9,7 millions de passagers accueillis à YUL depuis le début de l’année

Pour partager cette publication :

MONTRÉAL, le 31 juill. 2019 /CNW Telbec/ – ADM Aéroports de Montréal a dévoilé ses résultats d’exploitation consolidés pour les périodes de trois et de six mois terminées le 30 juin 2019.

Depuis le début de l’année, YUL Aéroport international Montréal-Trudeau a accueilli
9,7 millions de passagers, une augmentation de 5,7 % par rapport à la même période l’année dernière.

Faits saillants – passagers

  • YUL continue d’accueillir de plus en plus de voyageurs, soit 5,0 millions de passagers pour le deuxième trimestre de 2019 (+5,0 %) et
    9,7 millions pour le premier semestre de 2019 (+5,7 %).
  • Les trois secteurs d’activité, international, transfrontalier et domestique, ont contribué à la croissance observée. La hausse a été particulièrement marquée du côté international, alors que ce secteur a enregistré une augmentation de 9,8 % du trafic de passagers pour le trimestre en revue et de 10,7 %, pour le semestre en revue.
  • Avec une offre de grandissante de destinations, YUL demeure, parmi les plus grands aéroports du Canada, le plus international en proportion de son trafic total de passagers.
  • Pour le deuxième trimestre de 2019, une baisse de 2,1 % a été enregistrée au niveau des mouvements aériens commerciaux à YUL, ce qui se traduit notamment par une hausse du nombre de passagers par vol. Pour les six premiers mois de l’année, la baisse s’est établie à 1,2 %.

Résultats financiers en bref:

  • Le BAIIA s’est établi à 85,4 millions $ pour le deuxième trimestre de 2019, en hausse de 1,5 million $ ou 1,8 % par rapport à la même période de 2018. Pour le premier semestre de l’année, le BAIIA s’est chiffré à
    175,0 millions $, en hausse de 25,5 millions $ ou 17,1 % par rapport à la période correspondante de 2018.
  • Les produits consolidés se sont élevés à 170,1 millions $ pour le deuxième trimestre de 2019, une augmentation de 10,8 millions $ ou 6,8 % par rapport à 2018. Les produits cumulés au 30 juin 2019 ont quant à eux progressés de 14,2 % passant de 304,8 millions $ à 348,1 millions $ en 2019. Cette hausse est principalement attribuable à l’augmentation du trafic de passagers, à la hausse du tarif des FAA, ainsi qu’à un gain sur disposition d’actifs.
  • Les charges d’exploitation pour le trimestre en revue ont atteint
    56,0 millions $, une augmentation de 7,7 millions $ ou 15,9 % par rapport à la même période de 2018. Pour le semestre terminé le 30 juin 2019, les charges d’exploitation ont augmenté de 13,4 millions $ ou 13,2 %. Cette variation s’explique notamment par des investissements pour maintenir un haut niveau de service pour les voyageurs dans un contexte de sous-capacité de l’infrastructure ainsi que par les coûts d’implantation des initiatives d’amélioration de la compétitivité.
  • Les investissements en capital de la Société ont atteint 77,2 millions $ au cours du deuxième trimestre 2019 et 116,5 millions $ pour les six premiers mois de 2019 (62,0 millions $ et 86,3 millions $ respectivement en 2018). ADM Aéroports de Montréal utilise les flux de trésorier afin de financer les investissements à YUL et YMX.

 

Un bon début d’année

« Les six premiers mois de 2019 affichent une croissance du trafic de passagers soutenue démontrant la force d’ADM Aéroports de Montréal  comme plaque tournante internationale du trafic aérien. La direction d’Aéroports de Montréal tient à remercier ses employés et ceux de la communauté aéroportuaire, qui contribuent tous les jours à l’atteinte de ces résultats plus que satisfaisants, en plus de rehausser le niveau de service offert aux passagers qui visitent YUL » a mentionné Philippe Rainville, président-directeur général d’ADM Aéroports de Montréal.

L’ensemble des informations concernant ces résultats financiers est disponible en ligne.

Au cours des derniers mois, diverses initiatives ont été déployées :

  • Le 19 juillet dernier, ADM procédait à la pelletée de terre donnant officiellement le coup d’envoi aux travaux de construction de la future station du Réseau express métropolitain (REM). La première voiture de métro du REM entrera à la station à YUL en 2023 et permettra aux usagers de se rendre de l’aéroport au centre-ville en une vingtaine de minutes.
  • ADM a annoncé sa participation au Known Traveller Digital Identity (KTDI), un projet pilote qui permettra le voyage sans papier entre YUL et l’aéroport de Schipol. Le premier voyage utilisant une identité numérique pour les voyageurs devait avoir lieu en 2020.
  • ADM a pris l’engagement de faire passer à 100 % la proportion de ses véhicules légers électriques d’ici 2030 en adhérant à l’initiative EV100 visant l’adoption des véhicules électriques au sein des entreprises.
  • ADM a lancé WebTrak le 9 mai dernier, le système de données de vol qui permet d’accéder aux trajectoires aériennes, aux types d’aéronefs, à leur altitude et au niveau de bruit enregistré aux différentes stations de mesure de bruit. Cette initiative offre aux citoyens une plus grande accessibilité aux données sur les activités aériennes de YUL.
>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *