Mitsubishi lance le SpaceJet

Pour partager cette publication :

Mitsubishi Aircraft Corporation (MITAC) annonce une refonte en profondeur de son programme d’avions régionaux qui est renommé SpaceJet.

 

Le MRJ-70 est abandonné pour être remplacé par le SpaceJet M100 dont la masse maximum au décollage sera de 86 000 livres avec une capacité de 76 sièges lorsque la cabine est configurée en trois classes. Le SpaceJet M100 rencontrera donc la clause de limitation lui ouvrant l’important marché américain qui compte pour 70% des ventes d’avions régionaux.

 

 

Pour sa part, le MRJ90 conserve ses caractéristiques de base et sera rebaptisé SpaceJet M90. Puisqu’il s’agit d’un simple changement de nom, MITAC continue les essais en vol dans le but d’obtenir la certification du Japon ainsi que celle de la FAA. La livraison du premier SPaceJet M90 devrait avoir lieu en 2020.

 

 

Nous avons fait un petit tableau comparatif entre le MRJ70 et le SpaceJet M90

 

Comparaison MRJ70 M100
Comparaison MRJ70 M100

Afin de réduire le poids du SpaceJet M100, MITAC a réduit l’envergure des ailes ce qui entraine une plus grande distance au décollage. Le compartiment cargo est réduit lui aussi afin d’offrir une cabine assez spacieuse même si le fuselage a été réduit. Les rangements à bagages supérieurs ont été revue afin de contenir une valise par passager.

 

Le travail d’ingénierie qui a été fait donne de bons résultats qui rendent le SpaceJet M100 un avion régional beaucoup plus intéressant pour les transporteurs aériens surtout qu’il rencontre maintenant la clause de limitation aux États-Unis.

 

Dans son communiqué de presse, MITAC ne mentionne pas quand sera certifié le SpaceJet M100. Mais certains changements comme les ailes plus courtes retarderont sa certification qui ne surviendra pas avant 2022 voire 2023.

 

La décision de publier maintenant l’arrivée du SpaceJet plutôt qu’au Bourget nous apparaît judicieuse car peu importe l’état des négociations entre Bombardier et MITAC, ce sujet aurait dominé celui du lancement du SpaceJet.

Le lien vers les nouvelles spécifications du SpaceJet M100

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

16 thoughts on “Mitsubishi lance le SpaceJet

  • juin 13, 2019 at 7:04 am
    Permalink

    Le fuselage n’a pas été raccourci mais allongé de 1,1 mètre en plus de 0,5m qu’ils sont allez chercher dans la zone cargo arrière donc 1,6 mètre de plus. EIS en 2023.

    Reply
    • juin 13, 2019 at 7:33 am
      Permalink

      Effectivement, la longueur de fuselage de 117 pi 5 po est celle du MRJ-90 et non du MRJ-70. Un allongement par rapport au MRJ-70 explique la capacité accrue.

      L’allongement de 1000 pi de la distance de décollage ne semble pas idéal pour un avion régional.

      D’autre part, il est surprenant que le MRJ-90 soit rebaptisé Spacejet M90. Le résultat est que le M90, plus grand, a un numéro de modèle qui laisse croire qu’il est plus petit que le M100… Ils ont encore le temps d’y repenser…

      Reply
      • juin 13, 2019 at 9:47 am
        Permalink

        Il n’y a pas d’allongement de la distance au décollage, 4700 pied étant celle de la version STD du MRJ70 de 81000 lb, la distance au décollage de la version LR de 88000lb était de 5650 pi et celle du M100 de 92500 lb est de 5770 pi donc il décolle probablement entre 5000 et 5200 pi à 86000 lb. Ceci dit, même à 5770 pieds, c’est mieux que le CRJ900 qui décolle à 5800 pi.

        La modification de l’aile n’est que des winglets plus petite (et plus légère et pratiquement verticale) qui réduise l’envergure et le « wing bending », ou flexion des ailes, ce qui cause moins de stress (ou fatigue) et permet un allègement de certaines pièces qui sont moins sollicitées. Par-contre, une flexion amoindrie veut dire une plus faible économie de carburant sur les plus long vol, ce qui n’est pas le but recherché avec cet avion donc pas vraiment un inconvénient ici.

        Reply
      • juin 13, 2019 at 4:43 pm
        Permalink

        Pour les noms ce n’est que pour quelques années, le M90 subira le même traitement que le MRJ70, c’est-à-dire léger allongement et allégement global de la structure en utilisant plus d’aluminium-lithium et de fibre de carbone, et sera rebaptisé M200. Le M90 est un avion orphelin, faut pas s’attendre à d’autres commandes avant la refonte en M200, surtout qu’il a presque la même taille que le M100.

        Reply
  • juin 13, 2019 at 7:09 am
    Permalink

    Pour l’envergure, ce sont seulement les winglets qui ont été modifié donc pas une grosse différence sur le décollage, la différence serit surtout sur l’économie pour les long vol mais ce n’est pas un problème pour le M100 puisqu’il n’a que 1500 nm d’autonomie.

    Reply
    • juin 13, 2019 at 7:18 am
      Permalink

      Le M100 a 1900nm d’autonomie selon la brochure.

      Reply
    • juin 13, 2019 at 4:33 pm
      Permalink

      Nicolas, Merci pour ces précisions.

      Reply
  • juin 13, 2019 at 7:24 am
    Permalink

    1900 lorsqu’il n’est pas limité en poids mais à 86k lb c’est 1500 nm.

    Reply
    • juin 13, 2019 at 8:22 am
      Permalink

      En fait 1910 nm à 92500 lb et 84 passagers, environ 1500 nm à 86000 lb et 76 passagers.

      Reply
  • juin 13, 2019 at 7:39 am
    Permalink

    SpaceJet: Quel nom stupide. Les jets ne peuvent pas aller dans l’espace.

    Reply
  • juin 13, 2019 at 7:42 am
    Permalink

    Les données inscrites dans le tableau sont étranges. Comment un avion de 65 sièges peut être plus long que le même chassis avec 76.

    Reply
    • juin 13, 2019 at 8:30 am
      Permalink

      Parce qu’il y a une erreur dans le tableau, André a mis la longueur du MRJ90 au lieu de celle du MRJ70. C’est 109 pi 8 po au lieu de 117 pi 5 po.

      Reply
      • juin 13, 2019 at 8:32 am
        Permalink

        Effectivement donc je corrige

        Reply
  • juin 13, 2019 at 9:19 am
    Permalink

    La question ?? assemblage du nouveau avion M100 dans la région Mirabel/Montréal ou au USA. La version du moteur PW1200G sera probablement assemblé à 100% à Mirabel si l’avion M100 y est assemblé. Du moins j’espère. Le PW1217G est assemblé au Japon pour le MRJ90 devenu M90. Le PW1217G a été aussi assemblé à Mirabel au début expérimental.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *