Une année record pour CAE

Pour partager cette publication :

CAE publie des résultats record pour le quatrième trimestre et pour l’exercice financier 2019

 

  • Produits des activités ordinaires en hausse de 42 % pour atteindre 1,0 milliard $ au T4 et en hausse de 17 % pour atteindre 3,3 milliards $ pour l’exercice
  • Résultat net avant éléments particuliers(1) du T4 en hausse de 55 % par rapport au T4 de l’exercice précédent et en hausse de 13 % par rapport à l’exercice précédent
  • Résultat par action (RPA) du T4 de 0,46 $ (0,48 $ avant éléments particuliers(2)), en hausse par rapport à 0,31 $ l’année précédente
  • RPA annuel de 1,23 $ (1,25 $ avant éléments particuliers) vs 1,28 $ (1,11 $ avant éléments particuliers) l’année précédente
  • Prises de commandes annuelles record de 4,0 milliards $ (3), dont 78 simulateurs de vol civils et un carnet de commandes(3) de 9,5 milliards $
  • Flux de trésorerie disponible annuel(4) de 323,8 millions $ pour un taux de conversion en trésorerie(5) de 98 %
  • Rendement du capital utilisé(6) avant éléments particuliers de 12,9 % vs 12,7 % l’an dernier

 

CAE a annoncé aujourd’hui des produits des activités ordinaires de 1,0 milliard $ pour le quatrième trimestre de l’exercice 2019, une hausse de 42 % par rapport au quatrième trimestre de l’exercice précédent. Le résultat net attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres se chiffre à 122,3 millions $ (0,46 $ par action) au quatrième trimestre, comparativement à 82,3 millions $ (0,31 $ par action) l’an dernier. Le résultat net avant éléments particuliers du quatrième trimestre s’est établi à 127,5 millions $ (0,48 $ par action), ce qui représente une augmentation de 55 % du résultat par action (RPA) par rapport à la même période l’an dernier.

 

Pour l’exercice 2019, les produits des activités ordinaires se sont élevés à 3,3 milliards $, une hausse de 17 % par rapport à l’exercice précédent. Le résultat net attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres s’est établi à 330,0 millions $ (1,23 $ par action) comparativement à 346,0 millions $ (1,28 $ par action) pour l’exercice 2018. Avant éléments particuliers, le résultat net s’est établi à 335,2 millions $ (1,25 $ par action) cette année, comparativement à 297,9 millions $ (1,11 $ par action) l’an dernier, ce qui représente une augmentation de 13 % du RPA par rapport à la même période l’an dernier. Les données financières sont exprimées en dollars canadiens.

Sommaire des résultats consolidés
(EN MILLIONS, SAUF LES MARGES OPÉRATIONNELLES ET LES MONTANTS PAR ACTION) EX2019 EX2018 ÉCART EN % T4-2019 T4-2018 ÉCART EN %
Retraité* Retraité*
Produits des activités ordinaires $ 3 304,1 2 823,5 17% 1 022,0 720,9 42%
Résultat opérationnel(7) $ 480,6 462,8 4% 170,4 117,5 45%
Marges opérationnelles % 14,5 16,4 16,7 16,3
Résultat net $ 340,1 354,7 (4%) 125,4 85,6 46%
Résultat net attribuable aux détenteurs
d’instruments de capitaux propres de la Société $ 330,0 346,0 (5%) 122,3 82,3 49%
Résultat par action (RPA) $ 1,23 1,28 (4%) 0,46 0,31 48%
Résultat net avant les éléments particuliers $ 335,2 297,9 13% 127,5 82,3 55%
RPA avant les éléments particuliers $ 1,25 1,11 13% 0,48 0,31 55%
Carnet de commandes total $ 9 494,9 8 068,3 18% 9 494,9 8 068,3 18%

* Les résultats financiers publiés ont été retraités afin de refléter les modifications comptables exigées par la norme IFRS 15.

Les éléments particuliers pour l’exercice 2019 comprennent les coûts découlant de l’acquisition et de l’intégration de la division Formation pour l’aviation d’affaires (BAT) de Bombardier.

Les éléments particuliers de l’exercice 2018 comprennent les profits nets à la cession de notre participation dans la coentreprise Zhuhai Xiang Yi Aviation Technology Company Limited (ZFTC) et la réévaluation de la participation antérieure dans l’Asian Aviation Centre of Excellence Sdn. Bhd. (AACE) lors de l’acquisition ainsi que l’incidence de la réforme de l’impôt aux États-Unis.

 

« CAE a terminé en force l’exercice 2019, avec pour le quatrième trimestre, des revenus en hausse de 42 % et des résultats par action en hausse de 55 % par rapport à l’an dernier.  Pour l’exercice au complet, CAE a livré un rendement record et a atteint ses perspectives annuelles, renforçant ainsi sa position de chef de file mondial en formation aéronautique », a déclaré Marc Parent, président et chef de la direction de CAE. « Les revenus annuels sont en hausse de 17 % et le résultat par action en hausse de 13 % par rapport à l’an dernier, et nous avons généré un flux de trésorerie disponible élevé. Je suis particulièrement satisfait de nos commandes annuelles record de 4 milliards $ et du carnet de commandes de 9,5 milliards $. Notre succès continu à gagner la confiance de nos clients, confirme notre stratégie axée sur la formation et renforce la nature récurrente de nos activités. Dans le secteur Civil, nous avons dispensé plus d’un million d’heures de formation aéronautique au cours de l’exercice et avons accru notre résultat opérationnel de 13 %. Nous avons également considérablement élargi la position de CAE dans le domaine de la formation pour l’aviation d’affaires grâce à la plus importante acquisition jamais réalisée par la Société, ce qui fait de CAE le plus important fournisseur de formation pour l’aviation civile au monde. Les commandes annuelles du secteur Civil ont totalisé un montant record de 2,8 milliards $, y compris des contrats d’impartition additionnels de la formation des compagnies aériennes et la vente de 78 simulateurs de vol. Dans le secteur Défense, nous avons augmenté notre résultat opérationnel annuel de 9 % et enregistré 1,1 milliard $ de commandes, y compris les programmes d’intégration des systèmes de formation, pour un carnet de commandes record de 4,5 milliards $ pour la Défense. De plus, nous avons fait l’acquisition d’AOCE, qui, avec notre structure améliorée aux États-Unis, élargit notre marché pour y inclure des programmes de sécurité de plus haut niveau. Dans le secteur Santé, nos nouveaux produits de simulation et l’augmentation de notre effectif de vente ont permis d’accélérer la croissance des revenus vers la fin de l’exercice financier. Nous avons récemment nommé un nouveau leader de notre division Santé, dotée d’une grande expérience commerciale dans le domaine des soins de santé, afin de tirer parti de nos progrès actuels et de faire passer l’entreprise au niveau supérieur. Pour l’exercice à venir, nous nous attendons à ce que CAE tire parti de la dynamique positive sur le marché de la formation et qu’elle continue d’offrir une croissance supérieure et rentable. »

Solutions de formation pour l’aviation civile (Civil)

Les produits des activités ordinaires du secteur Civil se chiffrent à 593,4 millions $ au quatrième trimestre, une hausse de 50 % comparativement au même trimestre l’an dernier et le résultat opérationnel sectoriel(8) est de 115,5 millions $ (19,5 % des produits des activités ordinaires), comparativement à 74,5 millions $ au quatrième trimestre l’an dernier. Au quatrième trimestre, le résultat opérationnel sectoriel avant éléments particuliers(9) du secteur Civil s’est établi à 122,3 millions $ (20,6 % des produits des activités ordinaires), en hausse de 64 % par rapport au quatrième trimestre de l’exercice précédent. Le taux d’utilisation(10) de nos centres de formation civile est de 75 % au quatrième trimestre.

Les produits des activités ordinaires pour le secteur Civil ont atteint 1,9 milliard $ pour l’exercice, une hausse de 15 % comparativement à l’exercice précédent, et le résultat opérationnel sectoriel s’est établi à 344,3 millions $ (18,4 % des produits des activités ordinaires). Le résultat opérationnel sectoriel annuel avant éléments particuliers s’est établi à 351,1 millions $ (18,7 % des produits des activités ordinaires) cette année et à 311,8 millions $ (19,2 % des produits des activités ordinaires) l’an dernier, soit une hausse de 13 %. Le taux d’utilisation annuel de nos centres de formation du secteur Civil est de 76 %, en raison de la forte utilisation continue des simulateurs existants et du déploiement récent d’une capacité additionnelle de simulateurs pour répondre à la nouvelle demande des clients.

Au cours du trimestre, le secteur Civil a signé des contrats de solutions de formation d’une valeur record de 1,1 milliard $, dont un contrat exclusif de 15 ans de formation des pilotes avec Avianca et la vente de 28 simulateurs de vol (FFS). Au cours de l’exercice, le secteur Civil a enregistré des commandes pour un montant record de 2,8 milliards $, ce qui témoigne du dynamisme accru de CAE en tant que partenaire de choix en formation. Ces contrats incluaient la vente de 78 FFS et des accords de formation à long terme avec des compagnies aériennes dont easyJet, CityJet, Endeavor, AirAsia et Volaris. Dans l’aviation d’affaires, le secteur Civil a remporté des contrats de formation à long terme avec des clients du monde entier, notamment OJets, Icon Aviation et Windsor Jets.

Le ratio valeur comptable des commandes/ventes(3) du secteur Civil est de 1,87 ce trimestre et de 1,48 pour les 12 derniers mois. Le carnet de commandes du secteur Civil à la clôture de l’exercice atteignait le montant record de 5,0 milliards $, ce qui correspond à une hausse de 22 % par rapport à l’exercice précédent.

Sommaire des résultats – Solutions de formation pour l’aviation civile
(EN MILLIONS, SAUF LES MARGES OPÉRATIONNELLES, LES UNITÉS NES ET LES FFS DÉPLOYÉS) EX2019 EX2018 ÉCART EN % T4-2019 T4-2018 ÉCART EN %
Retraité Retraité
Produits des activités ordinaires $ 1 875,8 1 625,3 15% 593,4 395,3 50%
Résultat opérationnel sectoriel (ROS) $ 344,3 330,1 4% 115,5 74,5 55%
Marges opérationnelles % 18,4 20,3 19,5 18,8
ROS avant éléments particuliers $ 351,1 311,8 13% 122,3 74,5 64%
Marges opérationnelles % 18,7 19,2 20,6 18,8
Carnet de commandes total $ 5 039,6 4 131,1 22% 5 039,6 4 131,1 22%
Unités NES(11) 218 206 6% 224 212 6%
FFS déployés 286 255 12% 286 255 12%
Défense et sécurité (Défense)

Les produits des activités ordinaires du secteur Défense se chiffrent à 387,9 millions $ au quatrième trimestre, une hausse de 34 % comparativement au même trimestre l’an dernier et le résultat opérationnel sectoriel est de 50,7 millions $ (13,1 % des produits des activités ordinaires), comparativement à 36,3 millions $ (12,5 % des produits des activités ordinaires) au quatrième trimestre l’an dernier. Excluant les dépenses liées à l’acquisition et à l’intégration d’Alpha-Omega Change Engineering (AOCE), le résultat opérationnel du secteur Défense pour le trimestre aurait été de 51,7 millions $ (13,3 % des produits des activités ordinaires), une hausse de 42 % par rapport au quatrième trimestre de l’exercice précédent. Les produits des activités ordinaires du secteur Défense ont atteint 1 306,7 millions $ pour l’exercice, une hausse de 21 % comparativement à l’exercice précédent, et le résultat opérationnel sectoriel s’est établi à 131,5 millions $ (10,1 % des produits des activités ordinaires). En excluant les dépenses liées à AOCE, le résultat opérationnel annuel du secteur Défense aurait été de 134,8 millions $ (10,3 % des produits des activités ordinaires), une hausse de 9 % comparativement à l’an dernier.

Au cours du trimestre, le secteur Défense a enregistré des commandes d’une valeur de 265,0 millions $. Parmi les importants contrats remportés : un contrat avec Boeing pour leur fournir un simulateur d’avion P-8A destiné à la Royal Air Force et des programmes de mise à niveau de simulateurs avec la marine américaine dans le cadre du programme de ventes militaires à l’étranger sur des systèmes de formation des hélicoptères MH-60R de la Royal Australian Navy, avec l’Aviation royale du Canada pour ses simulateurs C-130J, avec l’armée de l’air allemande pour ses simulateurs Eurofighter ainsi qu’avec Lockheed Martin pour des simulateurs C-130J de mission complète pour la U.S. Air Force.

Pour l’exercice, le secteur Défense a enregistré des commandes de 1,1 milliard $, y compris un contrat visant à fournir des services complets d’entrainement pour les équipages C130H de la U.S. Air Force ainsi qu’un contrat avec la marine américaine pour son programme CNATRA CIS, comprenant l’instruction dans cinq stations aéronavales pour appuyer la formation primaire, intermédiaire et avancée des pilotes. Le secteur Défense a également obtenu un contrat pour la fourniture d’une solution de formation complète et de services de formation à long terme pour le programme d’hélicoptère NH90 de la Royal New Zealand Air Force, ainsi qu’un contrat avec General Atomics pour le développement du système de formation synthétique pour le système d’aéronef britannique Protector piloté à distance. De plus, par l’intermédiaire de CAE USA Mission Solutions et de l’acquisition d’AOCE au cours de l’exercice, le secteur Défense a obtenu plusieurs contrats avec le gouvernement américain pour fournir de la formation et des services de soutien sur les programmes dont le niveau de sécurité est plus élevé.

Le ratio valeur comptable des commandes/ventes du secteur Défense s’est établi à 0,68 ce trimestre et à 0,83 pour les 12 derniers mois. Les contrats du secteur Défense comprennent souvent des options contractuelles qui s’étendent au-delà de l’année de financement initiale de ces contrats. Le ratio valeur comptable des commandes/ventes du secteur Défense, y compris les options, s’est établi à 1,28 pour le trimestre et à 1,03 pour les 12 derniers mois. Le carnet de commandes, y compris les options et la participation de CAE dans des coentreprises, s’établissait à un montant record de 4,5 milliards $ à la fin de l’année.

Sommaire des résultats – Défense et sécurité
(MONTANTS EN MILLIONS, SAUF LES MARGES OPÉRATIONNELLES) EX2019 EX2018 ÉCART EN % T4-2019 T4-2018 ÉCART EN %
Retraité Retraité
Produits des activités ordinaires $ 1 306,7 1 083,0 21% 387,9 290,5 34%
Résultat opérationnel sectoriel $ 131,5 123,9 6% 50,7 36,3 40%
Marges opérationnelles % 10,1 11,4 13,1 12,5
Carnet de commandes total $ 4 455,3 3 937,2 13% 4 455,3 3 937,2 13%
Santé

Les produits des activités ordinaires du secteur Santé ont atteint un record de 40,7 millions $ au quatrième trimestre, en hausse de 16 % comparativement au trimestre correspondant de l’exercice précédent, et le résultat opérationnel sectoriel du quatrième trimestre a atteint 4,2 millions $ (10,3 % des produits des activités ordinaires), comparativement à 6,7 millions $ (19,1 % des produits des activités ordinaires) au quatrième trimestre du dernier exercice. Les produits des activités ordinaires du secteur Santé se sont établis à 121,6 millions $ pour l’exercice, comparativement à 115,2 millions $ l’an dernier, et le résultat opérationnel sectoriel annuel a atteint 4,8 millions $ (3,9 % des produits des activités ordinaires), comparativement à 8,8 millions $ (7,6 % des produits des activités ordinaires) l’an dernier.

CAE Santé a franchi plusieurs étapes stratégiques importantes au cours de l’exercice, renforçant ainsi sa position de chef de file de l’innovation dans les domaines de la formation et de l’éducation fondées sur la simulation en soins de santé. Parmi les produits innovateurs lancés, mentionnons CAE Ares, un mannequin de soins d’urgence, Anesthesia SimSTAT Appendectomy et Robotic Surgery, des modules de simulation sur écran approuvés par l’American Board of Anesthesiology pour le maintien des crédits de certification, deux nouveaux dispositifs d’entrainement Blue Phantom destinés à la simulation d’échographie ainsi que le simulateur de nourrisson innovateur CAE Luna. Le secteur Santé a élargi sa présence sur le marché en augmentant son effectif de vente et a conclu plusieurs nouvelles ententes de distribution aux États-Unis et à l’échelle internationale. Afin d’atteindre une plus grande envergure et un meilleur rendement du capital investi, le 1er avril 2019, CAE a nommé Rekha Ranganathan, une dirigeante chevronnée de l’industrie des soins de santé, au poste de présidente du groupe CAE Santé.

Sommaire des résultats – Santé
(MONTANTS EN MILLIONS, SAUF LES MARGES OPÉRATIONNELLES) EX2019 EX2018 ÉCART EN % T4-2019 T4-2018 ÉCART EN %
Retraité Retraité
Produits des activités ordinaires $ 121,6 115,2 6% 40,7 35,1 16%
Résultat opérationnel sectoriel $ 4,8 8,8 (45%) 4,2 6,7 (37%)
Marges opérationnelles % 3,9 7,6 10,3 19,1
Autres points saillants financiers

Les flux de trésorerie disponibles provenant des activités poursuivies s’élèvent à 116,8 millions $ ce trimestre, comparativement à 117,3 millions $ à la même période l’an dernier. Les flux de trésorerie disponibles se sont établis à 323,8 millions $ au cours de l’exercice, comparativement à 288,9 $ à la même période l’an dernier. Le taux de conversion en trésorerie pour l’exercice 2019 était de 98 %.

Pour ce trimestre, l’impôt sur le résultat s’est chiffré à 19,3 millions $, ce qui représente un taux d’imposition effectif de 13 %, comparativement à 8 % au quatrième trimestre de l’exercice précédent. Le taux d’imposition de ce trimestre a été plus élevé en raison du changement dans la composition des revenus provenant de différentes juridictions et de la baisse des actifs d’impôt différé reconnu en Europe. De plus, ce trimestre, la Société a  comptabilisé les actifs d’impôt différé au Canada, qui ont été neutralisés principalement par l’incidence de contrôles fiscaux au Canada. En excluant l’incidence des actifs d’impôt différés nets et des contrôles fiscaux au Canada, le taux d’imposition aurait été de 20 % ce trimestre. Sur la même base, le taux d’imposition pour l’exercice aurait été de 19 %.

Les dépenses d’investissement en immobilisations liées à la croissance et à la maintenance(12) ont totalisé 96,2 millions $ ce trimestre et 251,8 millions $ pour l’exercice.

À la clôture de l’exercice, la dette nette(13) était de 1 882,2 millions $ et le ratio de la dette nette sur le capital total(14) était de 43,9 %. À la clôture de l’année précédente, la dette nette était de 649,4 millions $ et le ratio de la dette nette sur le capital était de 22,0 %. CAE a émis des billets de premier rang non garantis de 450 millions $ U.S. et des emprunts à terme de 150 millions $ U.S. pour financer l’acquisition de la division BAT de Bombardier et pour monétiser ses obligations de paiement de redevances futures envers le fabricant d’aéronefs.

Le rendement du capital utilisé s’est établi à 11,9 % ou 12,9 % avant l’incidence de la récente acquisition de la division BAT de Bombardier, comparativement à 14,7 % l’an dernier ou 12,7 % avant éléments particuliers.

CAE versera un dividende de 10 cents par action le 28 juin 2019 aux actionnaires qui seront inscrits au registre le 14 juin 2019. Au cours de l’exercice 2019, CAE a versé 99,9 millions $ en dividendes aux actionnaires et a racheté et annulé un total de 3 671 900 actions ordinaires à un prix moyen pondéré de 25,70 $ par action ordinaire pour une contrepartie totale de 94,4 millions $.

Perspectives de la direction

Les principaux marchés de CAE bénéficient de la croissance à long terme et CAE prévoit continuer de dépasser la croissance constante du marché au cours de l’exercice 2020. Dans le secteur Civil, la Société prévoit tirer parti du dynamisme au sein du marché de la formation, en augmentant sa part de marché et en établissant de nouveaux partenariats avec ses clients grâce à ses solutions de formation innovatrices. Dans le secteur Civil, la Société prévoit générer une croissance du résultat opérationnel se situant dans les hauts 20 % grâce à une demande soutenue pour ses solutions de formation, y compris le maintien d’une part de marché importante de la vente de FFS, mais aussi grâce à l’intégration de l’acquisition récente de la division BAT de Bombardier. Du côté du secteur Défense, la Société prévoit un taux de croissance à un chiffre entre la partie médiane et supérieure de la fourchette, étant donné qu’elle livre ses commandes en carnet et continue à remporter des occasions d’affaires dans un marché très fort. CAE s’attend à ce que le secteur Santé connaisse une croissance à deux chiffres grâce à son nouveau leadership, à ses effectifs de vente accrus et à la poursuite du lancement de produits innovateurs. Le financement des occasions de croissance demeure la principale priorité de CAE en matière d’affectation des capitaux et continuent d’être stimulées et soutenues par l’impartition croissante de la formation des clients dans ses grands marchés principaux. CAE met l’accent sur les investissements en capitaux qui offrent une croissance durable et rentable et des rendements croissants, et qui appuient sa stratégie d’être reconnue mondialement comme le partenaire de choix en formation CAE prévoit actuellement que les dépenses en immobilisations annuelles totales augmenteront légèrement (entre 10 et 15 %, au cours de l’exercice 2020), principalement pour répondre à la demande croissante de services de formation de ses clients actuels et pour conclure de nouveaux contrats à long terme avec eux. Les attentes de la direction sont fondées sur les conditions du marché qui sont positives et sur la réceptivité de ses clients à l’égard des solutions de formation de CAE, ainsi que sur les importantes hypothèses formulées dans ce communiqué, dans le rapport de gestion du trimestre et dans le rapport de gestion de l’exercice 2019 de CAE.

IFRS 15 – Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients

À partir du 1er avril 2018, CAE a adopté la norme IFRS 15 – Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients, qui change la façon de comptabiliser les produits des activités ordinaires de la Société pour un certain nombre de contrats avec ses clients. L’incidence de la norme IFRS 15 pour CAE porte principalement sur le moment où les produits des activités ordinaires sont comptabilisés pour certains dispositifs de formation qui étaient antérieurement comptabilisés selon la méthode de l’avancement des travaux et qui ne satisferont plus aux critères de comptabilisation des produits des activités ordinaires au fil du temps. Les produits des activités ordinaires liés à ces dispositifs de formation sont plutôt comptabilisés à l’achèvement. Bien que ces changements se répercutent sur le moment de la comptabilisation des produits des activités ordinaires et des résultats nets tirés des contrats, ils n’ont aucune incidence sur les flux de trésorerie tirés des contrats. Les résultats financiers publiés dans ce communiqué pour l’exercice clos le 31 mars 2018 ont été retraités de manière à refléter les modifications comptables exigées par la norme IFRS 15 étant donné que la Société a adopté la norme de façon rétrospective au cours de cet exercice financier. Pour plus de renseignements, y compris l’incidence sur les résultats de l’exercice 2018 de CAE, veuillez vous reporter à la note 2 de nos états financiers consolidés annuels pour l’exercice se terminant le 31 mars 2019.

IFRS 16 : Contrats de location

À partir du 1er avril 2019, CAE a adopté la norme IFRS 16 – Contrats de location, qui introduit un modèle de comptabilisation unique pour le preneur à bail et élimine le classement des contrats de location comme des contrats de location simple ou de location-financement. La principale incidence de la norme IFRS 16 pour CAE est la constatation d’un actif au titre du droit d’utilisation et d’une obligation locative pour la quasi-totalité des contrats de location. Il en résultera une diminution de la charge au titre des contrats de location simple et une augmentation des charges financières et de la dotation aux amortissements des immobilisations corporelles. Les résultats financiers présentés dans le communiqué de presse pour les exercices terminés les 31 mars 2018 et 2019 ne reflètent pas les modifications comptables requises par la norme IFRS 16 puisque la Société a adopté la norme le 1er avril 2019. Pour de plus amples renseignements, y compris sur les incidences prévues de la transition à la norme IFRS 16, se reporter à la note 2 des états financiers consolidés annuels de l’exercice terminé le 31 mars 2019.

Information détaillée

Nous recommandons fortement aux lecteurs de consulter le rapport de gestion ainsi que les états financiers consolidés de CAE qui sont disponibles sur notre site Web à l’adresse www.cae.com/investisseurs pour obtenir un exposé plus complet de nos résultats sectoriels.

Les états financiers consolidés et le rapport de gestion de CAE pour l’exercice clos le 31 mars 2019 ont été déposés auprès des commissions canadiennes de valeurs mobilières sur SEDAR (www.sedar.com) et sont disponibles sur notre site Web (www.cae.com). Ces documents ont également été déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis et sont disponibles sur son site Web (www.sec.gov). Les détenteurs de titres de CAE peuvent également obtenir un exemplaire imprimé des états financiers consolidés et du rapport de gestion de la Société, sans frais, en communiquant avec le service de Relations avec les investisseurs (investisseurs@cae.com).

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *