United tourne encore le dos à Bombardier

Pour partager cette publication :

Embraer a annoncé ce matin avoir signé une entente avec United Airlines pour la vente de 25 appareils E-Jet E-175 de première génération.

 

Bombardier était également en liste pour cette commande avec le CRJ900, mais United Airlines aurait préféré l’E-175. La commande a été annoncée quelques minutes seulement après que Boeing eût annoncé une commande additionnelle de 4 B-787 par United. S’agissait-il d’une simple coïncidence ou d’un effort de vente coordonné entre Boeing et Embraer? Rappelons queBoeing n’est toujours pas autorisé à commercialiser des avions commerciaux d’Embraer ?

 

On se rappelle qu’en décembre 2015, Boeing avait fait des pieds et des mains pour bloquer la vente de C series à United Airlines. Boeing avait été obligé d’offrir à United Airlines des B737-7NG à un prix extrêmement bas. Bombardier s’était repris par la suite avec des commandes successives d’Air Canada et Delta Airlines.

 

C’est la commande de Delta Airlines qui avait incité Boeing à déposer une plainte de dumping contre Bombardier qui s’est finalement soldée par une victoire pour Bombardier et Airbus. Les dirigeants de Boeing ont d’ailleurs confirmé hier qu’ils n’avaient pas l’intention de déposer une nouvelle plainte de dumping suite à la commande de 60 A200-300 placée par JetBlue.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

7 réflexions sur “United tourne encore le dos à Bombardier

  • juillet 16, 2018 à 9:59 am
    Permalink

    Et en plus ils vont remplacer 25 CRJ700.

    Répondre
    • juillet 16, 2018 à 11:46 am
      Permalink

      Quand sa passe pas entre la direction de deux compagnies, y a rien à faire. On s’ait qu’Airbus va tenter de vendre l’A220 à United et faudra. Il y a aussi American pour l’A220 et la fameuse commande de Moxy.

      Répondre
  • juillet 16, 2018 à 12:38 pm
    Permalink

    On est loin de 60+60 et ce n’est même pas des E2 …

    Répondre
    • juillet 16, 2018 à 4:58 pm
      Permalink

      C’est pour les transporteurs régionaux affiliés à United Express.

      Répondre
      • juillet 16, 2018 à 5:08 pm
        Permalink

        Le nouvelle tendance est que ce sont les transporteurs principaux qui achètent les avions pour ensuite les faire opérer par des sous-traitants.

        Répondre
  • juillet 16, 2018 à 2:30 pm
    Permalink

    Ça se passe sur fond de guerre commercial, les transporteurs vont prendre parti pour Airbus ou pour Boeing.

    Dans ce cas Bombardier avion commerciaux pourrait être isolé face a ce nouveau géant.

    Répondre
  • juillet 16, 2018 à 10:19 pm
    Permalink

    je ne pense pas qu’un transporteur prendrait parti pour Airbus ou Boeing. Si c’était le cas, il perdrait son pouvoir de négociation. C’est pour cela que les transporteurs ont de juteux rabais. Si un transporteur se range du coté d’un constructeur et que l’autre retire son offre, il paiera certainement plus chère son avion.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *