par rapport à la même période en 2017 alors que le prix des billets est resté à peu près le même. La direction d’Air Transat estime pouvoir ramener la rentabilité l’an prochain alors qu’elle mise sur une nouvelle méthode de planification du réseau et une meilleure gestion de l’offre des produits en vol afin d’augmenter sa marge bénéficiaire. L’arrivée de nouveaux appareils A321CEO et A321NEO dans la flotte d’Air Transat de 2019 à 2022 devrait lui permettre de faire face aux prochaines hausses du carburant.

 

La santé financière de Transat A.T. est tout de même excellente puisqu’au 31 juillet dernier, le groupe possédait des liquidités de 867,2 M$ dont près de 300 pourront être utilisées pour développer son propre réseau d’hôtel dans les destinations soleil. Dans les années à venir, les revenus du secteur hôtelier vont permettre à Air Transat de mieux faire face à la concurrence du secteur aérien alors que de plus en plus de transporteurs à rabais offrent des vols à partir de Montréal et Toronto. Le remplacement des vieux A310, qui sont très énergivores, par des A3321 plus modernes et économes en carburant devrait également aider Air Transat à passer au travers du prochain cycle de hausse de carburant.

pour lire les résultats complets d’Air Transat, cliquez ici

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *